Le Forum UDE - L'Essentiel de Football Manager, de Championship Manager et de l'Actu Football
Apparence du forum :

Ligue1, Le classement UDE Angers SCO AS Monaco AS Saint-Etienne En Avant De Guingamp Troyes Aube Champagne Football FC Lorient Bretagne Sud FC Nantes Atlantique GFC Ajaccio Girondins De Bordeaux Lille OSC Montpellier Herault SC OGC Nice Olympique Marseille Olympique Lyonnais Paris Saint Germain FC SC Bastia Stade Malherbe Caen Stade De Reims Stade Rennais Toulouse Football Club
Ligue2, Le classement UDE AC Ajaccio AJ Auxerre AS Nancy Lorraine Niort Clermont Foot Auvergne Dijon Football Cote D'Or Evian Thonon Gaillard FBBP01 FC Metz FC Sochaux Montbelliard Le Havre AC Paris FC Racing Club De Lens Red Star FC Stade Brestois Stade Lavallois FC Tours US_Creteil Valenciennes FC Nimes Olympique

Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?



Pages: 1 ... 56 57 [58] 59 60   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Olympique Lyonnais  (Lu 177504 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Shadow
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 7985


Stéphanois d'adoption


« Répondre #1140 le: 08 Juillet 2013 à 08:59:39 »

Quid de Corchia ?
Journalisée
nido
Capitaine mythique
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4376



« Répondre #1141 le: 08 Juillet 2013 à 10:27:46 »

Quid de Corchia ?

Corchia à Paris !!!  Corchia à Paris !!! supappla
Avec Digne, ce serait pas mal... 
Journalisée

FLUCTUAT NEC MERGITUR...
Hyland
Ballon d'or
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3566


Stéphanois


« Répondre #1142 le: 08 Ao?t 2013 à 12:51:04 »

Citation
Lisandro quitte l'OL
Info L'Equipe. A sa demande, Lisandro quitter l'OL pour rejoindre Al-Gharafa. «Son départ est important mais il faut le respecter», a souligné Rémi Garde.

Info L’Equipe. Lisandro a disputé son dernier match avec Lyon mardi soir face au Grasshopper Zurich (1-0, 1-0) à l’occasion du troisième tour préliminaire de la Ligue des champions. A sa demande, l’attaquant argentin va être transféré à Al-Gharafa. Au sujet de l'attaquant argentin, Jean-Michel Aulas avait affirmé le 4 août dernier dans notre quotidien : «Aujourd'hui, il est au club et on a besoin de lui pour se qualifier pour en Ligue des champions. Tant que l'on n'aura pas passé cette échéance, on restera sur cette position.» Alors que l'OL n'a pas encore assuré sa présence en C1, le président lyonnais semble finalement s'être ravisé. Lisandro était arrivé à Lyon en 2009 en provenance du FC Porto. Il a inscrit 11 buts en 31 rencontres de L1 la saison passée. «Je suis triste de perdre un homme comme Lisandro. Son départ est important mais il faut le respecter», a brièvement commenté Rémi Garde sur le twitter de l’OL.

source : lequipe.fr

Alors là, je ne comprend plus... Exclure Gomis du groupe, ne pas lui faire suivre la préparation comme les autres, et... vendre lissandro ?? Et maintenant ? On réintègre Gomis, qui n'a donc pas fait la prépa et était considéré comme un "paria" il y a encore une semaine ? Et espérer que ça marche ? Que le joueur sera opérationnel, pas rancunier ni rien ? Et même espérer le prolonger ?

Ou vouloir toujours vendre Gomis et espérer recruter un bon attaquant, dans un secteur qui a toujours été relativement "fermé" et où les "stars" se négocient au prix de l'or alors que l'OL n'a plus le budget pour (sans parler du salaire) ?

Amis lyonnais, n'avez-vous pas l'impression que la "gestion" Aulas s'est singulièrement délitée ces dernières années tant au niveau de la gestion des joueurs que du recrutement ? Car celui-ci (Danic, Bedimo) me fait davantage penser à un recrutement "à la stéphanoise" (désolé pour la comparaison   ) qu'à un recrutement à la lyonnaise (Andersson, Malouda, Essien, cris, cacapa, edmilson, juninho, etc)

Peut-on toujours attribuer au seul Puel l'échec du club ces dernières années ? Ou l'obstination de JM Aulas pour le stade des lumières, envers et contre tout (à commencer par une très vive opposition de la population locale) et son coût pharaonique (et qui devrait augmenter d'ailleurs car aucune construction de cette ampleur ne respecte son budget ni son délai) n'est-il pas la vraie source des problèmes de l'OL ? Sans parler de la cotation en bourse, avec une introduction à 25 € et qui ne cote plus aujourd'hui que 2,16 euros ?

Le rêve d'Aulas, remporter la ligue des champions, n'est-il pas devenu peu à peu une douce utopie et par définition irréalisable ? Le club parviendra-t-il à remplir son nouveau stade et faire tourner tout le merchandising prévu autour (boutiques, gadgets, etc) alors que son "sex-appeal" est en baisse constante et largement supplanté aujourd'hui par le PSG, l'AS Monaco, voire à un degré moindre l'OM ?

Aulas, naguère considéré comme un grand visionnaire, ne s'est-il pas planté cette fois ? L'OL pourra-t-il se relever ou doit-on craindre un destin à la Grenoble, Le Mans, etc, où le nouveau stade a tellement plombé le budget que les clubs n'y ont pas survécu, entraînant de lourdes ardoises pour ces villes car la facture du stade se retrouve à la seule charge des contribuables ?
Journalisée
Dams13
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 9453


Dams vole pour vous, au ras du sol évidemment!


« Répondre #1143 le: 08 Ao?t 2013 à 13:14:49 »

source : lequipe.fr

Alors là, je ne comprend plus... Exclure Gomis du groupe, ne pas lui faire suivre la préparation comme les autres, et... vendre lissandro ?? Et maintenant ? On réintègre Gomis, qui n'a donc pas fait la prépa et était considéré comme un "paria" il y a encore une semaine ? Et espérer que ça marche ? Que le joueur sera opérationnel, pas rancunier ni rien ? Et même espérer le prolonger ?

Ou vouloir toujours vendre Gomis et espérer recruter un bon attaquant, dans un secteur qui a toujours été relativement "fermé" et où les "stars" se négocient au prix de l'or alors que l'OL n'a plus le budget pour (sans parler du salaire) ?

Amis lyonnais, n'avez-vous pas l'impression que la "gestion" Aulas s'est singulièrement délitée ces dernières années tant au niveau de la gestion des joueurs que du recrutement ? Car celui-ci (Danic, Bedimo) me fait davantage penser à un recrutement "à la stéphanoise" (désolé pour la comparaison   ) qu'à un recrutement à la lyonnaise (Andersson, Malouda, Essien, cris, cacapa, edmilson, juninho, etc)

Peut-on toujours attribuer au seul Puel l'échec du club ces dernières années ? Ou l'obstination de JM Aulas pour le stade des lumières, envers et contre tout (à commencer par une très vive opposition de la population locale) et son coût pharaonique (et qui devrait augmenter d'ailleurs car aucune construction de cette ampleur ne respecte son budget ni son délai) n'est-il pas la vraie source des problèmes de l'OL ? Sans parler de la cotation en bourse, avec une introduction à 25 € et qui ne cote plus aujourd'hui que 2,16 euros ?

