Le Forum UDE - L'Essentiel de Football Manager, de Championship Manager et de l'Actu Football
Apparence du forum :

Ligue1, Le classement UDE Angers SCO AS Monaco AS Saint-Etienne En Avant De Guingamp Troyes Aube Champagne Football FC Lorient Bretagne Sud FC Nantes Atlantique GFC Ajaccio Girondins De Bordeaux Lille OSC Montpellier Herault SC OGC Nice Olympique Marseille Olympique Lyonnais Paris Saint Germain FC SC Bastia Stade Malherbe Caen Stade De Reims Stade Rennais Toulouse Football Club
Ligue2, Le classement UDE AC Ajaccio AJ Auxerre AS Nancy Lorraine Niort Clermont Foot Auvergne Dijon Football Cote D'Or Evian Thonon Gaillard FBBP01 FC Metz FC Sochaux Montbelliard Le Havre AC Paris FC Racing Club De Lens Red Star FC Stade Brestois Stade Lavallois FC Tours US_Creteil Valenciennes FC Nimes Olympique

Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?



Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: [FM2019] LOSC Unlimited  (Lu 582 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
mckoy
Jeune prometteur
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 310


Coach de l'année...


« le: 10 Novembre 2018 à 14:35:36 »

 
 
 
 

 
 
 
 
"Rendons au club la place qui est la sienne !" C'est le discours - pas très surprenant - des dirigeants dès mon entretien de recrutement...

Après une année catastrophique, qui a failli emmener le club vers une relégation en Ligue 2, Gérard Lopez n'entend pas vivre une deuxième saison consécutive aussi stressante. Au contraire, malgré l'incertitude ambiante qui en découle, l'ambition reste de mise chez les Dogues pour ce nouvel exercice.


OUBLIER LE CAUCHEMAR DE 2017/2018
La saison 2017/2018 a été riche en enseignements sur le fait que trop de bouleversements ont largement compliqué les choses dans la capitale des Flandres :

La fin d'une ère, avec le rachat formel du club ;
l'installation sur le banc d'un coach - Marcelo Bielsa - réputé mais instable ;
la mise au rebut d'un certain nombre de joueurs cadres (le fameux "loft") pourtant méritants ;
l'arrivée en nombre de jeunes joueurs étrangers disposant, certes, d'un potentiel à exploiter mais incapables seuls de tenir la barre.

Au final pour ce Losc nouvelle version : une saison complètement ratée, sauvée dans les toutes dernières journées grâce au bon travail de relance opéré par Christophe Galtier.


UN ENTRAINEUR DU CRU
Les négociations pour la prolongation de ce dernier à la tête de l'équipe ont été âpres. L'homme demandait des garanties auxquelles le recrutement estival n'a pas pleinement répondu. Questions de personnes et de confiance aussi, sûrement. Aucun accord n'a finalement été trouvé. Les dirigeants auraient alors pu s'orienter vers un coach reconnu, plus vendeur en termes d'images. Mais ils ont préféré réancrer le club nordiste dans son histoire et dans son territoire.
 
 

 

Voilà pourquoi je me retrouve, en cet été 2018, dans les bureaux de la direction. Ce centre de Luchin, je l'ai déjà maintes fois arpenté en tant que "visiteur" et c'est donc rigolo d'y venir. Un contrat d'un an m'est proposé. C'est peu, certes, mais je n'éprouve aucune hésitation : relancer mon club préféré ne peut qu'être un honneur.
Le président Lopez me semble serein et déterminé : la qualité des infrastructures et l'ambition placée à l'origine de ce projet LOSC Unlimited doivent forcément engendrer du résultat assez rapidement.


UN EFFECTIF REMANIÉ MAIS PAS CHAMBOULÉ
Pour mener à bien cette mission, la cellule recrutement a déjà bien travaillé. Le résultat, à mon arrivée : un effectif partiellement remodelé mais surtout bien enrichi. Numériquement, sachant qu'on ne jouera pas de coupe d'Europe, ça tient la route d'autant que j'espère à plus ou moins court terme pouvoir donner leur chance à quelques jeunes du centre de formation. Et il vaudra mieux : il m'est tout de suite indiqué que le mercato est clos et que je ne dois compter sur aucune autre recrue (bon, en vrai, j'ai bloqué le 1er mercato histoire que ça fasse plus réaliste , même si du coup je ne peux pour le moment prêter/vendre personne non plus). Il ne m'est pas non plus demandé d'adhérer à une philosophie particulière en terme de recrutement.

Parmi les arrivées les plus marquantes cette saison, les signatures de Loïc Rémy, de Jonathan Bamba ou du défenseur portugais José Fonte doivent à l'évidence apporter un sérieux plus. Même si, à cet instant, je n'ai pas encore d'idée sur les équilibres en place ni sur l'équipe sur laquelle je compte m'appuyer.





S'APPUYER SUR L'EXISTANT
La réunion avec mon staff doit justement m'apporter un premier éclairage sur le fonctionnement interne, et sur les forces vives que je n'ai pas encore croisées depuis ma signature. Par principe, je ne prévois pas de chambouler les choses. Pour grandir, le Losc a besoin de stabilité et les changements que j'opèrerai ne pourront pas se faire dans la précipitation. Dans la mesure du possible, je ferai surtout en sorte de renforcer le staff de quelques compétences côté préparation.

Sur le terrain, la même question se pose. A l'évidence, certains joueurs ont été marqués par les difficultés de la saison dernière, mais ils ont le mérite d'avoir été là. Un noyau commence même à se constituer et, même si je suis plutôt mitigé sur le niveau des uns et des autres, j'aurais sans doute tort de tout changer à nouveau. L'objectif affiché étant de placer le club en première partie de tableau, je me dis qu'il faudra trouver une belle cohérence de groupe pour pallier les lacunes des joueurs, plus importantes j'avoue que je ne l'avais pensé au départ...

 




DU PAIN SUR LA PLANCHE
Adepte d'un schéma de jeu en 4-1-2-2-1 (avec 1 MDC, 2 MC et 2 ailiers), un dilemme m'apparaît assez rapidement à savoir si un 4-5-1 (avec MOC) ne serait pas plus adapté à cet effectif. Le choix sera un peu dicté par nos limites au milieu de terrain. Sur le plan offensif, je dois également être attentif au fait que je ne compte pas de véritables ailiers de débordement, mais essentiellement des joueurs ayant tendance à repiquer dans l'axe et qui peuvent tout autant faire office d'attaquant.
La série de matchs amicaux concoctée par mon adjoint Thierry Oleksiak va me permettre de jauger la qualité des uns et des autres, d'établir les avantages et inconvénients des schéma de jeu évoqués, mais aussi du coup de faire des choix au niveau de l'effectif pour la saison...
 
 
Journalisée
kelepok
Une partie de Monopoli ?
Légendaire
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5579


Rédacteur en chef de l'Ici UDE.


« Répondre #1 le: 13 Novembre 2018 à 09:49:42 »

Aaaah, enfin une nouvelle story 
Journalisée

Le canard des stories UDE :


Cliquez sur la bannière pour nous lire !

mckoy
Jeune prometteur
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 310


Coach de l'année...


« Répondre #2 le: 13 Novembre 2018