Le rêve d'Aulas, remporter la ligue des champions, n'est-il pas devenu peu à peu une douce utopie et par définition irréalisable ? Le club parviendra-t-il à remplir son nouveau stade et faire tourner tout le merchandising prévu autour (boutiques, gadgets, etc) alors que son "sex-appeal" est en baisse constante et largement supplanté aujourd'hui par le PSG, l'AS Monaco, voire à un degré moindre l'OM ?

Aulas, naguère considéré comme un grand visionnaire, ne s'est-il pas planté cette fois ? L'OL pourra-t-il se relever ou doit-on craindre un destin à la Grenoble, Le Mans, etc, où le nouveau stade a tellement plombé le budget que les clubs n'y ont pas survécu, entraînant de lourdes ardoises pour ces villes car la facture du stade se retrouve à la seule charge des contribuables ?


Malo sors de ce corps  harry

Mais c'est vrai que la gestion de l'OL je suis en train de me demander si ce n'est pas un jumeau de JMA qui la reprise et qu'il n'a pas toute sa tête...

Ok un grand stade c'est bien mais si tu n'as pas l'équipe qui donne envie à tes supporters de le remplir tu te retrouves avec des coûts fixes de gestion immenses alors que tes rentrées n'augmentent pas en suffisance...
Journalisée
Hyland
Ballon d'or
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3566


Stéphanois


« Répondre #1144 le: 08 Ao?t 2013 à 13:21:22 »

Malo sors de ce corps  harry

zut, capté  
Journalisée
Kedy
Eleveur de Toons
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 15864


Expert ès-éditeur FM


« Répondre #1145 le: 08 Ao?t 2013 à 14:16:32 »

C'est surtout depuis l'arrivée de Perrin que Aulas commence à faire un peu n'importe quoi matière transfert : au revoir Tiago, Malouda, Abidal et Wiltord, bonjour Cleber Anderson, Keita, Delgado, Boumsong et Crosas... Et depuis, il continue de faire n'importe quoi en matière de recrutement :
- départs de Fred (gratuit), Squillaci ou Ben Arfa et remplacés par Piquionne, Mensah, Makoun, Fabio Santos, Ederson (une fortune parti gratuitement) et Pjanic (autre erreur de le vendre si peu cher vu son talent et son âge et très rapidement) en 2008.
- viendront ensuite en 2009 les 100m€ lâchés et peu n'importe comment pour quatre joueurs qui ne sont pas des stars (Bastos connu qu'en France, Cissokho qui n'a bien joué que 6 mois, Gomis et Lisandro qui ont justifié mais qui sont quand même irréguliers).
- puis l'éclate totale : Diakhaté, Gourcuff, Briand en 2010 quand il n'y a déjà plus trop d'argent, Fofana, Dabo et Koné en 2011, et maintenant Bedimo, Lopes et Danic (trop tôt pour dire quoi que ce soit).
Aulas et les scouts Lyonnais ont clairement perdu leur instinct en matière de transfert et n'ont recruté que en se basant sur la dernière saison (voir les 6 derniers mois notamment pour Gourcuff, Ederson ou Cissokho) alors qu'avant, chaque joueur était souvent observé et sur la durée (qui aurait parié sur Cris, Juninho, Diarra, Essien et Cacapa ?).
Et le mercato n'étant pas fini, Aulas va libérer Briand de sa dernière année de contrat (alors qu'on a quand même pas masse d'attaquant), Gourcuff vient d'annoncer vouloir partir s'il ne joue pas plus (donc forcément bradé), Aulas va encore recruté deux joueurs normalement dont un buteur : Aliadière, le mec qui vient de faire la seule bonne saison de sa carrière à 30 ans...

Mais je ne pense pas que ce soit la faute de son projet de stade si les finances sont clairement moins bonnes, c'est juste que Aulas a perdu son sens des affaires, et forcément, en surpayant des bouses comme Keita, Ederson, Makoun et Cissokho (60m€ à eux quatre quand même) et en bradant les meilleurs ou ceux qui ont toujours donnés (Bastos vendu 4 ou 5m€, Lisandro vendu 5 ou 6m€, Källström pour 3m€, Fred gratuitement, Toulalan et Pjanic pour 11m€ (soit une plus-value de 3m€ seulement pour d'excellents joueurs), sans compter les échecs (Ederson gratuit, Makoun pour 6m€, Keita pour 8 et Cissokho pour 6), et bien c'est sur qu'on ne peut se retrouver que dans cette situation. Mais même si le grand stade ne sera pas rempli, ça permettra d'améliorer quand même les finances (même s'il faudra bien plus de temps que prévu pour le rembourser) et qu'il y a un vrai projet fiable et une ville et une région qui suivent l'OL, on ne devrait pas avoir le même destin que Le Mans ou Grenoble.

Edit : c'est vrai qu'il ne faut pas également oublier que le centre de formation du club est le 2e meilleur d'Europe après le Barca et qu'il permettra de rapporter beaucoup (Grenier devrait être vendu dans les 20-30m€ s'il confirme, Gonalons entre 15 et 20, Lacazette doit valoir 10m€, Umtiti et Benzia sont encore jeunes mais peuvent rapporter pas mal également).
Journalisée
phmisback
Gall Etsosis
Galactique
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3033


Du foot et seulement du foot


« Répondre #1146 le: 08 Ao?t 2013 à 14:32:05 »

Cela ressemble au cas Grenier l'an passé non? Gomis va donc faire une super saison à 30 buts! 
Journalisée

CelticGone
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 6844


Seanchai itinérant


« Répondre #1147 le: 08 Ao?t 2013 à 15:15:16 »

Alors là, je ne comprend plus... Exclure Gomis du groupe, ne pas lui faire suivre la préparation comme les autres, et... vendre lissandro ?? Et maintenant ? On réintègre Gomis, qui n'a donc pas fait la prépa et était considéré comme un "paria" il y a encore une semaine ? Et espérer que ça marche ? Que le joueur sera opérationnel, pas rancunier ni rien ? Et même espérer le prolonger ?

Le "cas Gomis" commence tout de même par le refus de celui-ci de prolonger alors qu'il l'avait promis s'il ne partait pas. Or il a refusé bon nombre d'offres. Après la gestion par Aulas de l'écarter est mal venue et on peut logiquement le regretter aujourd'hui. Perso, je l'ai toujours défendu car je le trouve intéressant comme footballeur, mais après ses refus systématiques de transfert, ses appels du pied à Marseille, ses multiplications de tweet d'amour à l'ASSE et ses "camarades" verts, le Gomis il m'a bien gavé et j'espère ne plus le revoir sur le terrain avec la tunique rouge et bleue, et ce malgré tout ce qu'il pourrait nous apporter (même sans prépa particulière).

Ou vouloir toujours vendre Gomis et espérer recruter un bon attaquant, dans un secteur qui a toujours été relativement "fermé" et où les "stars" se négocient au prix de l'or alors que l'OL n'a plus le budget pour (sans parler du salaire) ?

Ca, ça fait effectivement peur quand on voit les noms annoncés: Alliadière, Touré, ... et surtout le prix associé. Alliadière j'en veux bien, mais à 2-3 M, pas à 7 ou 8 ! Et surtout pas pour en faire le nouveau fer de lance de l'attaque, mais dans un rôle de complément. Après on peut voir aussi pour essayer les jeunes : Lacaz', Benzia, Martial (ah ben non, oups !). Mais la c'est du quitte ou double. Et surtout inutile d'en attendre autant qu'un joueur avec 7 ou 8 saisons de haut niveau dans les pattes.

Amis lyonnais, n'avez-vous pas l'impression que la "gestion" Aulas s'est singulièrement délitée ces dernières années tant au niveau de la gestion des joueurs que du recrutement ? Car celui-ci (Danic, Bedimo) me fait davantage penser à un recrutement "à la stéphanoise" (désolé pour la comparaison   ) qu'à un recrutement à la lyonnaise (Andersson, Malouda, Essien, cris, cacapa, edmilson, juninho, etc)

Peut-on toujours attribuer au seul Puel l'échec du club ces dernières années ? Ou l'obstination de JM Aulas pour le stade des lumières, envers et contre tout (à commencer par une très vive opposition de la population locale) et son coût pharaonique (et qui devrait augmenter d'ailleurs car aucune construction de cette ampleur ne respecte son budget ni son délai) n'est-il pas la vraie source des problèmes de l'OL ? Sans parler de la cotation en bourse, avec une introduction à 25 € et qui ne cote plus aujourd'hui que 2,16 euros ?

Bien évidemment que la gestion d'Aulas s'est dégradée. Aulas, c'est Icare. Il s'est vu trop beau et s'est brûlé les ailes. Avoir de l'ambition c'est bien, et le projet était cohérent pendant un temps (les première années de domination des 7 titres). Mais ensuite, la machine s'est déréglée et c'est parti en cacahuètes. Les recrutements surpayées, la prédominance du marketing sur le sportif, la gestion humaine catastrophique du staff et des joueurs. Quelques départs (et renvois) du club, à priori anodin et surtout peu visible d'un point de vue "public", ont fait énormément de mal en interne. Marino Faccioli qui est parti pour l'EdF et qui était le bras droit d'Aulas au niveau de la gestion (réputé pour être un négociateur hors pair lors des transferts les plus ardus), le renvoi de "Doc Amprino" (finalement réaffecté aux Féminines) qui était le toubib non seulement des joueurs mais aussi des familles des joueurs (Cris et Juni avait bien expliqué que ça leur avait fichu un sacré coup de cafard), le départ de Duverne... . Alors que pour les premiers titres la stratégie marketing et financière était au service du sportif, tout s'est inversé et le sportif est devenu un instrument pour le financier. En point d'orgue, l'arrivée de Puel, de son moniteur de ski en tant que prépa physique et du mec de Electronic Arts (qui est resté 6 mois) pour basculer totalement dans un monde "Business is business". Puel a joué son rôle à la perfection dans l'histoire de déconstruction, un peu comme le parfait "mauvais élève", le bouc-émissaire parfait qui a ramassé pour tout le monde. Il a merdé, tout n'est évidemment pas de son fait, mais c'était la figure la plus visible, donc celle sur laquelle il est le plus facile de taper.

L'histoire de l'entrée en bourse et du Grand Stade est à mettre à part selon moi. Certes ça plombe les finances, mais pour le coup je ne pense pas que ça ait été mal géré. C'était un beau projet, mais qui est tombé au mauvais moment, un poil trop tôt. Le projet devait être lancé beaucoup plus rapidement mais les facteurs économiques n'étant pas favorables, ça a traîné en longueur. La chute de l'action ne change d'ailleurs rien à l'affaire. Heureusement que l'acquisition de l'Euro par la France a pu le relancer d'ailleurs, sinon il finissait dans les cartons.

Au passage le recrutement stéphanois de ces dernières saisons est, de mon point de vue, très intelligent. J'en viendrais presque à dire qu'il s'agit d'un recrutement qui se rapproche du recrutement lyonnais des belles années  . Je trouve donc pas ça dérangeant si tu penses qu'on est sur cette voie la  . Les très bons coups qu'on a pu faire les années des premiers sacres, n'était aussi que des recrutements à la Danic, Bedimo, ... (bon ok peut-être plus jeunes et avec plus de potentiel quand même). On a pu dire par la suite que c'était d'excellents coups parce qu'ils ont explosés et qu'ils ont été revendus très cher (merci Marino Facciolli), mais à la base ça restait des paris Essien venait de Bastia, Malouda de Guingamp, Juninho, Caçapa et Cris du Brésil (ce dernier avait fait une saison quasi blanche à Leverkussen).

Le rêve d'Aulas, remporter la ligue des champions, n'est-il pas devenu peu à peu une douce utopie et par définition irréalisable ?
Ah... ah ... ah. le rêve d'Aulas, y a bien eu que lui pour y croire.

Le club parviendra-t-il à remplir son nouveau stade et faire tourner tout le merchandising prévu autour (boutiques, gadgets, etc) alors que son "sex-appeal" est en baisse constante et largement supplanté aujourd'hui par le PSG, l'AS Monaco, voire à un degré moindre l'OM ?
Je pense que oui, mais la c'est un avis tout personnel. En fait pour être honnête, je pense que ça va surtout dépendre des prochaines saisons, jusqu'à la livraison du stade. Si on maintient un niveau correct (5 premiers), il n'y aura aucun souci. Si on rame et qu'on se retrouve milieu de tableau voir plus loin, ça risque d'être beaucoup plus compliqué de remettre une spirale positive en marche. Et comme je suis sup', je n'envisage pas une seule seconde qu'on se retrouve à la ramasse  .

Aulas, naguère considéré comme un grand visionnaire, ne s'est-il pas planté cette fois ? L'OL pourra-t-il se relever ou doit-on craindre un destin à la Grenoble, Le Mans, etc, où le nouveau stade a tellement plombé le budget que les clubs n'y ont pas survécu, entraînant de lourdes ardoises pour ces villes car la facture du stade se retrouve à la seule charge des contribuables ?

Alors perso, je pense qu'Aulas n'est pas, et n'a jamais été un visionnaire. C'est avant tout un excellent businessman et un gestionnaire hors pair, du moment qu'il n'a à s'occuper que de la partie économique. Il a construit l'OL moderne comme une entreprise et nul ne peut nier que c'est l'une des plus belles réussites économique qui soit dans le football français. Je parle la bien de construction. Poser un coffre fort émirati ou russe sur la table, n'est pour moi pas un projet de construction (même si ça n'enlève rien à la réussite du projet derrière).
Je vais insister la dessus, mais encore une fois, c'est le départ de Faccioli qui pour moi a plombé le projet de l'OL. Avant, Aulas s'occupait de la partie économique, l'entraîneur et Lacombe du sportif (ce qui parfois provoquait quelques tensions), et Faccioli faisait le lien entre tout ce beau monde. A son départ, Aulas est rentré de plus en plus dans la gestion sportive et a mis son nez dans des affaires qu'l n'avait jamais contrôlé... pour un résultat calamiteux et un nombre de mauvais choix incroyable.

Mais je ne suis pas pessimiste. On ne fera pas comme Grenoble ou le Mans parce qu'on a une base solide (formation) qui nous permettra toujours de vivoter au pire des cas. Le grand stade est une belle option pour à terme retrouver un très bon niveau économique... et par ricochet sportif je l'espère.
Journalisée
Hyland
Ballon d'or
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3566


Stéphanois


« Répondre #1148 le: 08 Ao?t 2013 à 19:07:20 »

Citation
C'est surtout depuis l'arrivée de Perrin que Aulas commence à faire un peu n'importe quoi matière transfert

J'aurai dit un peu plus tôt moi, avec milan Baros et John Carrew, surpayés par rapport à leur valeur et qui sont partis sans rapporter à l'OL... en empochant un salaire conséquent à l'époque.


Le "cas Gomis" commence tout de même par le refus de celui-ci de prolonger alors qu'il l'avait promis s'il ne partait pas. Or il a refusé bon nombre d'offres. Après la gestion par Aulas de l'écarter est mal venue et on peut logiquement le regretter aujourd'hui. Perso, je l'ai toujours défendu car je le trouve intéressant comme footballeur, mais après ses refus systématiques de transfert, ses appels du pied à Marseille, ses multiplications de tweet d'amour à l'ASSE et ses "camarades" verts, le Gomis il m'a bien gavé et j'espère ne plus le revoir sur le terrain avec la tunique rouge et bleue, et ce malgré tout ce qu'il pourrait nous apporter (même sans prépa particulière).

Ca, ça fait effectivement peur quand on voit les noms annoncés: Alliadière, Touré, ... et surtout le prix associé. Alliadière j'en veux bien, mais à 2-3 M, pas à 7 ou 8 ! Et surtout pas pour en faire le nouveau fer de lance de l'attaque, mais dans un rôle de complément. Après on peut voir aussi pour essayer les jeunes : Lacaz', Benzia, Martial (ah ben non, oups !). Mais la c'est du quitte ou double. Et surtout inutile d'en attendre autant qu'un joueur avec 7 ou 8 saisons de haut niveau dans les pattes.

Bien évidemment que la gestion d'Aulas s'est dégradée. Aulas, c'est Icare. Il s'est vu trop beau et s'est brûlé les ailes. Avoir de l'ambition c'est bien, et le projet était cohérent pendant un temps (les première années de domination des 7 titres). Mais ensuite, la machine s'est déréglée et c'est parti en cacahuètes. Les recrutements surpayées, la prédominance du marketing sur le sportif, la gestion humaine catastrophique du staff et des joueurs. Quelques départs (et renvois) du club, à priori anodin et surtout peu visible d'un point de vue "public", ont fait énormément de mal en interne. Marino Faccioli qui est parti pour l'EdF et qui était le bras droit d'Aulas au niveau de la gestion (réputé pour être un négociateur hors pair lors des transferts les plus ardus), le renvoi de "Doc Amprino" (finalement réaffecté aux Féminines) qui était le toubib non seulement des joueurs mais aussi des familles des joueurs (Cris et Juni avait bien expliqué que ça leur avait fichu un sacré coup de cafard), le départ de Duverne... . Alors que pour les premiers titres la stratégie marketing et financière était au service du sportif, tout s'est inversé et le sportif est devenu un instrument pour le financier. En point d'orgue, l'arrivée de Puel, de son moniteur de ski en tant que prépa physique et du mec de Electronic Arts (qui est resté 6 mois) pour basculer totalement dans un monde "Business is business". Puel a joué son rôle à la perfection dans l'histoire de déconstruction, un peu comme le parfait "mauvais élève", le bouc-émissaire parfait qui a ramassé pour tout le monde. Il a merdé, tout n'est évidemment pas de son fait, mais c'était la figure la plus visible, donc celle sur laquelle il est le plus facile de taper.

L'histoire de l'entrée en bourse et du Grand Stade est à mettre à part selon moi. Certes ça plombe les finances, mais pour le coup je ne pense pas que ça ait été mal géré. C'était un beau projet, mais qui est tombé au mauvais moment, un poil trop tôt. Le projet devait être lancé beaucoup plus rapidement mais les facteurs économiques n'étant pas favorables, ça a traîné en longueur. La chute de l'action ne change d'ailleurs rien à l'affaire. Heureusement que l'acquisition de l'Euro par la France a pu le relancer d'ailleurs, sinon il finissait dans les cartons.

Au passage le recrutement stéphanois de ces dernières saisons est, de mon point de vue, très intelligent. J'en viendrais presque à dire qu'il s'agit d'un recrutement qui se rapproche du recrutement lyonnais des belles années  . Je trouve donc pas ça dérangeant si tu penses qu'on est sur cette voie la   . Les très bons coups qu'on a pu faire les années des premiers sacres, n'était aussi que des recrutements à la Danic, Bedimo, ... (bon ok peut-être plus jeunes et avec plus de potentiel quand même). On a pu dire par la suite que c'était d'excellents coups parce qu'ils ont explosés et qu'ils ont été revendus très cher (merci Marino Facciolli), mais à la base ça restait des paris Essien venait de Bastia, Malouda de Guingamp, Juninho, Caçapa et Cris du Brésil (ce dernier avait fait une saison quasi blanche à Leverkussen).
Ah... ah ... ah. le rêve d'Aulas, y a bien eu que lui pour y croire.
Je pense que oui, mais la c'est un avis tout personnel. En fait pour être honnête, je pense que ça va surtout dépendre des prochaines saisons, jusqu'à la livraison du stade. Si on maintient un niveau correct (5 premiers), il n'y aura aucun souci. Si on rame et qu'on se retrouve milieu de tableau voir plus loin, ça risque d'être beaucoup plus compliqué de remettre une spirale positive en marche. Et comme je suis sup', je n'envisage pas une seule seconde qu'on se retrouve à la ramasse  .

Alors perso, je pense qu'Aulas n'est pas, et n'a jamais été un visionnaire. C'est avant tout un excellent businessman et un gestionnaire hors pair, du moment qu'il n'a à s'occuper que de la partie économique. Il a construit l'OL moderne comme une entreprise et nul ne peut nier que c'est l'une des plus belles réussites économique qui soit dans le football français. Je parle la bien de construction. Poser un coffre fort émirati ou russe sur la table, n'est pour moi pas un projet de construction (même si ça n'enlève rien à la réussite du projet derrière).
Je vais insister la dessus, mais encore une fois, c'est le départ de Faccioli qui pour moi a plombé le projet de l'OL. Avant, Aulas s'occupait de la partie économique, l'entraîneur et Lacombe du sportif (ce qui parfois provoquait quelques tensions), et Faccioli faisait le lien entre tout ce beau monde. A son départ, Aulas est rentré de plus en plus dans la gestion sportive et a mis son nez dans des affaires qu'l n'avait jamais contrôlé... pour un résultat calamiteux et un nombre de mauvais choix incroyable.

Mais je ne suis pas pessimiste. On ne fera pas comme Grenoble ou le Mans parce qu'on a une base solide (formation) qui nous permettra toujours de vivoter au pire des cas. Le grand stade est une belle option pour à terme retrouver un très bon niveau économique... et par ricochet sportif je l'espère.

J'aime bien ton point de vue, je te rejoins sur pas mal de points  

Pour ce qui est de Gomis, il faudrait savoir aussi ce qu'on lui proposait pour prolonger. J'imagine qu'étant donné l'état des finances du club ils ont dû lui demander une forte baisse de salaire, mais dans quelle proportion ? Si tu demandes à un joueur de baisser son salaire de 60 % y en a pas beaucoup qui accepteront, surtout s'il y a toujours dans l'effectif un Gourcuff qui empoche encore plus en jouant moins. Pour les propositions, à part la dernière de Newcastle, pour autant que je m'en souvienne c'était quand même des clubs issus de championnats de 2eme ou 3eme zone, or Gomis a 27-28 ans là, il est théoriquement dans la "meilleure période" pour un attaquant, sportivement il n'y avait pas d'intérêt pour lui à aller s'enterrer là-bas, d'autant qu'il a eu un merveilleux exemple de ce que ça pouvait donner avec pascal Feindouno... ou Cissé qui jouait dans le golfe devant 1000 spectateurs. Ca ne fait pas rêver... Et pour ce qui est de Newcastle si j'en crois la plainte d'Aulas contre l'OM, il n'est pas le seul fautif sur ce coup là   et je peux comprendre que l'OM l'intéresse lui qui était de Toulon avant d'intégrer le centre de formation stéphanois.

Après Gomis n'est pas un "pur" mercenaire, il aime rester à distance raisonnable de ses proches, ça a aidé l'OL pour le recruter à l'époque. Globalement, je trouve qu'Aulas a fort mal géré Gomis, qui n'est pas spécialement responsable des mauvaises perfs de l'OL. Il a planté 73 buts en 195 apparitions sous le maillot lyonnais, ce qui n'est pas si éloigné de Benzema (66 buts pour 148 matchs) alors que l'OL sous Gomis n'avait pas tout à fait le même niveau que l'OL sous Benzema... Il n'est pas, à mes yeux, le plus mauvais recrutement de ces dernières années.

Et quand on se souvient de Briand je crois, qui devait être transféré à l'ASM l'été dernier, et qui a refusé car "le président de l'ASM n'était pas à la gare pour m'accueillir", je trouve la différence de traitement un peu choquante  bravo

Pour le stade, moi tu vois, j'aurai dit "trop tard". C'était pendant la période de domination de l'OL qu'il aurait été pleinement profitable. Parce que maintenant, revenir au sommet avec les grosses fortunes PSG/ASM en face, il faudra bien autre chose qu'un bon centre de formation pour y arriver... d'autant que ce dernier n'est pas inépuisable. Grenier, Gonalons, Lacazette ok, mais une fois ceux-ci vendus je ne vois pas tellement de jeunes derrière prêts à prendre la place. Vous avez eu une bonne période de ce coté là (malbranque, giuly, benzema, ben arfa, mounier, grenier etc) mais vous ne sortirez pas des générations comme ça à chaque fois.

Là, j'ai peur qu'il ne s'avère un poid trop important pour le club. On le sait, la qualification chaque année pour la LDC est capitale pour le budget du club, et le sera encore plus avec le stade. Or, par rapport à l'époque de la conception de ce projet, le PSG et l'ASM sont arrivés, et il parait illusoire à terme d'arriver à les supplanter année après année. Reste la 3eme place, qui passe par des barrages, et qu'il faudra disputer chaque année aux "autres clubs" que sont l'OM, le LOSC, + les clubs qui font parfois une bonne saison (nice l'année dernière, l'ASSE, Rennes, etc...). Il me paraît illusoire d'espérer y arriver chaque année.

Pour ce qui est de la remarque de Kedy, je ne suis pas "sûr" que la ville et la région soit derrière l'OL. Historiquement le club de fait pas partie de ces équipes qui ont une "base de supporters" importante et solide comme c'est le cas pour l'OM, Lens ou l'ASSE, qui sont capables d'afficher un nombre de supporters élevé même en ligue 2. Et pour ce qui est de la région, hein, y a l'ASSE aussi, aucune envie de soutenir l'OL dans son projet pharaonique pour ma part   (d'ailleurs, l'ASSE avec Caiazzo avait aussi un projet de "nouveau stade" qui a été rejeté à une très large majorité par les supporters et aussi par la mairie stéphanoise). Il suffirait d'une mauvaise saison sportive sans qualification européenne pour engendrer une spirale négative avec vente des jeunes pour boucher le trou sans moyens pour les remplacer... sauf si Aulas trouve encore une aide extérieure (contrat pathé, cotation en bourse) mais je pense qu'il a déjà bien fait le tour de ce qui était possible de ce coté là. Sans parler de la souscription d'obligations pour un montant de 80 millions fin aout là, remboursés dans 9-10 ans. Ce n'est pas demain la veille que l'OL pourra proposer des salaires suffisants pour retenir des "gros" joueurs.

Vous avez effectivement une base plus solide que Grenoble ou Le Mans, mais d'un autre coté vous avez des frais de fonctionnement autrement plus importants que ces clubs là...

Pour le recrutement stéphanois, moi aussi je le trouve intelligent depuis quelques saisons ce que je voulais dire par là c'est qu'il ne s'agit pas de joueurs que l'on peut espérer revendre avec grosse plus-value à Chelsea comme vous l'avez fait pour Essien, ou Malouda. Tabanou, c'est bien, je l'aime bien, mais on le revendra pas au barça quoi. De même Danic, Bedimo, ce sont des bons joueurs mais vous ne ferez pas une grosse plus-value dessus (bon, Danic, vu le prix où vous l'avez payé, ceci dit, vous risquez pas d'y perdre)
Journalisée
CelticGone
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 6844


Seanchai itinérant


« Répondre #1149 le: 08 Ao?t 2013 à 19:37:05 »

On est bien d'accord sur le cas Gomis  . C'est personnellement un joueur que j'ai toujours apprécié (Tom peut en être témoin, on a eu une discussion à ce sujet quand j'étais à Paris) et que je trouvais important dans l'équipe. Terriblement énervant car capable du meilleur comme du pire, mais important.

Le centre de formation n'est certes pas inépuisable, mais c'est le domaine où l'OL a su évoluer le plus intelligemment en se remettant en question au fur et à mesure que le temps passait. Derrière ceux que tu cites, il y a déjà une très bonne génération (Balhouli, Fékir, Ferri, Benzia...) et encore derrière, l'OL a su s'ouvrir intelligemment sur l'international. La où avant on choppait les plus grands espoirs de la région lyonnaise (tous les anciens que tu cites sont du coin), aujourd'hui on va aussi chercher de l'espoir étranger en Suisse/Belgique et en Afrique, et même plus récemment au Danemark, au Liban et en Chine par exemple. Et pour suivre un peu les équipes de l'académie, on arrive à dénicher quelques joueurs avec un gros potentiel. Après est-ce qu'ils confirmeront ou pas...
Je me fais pas trop de souci pour l'académie où on a un véritable savoir faire qui permet de dire aisément qu'on aura certes pas toujours des générations dorées, mais qu'on sortira à tous les coups quelques bons joueurs.

Je suis d'accord avec toi sur la partie ASM/PSG. C'est pas notre stade qui nous mettra au niveau de la puissance économique de ces deux clubs. Mais je pense qu'avec le stade Aulas a anticipé le fair-play financier qui va forcément mettre quelques grains de sable dans la gestion des milliardaires et aussi le départ de ces investisseurs du football français. Le jour où QSI lâche le PSG, le jour où Rybolovlev lâche l'ASM (et à moindre mesure le jour où MLD lâche l'OM), ça peut faire très mal pour des clubs habitués à ce que quelqu'un leur fasse un chèque dès qu'ils ont un besoin financier quelconque.
Après est-ce que l'OL pourra profiter de son stade à ce moment la pour reprendre un ascendant, est-ce qu'on sera pas déjà au fond du trou, avec des dettes abyssales dues au stade et à du sportif catastrophique, ... l'avenir le dira, mais je n'y crois pas.
Journalisée
fluxy1
Légendaire
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 6362



« Répondre #1150 le: 09 Ao?t 2013 à 08:56:42 »

Il y a beaucoup d'avis que je rejoins dans vos discussions.

Mais pour moi le stade n'est pas une erreur, Aulas ne veut pas le stade juste pour avoir une nouvelle enceinte, mais pour avoir plus de revenus, pas en terme de spectateurs mais par rapport aux activités annexes...

Je cite Wikipedia :
Citation
Pour Jean-Michel Aulas, président du club, la nouvelle enceinte doit permettre de rapporter à l'OL 100 millions d'euros par an alors que le stade de Gerland ne rapporterait annuellement que 21 millions. La réalisation de ce projet et des prévisions recettes associées permettrait donc d'accroître les revenus du club dans le contexte d'une baisse attendue des revenus liés aux droits de retransmission télévisée.

D'une capacité de 58 000 places et conservant la possibilité d'être couvert après sa construction initiale, le Stade des Lumières sera équipé d'un toit photovoltaïque et d'un système de récupération des eaux de pluie pour l'arrosage de la pelouse et les sanitaires. Il serait situé dans un complexe qui accueillerait le centre d’entraînement de l’équipe professionnelle, les bureaux du siège d’OL Groupe (3 000 m²), une boutique OL Store et 7 000 places de stationnement. Il comporterait également plusieurs équipements de loisirs et de divertissement, soit deux hôtels (150 chambres chacun), un centre de loisirs (40 000 m²) et une clinique sportive. Des immeubles de bureaux seraient également construits (8 000 m²).

Et vu que les nouveaux propriétaires de clubs (Paris et Monaco) achètent des stars, la baisse des revenus des droits télé ne devraient finalement pas tant baisser que ça à mon avis...
Journalisée
truemagic
Légendaire
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5712


fan absolu des petites équipes


« Répondre #1151 le: 09 Ao?t 2013 à 18:22:16 »

Je fais pour ma part parti des pessimistes.
A un moment 58 000 places, des boutiques et outils marketing à gogo, si l'équipe ne fait pas de bons résultats (Champions League voire Europa League CHAQUE saison), ça servira pas à grand chose sans clients. Et le moins que l'on puisse dire c'est que l'OL est sur une pente descendante ces dernières années et je ne vois aucun signe de renouveau.
Journalisée

fluxy1
Légendaire
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 6362



« Répondre #1152 le: 10 Ao?t 2013 à 09:58:26 »

Je fais pour ma part parti des pessimistes.
A un moment 58 000 places, des boutiques et outils marketing à gogo, si l'équipe ne fait pas de bons résultats (Champions League voire Europa League CHAQUE saison), ça servira pas à grand chose sans clients. Et le moins que l'on puisse dire c'est que l'OL est sur une pente descendante ces dernières années et je ne vois aucun signe de renouveau.
Justement le projet de Aulas n'est pas de tout miser sur le sportif.
Son complexe c'est deux hotels (pas que des fans de foot), un centre de loisirs et une clinique sportive et peut-être des bureaux à louer acheter... Tout ca va alimenter l'OL Groupe qui est ça :



Donc on est loin du seul club de foot... qui est juste la vitrine.
Journalisée
Hyland
Ballon d'or
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3566


Stéphanois


« Répondre #1153 le: 10 Ao?t 2013 à 10:43:51 »

Oui, le "stade des lumières" ne se limite pas au seul football, mais une partie dépend directement de l'équipe (le merchandising, pour commencer) et une autre partie en dépend indirectement : l'idée d'Aulas, était de faire en sorte que les gens ne viennent plus simplement voir un match, mais fassent tout un tas de trucs AUTOUR du match, qu'ils puissent venir en famille, etc. Si sportivement l'équipe déçoit, certains ne viendront plus au stade, et n'iront donc pas non plus aux activités annexes. Cela reste, quand même, à la base, un "complexe sportif" qui tourne autour de l'OL. Que l'OL aille mal...

Je suis pour ma part persuadé que les prévisions d'Aulas à l'époque de la conception de ce projet (qui devait normalement être livré en 2010, donc à une époque où la situation sportive était totalement différente d'aujourd'hui) sont très largement supérieures à ce qu'elles seront dans les faits. Et que cela pénalisera fortement l'OL étant donné que le club s'est endetté pour plus de 400 millions d'euros (dont 150 millions de dettes bancaires). Les prévisions optimistes ne sont d'ailleurs pas du seul fait de l'OL : il est prévu que ce projet fasse bondir la population de Décines de 90 000 habitants avec la construction de 45 000 habitations d'ici 2030 et bien sûr la création de moults emplois à la clef. S'il y a une chose que j'ai retenu des différents projets menés dans le coin, c'est que les coûts de revient sont toujours plus élevés que prévus et les rentrées moindres ! L'euro 84 et la CDM 98 avaient rapporté bien moins que prévu à la région... quand cela n'avait pas été une perte sèche pour certains.
Journalisée
CelticGone
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 6844


Seanchai itinérant


« Répondre #1154 le: 13 Ao?t 2013 à 14:24:16 »

Une interview d'Aulas intéressante avec pour fond le grand stade. (Anthony Procureur - site d'Eurosport.fr)

Un club de football peut-il être une entreprise rentable ?

Jean-Michel Aulas : En France, à l’heure actuelle, ça n’est pas évident. Parce que la France a toujours eu un mode de positionnement dans le football qui est un peu différent de l’Angleterre, l’Espagne ou l’Italie où les valorisations arrivent de manière assez traditionnelle indépendamment du secteur d’activité. Ceci étant, les capitalisations dans le football en Europe peuvent atteindre des sommes considérables. Manchester United représente un peu plus de deux milliards de capitalisation à la bourse. Arsenal, c’est un milliard. Copenhague, avec une société qui est également cotée, représente aussi une centaine de millions d’euros. Donc il y a une évolution vers un modèle qui devient rentable. Et le modèle de demain intègre aussi la propriété du stade, comme on le fait à Lyon. Quand vous êtes propriétaire d’un club de Ligue 1, demain vous aurez aussi la propriété du stade. Ça représente un actif très important d’une centaine de millions d’euros.

En France, Lyon sera le seul club à posséder son stade. Ça reste difficile…

J.-M. A. : Non, c’est l’inverse. Tous les grands clubs européens deviennent propriétaires de leur stade ou le sont déjà. Aux Etats-Unis, toutes les licences intègrent les infrastructures dans lesquelles se jouent les compétitions. Et l’évolution du fair-play financier fait que ce qui était un modèle structurellement déficitaire au travers de la spirale inflationniste des salaires va devenir un modèle équilibré et parfaitement maîtrisé. Donc je pense qu’on rentre dans une ère moderne dans laquelle ceux qui veulent maîtriser complètement la gestion du club doivent maîtriser complètement leur infrastructure. Un peu comme les propriétaires de multiplex de cinéma aujourd’hui qui ont intégré ces nouvelles données. Il ne faut pas voir l’activité football comme elle a été jusqu’à présent, c’est-à-dire dans un process  inflationniste de salaires ou uniquement de transferts avec des valeurs incorporelles extrêmement élevées. Les actifs corporels sont en train de prendre le pas sur les actifs incorporels avec les infrastructures en matière de stades, qui représentent plusieurs centaines de millions d’euros de coût et donc de revenus, et aussi des centres de formation extrêmement sophistiqués. C’est un modèle qui est en pleine évolution et qui donne de très bons résultats économiques à travers de qu’on voit les pays où le football marche bien, comme l’Angleterre et l’Allemagne. 

Mais beaucoup de clubs ont dû mal à rentrer dans leur stade, comme Le Mans ou…

J.-M. A. : (Il coupe) Ça n’a rien à voir. On ne peut pas comparer Le Mans avec le Bayern, Lyon, Paris, Lille ou Marseille. Si vous faites un multiplex de cinéma en pleine campagne, évidement qu’il ne va pas marcher. Le football dont je vous parle, avec ses propres infrastructures, c’est dans des zones de population qui concernent des communautés urbaines importantes. C’est le football européen et pas uniquement le football de villes moyennes ou de villages. Le Mans, il y a une erreur d’appréciation. C’est une erreur de marketing. Par ailleurs, le modèle qui intègre les collectivités territoriales a vécu. C’est fini non seulement parce que l’Etat est endetté, mais en plus on est dans un mode d’évolution où le culturel, le sportif ou les infrastructures en général (les autoroutes, les prisons, les amphithéâtres) vont vers des modèles privés et non plus des modèles d’investissement public ou semi-public.

On voit que le recrutement de Lyon est impacté à court terme par la construction du Stade des Lumières…

J.-M. A. : On s’est fixé un objectif qui est de revenir à des investissements importants dans le domaine de la formation pendant la construction du stade. Lyon est le premier club à investir près de 10 millions par an dans la formation depuis des années. On est le premier centre français et le deuxième en Europe à former un certain nombre de joueurs de qualité. On est parti sur certaines idées directrices. Et dans la vie il faut faire des choix. On est arrivé au plus haut niveau en faisant beaucoup appel à notre centre de formation. Ensuite, on a essayé d’appliquer des modèles plus européens avec des acquisitions de joueurs élevées. Ça a pas mal fonctionné puisqu’on est resté parmi les premiers clubs européens. Mais ça n’a pas permis de franchir une étape. Donc on revient à un mode de développement et de gestion autour de la formation. Ça ne veut pas dire qu’on ne recrutera pas. Bedimo est arrivé de Montpellier. Miguel Lopes est arrivé du Portugal avant lui. Simplement, on n’a plus la même approche en matière de transferts. C’est aussi parce que le modèle est en train de changer. On n’est pas sûr que les valeurs incorporelles (NDLR : la valeur des joueurs de l'effectif en cas de revente) vont perdurer dans le futur de manière aussi excessive qu’en ce moment.

C’est un modèle qui va se généraliser ?

J.-M. A. : Oui, bien sûr ! La tendance est irréversible. Ça a d’abord été le cas en Angleterre. En Espagne, les deux grands clubs que sont Madrid et Barcelone vont évoluer vers ce genre de modèle mais ils sont déjà propriétaires de leur stade ce qui leur permet d’avoir une grosse différence de revenus par rapport aux autres. L’Allemagne s’y est mise. Ils ont construit des stades fantastiques avec la Coupe du monde 2006 et aujourd’hui l’Allemagne a dépassé l’Angleterre au niveau des revenus liés aux jours de match. Ceux qui ne le feront pas disparaitront de la carte du football européen.

Paris et Monaco, qui investissent des sommes considérables à perte, faussent-ils la donne ?

J.-M. A. : Non, pas du tout. L’arrivée de Paris et Monaco, dans un contexte d’investissement important, vient au contraire valoriser tout le football français et étayer des droits TV à l’étranger qui vont connaître une hausse extrêmement importante. De toute façon, comme ils vont être soumis au fair-play financier comme tous les clubs européens. C’est la dernière année où ils peuvent se permettre d’investir à perte, c’est-à-dire de prendre des positions qui ne déboucheraient pas sur des équilibres complets des comptes. Le principe du fair-play financier, c’est que les ressources directes doivent combler les dépenses du club. Au contraire, je trouve que c’est bien pour le football français parce que ça va permettre de mieux le valoriser.  On est aujourd’hui dans des modèles où, en Angleterre, les droits TV internationaux permettent de générer près de 800 millions d’euros par an. En France, on est à 35-40 millions. Donc on voit bien qu’il y a un gain extrêmement important qui va être opéré par l’arrivée de clubs de très haut niveau.

De votre côté, cherchez-vous des capitaux à l’étranger pour l’OL ?

J.-M. A. : Non. Avec Jérôme Seydoux et Pathé, on a défini notre approche et on va en rester là. Cela dit, celui qui pourrait attirer un investisseur aurait tort de se gêner. Mais ça n’est pas notre modèle. On a essayé d’aboutir à un système qui permet de financer ces infrastructures très importantes.

La Ligue 1 est-elle à vendre comme on peut parfois l’entendre ?

J.-M. A. : Ce sont les oiseaux de mauvais augure qui disent ça. Le football est ce qu’il y a de plus populaire. La France a opté pour l’Euro 2016 donc il y a plein de stades qui sortent de terre. Certes peu dans le domaine privé et avec des PPP (partenariats public-privé) qui vont coûter plus cher aux collectivités territoriales que les modèles privés qu’on a essayé de mettre en œuvre. Mais, en étant choisie par l’UEFA pour l’Euro 2016, la France est en train de sortir de l’ornière. Cela dit, toutes les activités économiques sont en berne en ce moment. Ça n’est pas seulement lié au football. La décision la plus importante, c’est celle que fair-play financier. Moi je fais partie des gens optimistes qui pensent que le modèle économique du football va changer et qu’on va vers des jours meilleurs.

Pourtant, de nombreux clubs, comme l’OM, Bordeaux ou Lille, font régulièrement l’objet de rumeurs de rachat…

J.-M. A. : Aujourd’hui, il y a des investisseurs à Monaco parce que Monaco est descendu en Ligue 2 et ils sont en train de faire une équipe qui peut gagner le championnat. Le PSG est en passe de construire une équipe qui pourra gagner la Ligue des champions. Derrière, ça va entrainer beaucoup de clubs dans une spirale positive. En étant à la Commission stratégique de la FIFA, je vois bien comment les choses évoluent. Objectivement, je pense qu’on est passé du bon côté des choses. Il ne faut pas être négatif. Le modèle est en train d’aller vers quelque chose de sain et efficace. On suit et on investit. Si on pensait qu’il y avait des risques aussi importants, on n’aurait pas investi comme on l’a fait. Avec le fair-play financier sur le plan européen et l’Euro 2016 sur le plan français, je pense qu’on est sur la bonne voie.

Pour vous, le fair-play financier sera donc une bonne nouvelle pour le football français ?

J.-M. A. : C’était nécessaire et c’est une excellente chose. Quand Michel Platini l’a annoncé, personne n’y croyait et finalement ça se met en route afin d’éliminer les investisseurs à perte. Il y avait deux solutions. Soit on faisait comme les Etats-Unis avec des règles de plafonnement des salaires (salary cap, ndlr) mais c’est impossible en Europe vis-à-vis de la Commission européenne. Soit on trouvait une formule qui évite d’avoir à  financer ce process inflationniste. Cette mesure, c’est de supprimer les apports en capital et en fonds propres qui finançaient les pertes et, deuxièmement, d’obliger les clubs à avoir des revenus qui viennent équilibrer les comptes. D’où l’orientation vers les stades ou les structures qui permettent de dégager des revenus très importants.
Journalisée
guku
Se ballade en angleterre...
Légendaire
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 8079


"les boulets, on les aime que dans les quotes" ☠


WWW
« Répondre #1155 le: 20 Ao?t 2013 à 23:49:43 »

Pour les utilisateurs de twitter, je vous recommande le compte de JMA @JM_Aulas
LE compte du président lyonnais, je sais pas si c'est un fake ou pas. le compte est certifié mais... il envoie de grosse cartouches, un troll ambulant. 

Journalisée

Adopt a DIREWOLF, Winter is COMING!

٩(•̪●)۶ _*̡͌l̡*̡̡ ̴̡ı̴̴̡ ̡̡͡|̲̲̲͡͡͡ ̲▫̲͡ ̲̲̲͡͡π̲̲͡͡ ̲̲͡▫̲̲͡͡ ̲|̡̡̡ ̡ ̴̡ı̴̡̡ *̡͌l̡*̡̡_ ٩(̾●̮̮̃̾•̃̾)۶ [/center]
rico29
Un bon nantais est un nantais en Ligue 2 !
Légendaire
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 14987



WWW
« Répondre #1156 le: 21 Ao?t 2013 à 00:03:06 »

C'est pas un fake, il balance souvent assez sévèrement sur Twitter...
Journalisée
Kharn9
A tout gagné
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4892


Manager en bois... et joueur en plomb


« Répondre #1157 le: 21 Ao?t 2013 à 00:19:21 »

Ce compte twitter est énorme. Les échanges sont d'un niveau assez élevés que ce soit avec les fans ou les haters de base.

Je trouve que c'est un moyen de communication qui lui convient très bien en fait. Il peut énoncer des 'vérités absolus' sans aucune argumentation et ensuite répondre uniquement aux réponses les plus débiles en les prenant de haut. 
Journalisée

veddam
Part de loin...
Légendaire
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 15021


Loveboat Captain


« Répondre #1158 le: 21 Ao?t 2013 à 14:46:43 »

Merci Celtic pour cette interview d'Aulas qui remonte un peu dans mon estime. Je le trouve extrêmement intéressant et pertinent. Dommage qu'il ne soit pas toujours dans ce registre.
Journalisée
Hyland
Ballon d'or
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3566


Stéphanois


« Répondre #1159 le: 23 Ao?t 2013 à 11:21:46 »

 amis amis lyonnais

J'ai vu le match OL - Real Sociedad, mais n'ayant plus internet (changement de FAI) je n'avais pu venir en débattre avec vous...

Il n'y a, à mon sens, pas de réel différence de niveau entre l'OL et les espagnols, j'ai par contre été incroyablement déçu par le manque de combatitivité des joueurs lyonnais (à l'exception de Gourcuff, qui je trouve s'est battu tant et plus bien qu'il n'ai pas pour autant réussi à faire la différence) or nous savons tous (et donc à priori les joueurs aussi) que c'est pourtant un critère essentiel en coupe d'europe (les stéphanois en ont fait l'amère expérience hier également, mais le Fener aussi face à Arsenal, et c'était pourtant en turquie, où d'habitude chacun sait qu'il faut s'attendre à souffrir).

Autant cela ne me surprend pas chez les stéphanois - ils payent pour apprendre - autant chez les lyonnais, pourtant dotés d'une solide expérience en LDC, j'avoue être assez étonné de la relative passivité des joueurs au niveau de l'engagement. Et je suis encore plus surpris par la lenteur du jeu lyonnais, alors même que l'équipe comporte pas mal de jeunes, je m'attendais à un jeu plus rapide, avec moins de "portage du ballon". Mais mardi c'était à croire que les lyonnais étaient incapables de transmettre la balle sans l'avoir touchée une demi-douzaine de fois  manque de mouvement, de vitesse, de solutions proposées au porteur du ballon...

A contrario les espagnols ont joué sur la vitesse de transmission, à l'image du 2eme but, car je ne sais pas si vous l'avez remarqué mais du départ de l'action (touche) jusqu'au but à aucun moment un joueur espagnol ne touche deux fois le ballon. Réception et transmission de la balle s'effectuait dans un seul mouvement - même la frappe de l'attaquant est réalisée sans contrôle (et le gardien lyonnais commet une petite erreur de placement à mon avis)

Cela rappelle évidemment le jeu "espagnol" (barça, équipe nationale...) mais là où le bât blesse pour moi c'est que c'était à 90 % des balles aériennes, avec un départ arrêté (touche) donc une situation où a) les joueurs lyonnais avaient eu le temps de se placer correctement et b) un pressing "normal" sur les joueurs adverses aurait dû suffire pour perturber voire stopper la transmission du ballon. Autant il est difficile de prendre dans les pieds un ballon à un très bon technicien, autant dans le jeu aérien un jeu "épaule contre épaule" est suffisant pour au minimum empêcher l'adversaire de donner le ballon à une touche de balle.

Il parait difficile maintenant d'arriver à inverser la tendance et d'aller battre cette équipe espagnole par deux buts d'écarts chez elle... bien que, sur le strict plan du niveau des équipes, cela me semble toujours possible.

J'aurai des remarques à faire sur l'interview d'Aulas, mais bon, je ne sais pas s'il est pertinent de poursuivre ce débat dont nous ne connaitrons la réponse que dans x années, quand le modèle lyonnais sera passé à l'épreuve des faits (je pense au fair-play financier, déjà contourné par "fly emirates" / PSG par exemple, et je ne vois pas comment on pourrait "bloquer" ce genre de manoeuvre, impossible de limiter le sponsoring...)
Journalisée
Pages: 1 ... 56 57 [58] 59 60   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Plan du site et du forum - Consultez la charte UDE

logo_o2switch_grey_150.png

Recherche personnalisée
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide ! Skin UDE réalisé par Sparcool
Page générée en 0.139 secondes avec 23 requêtes.

-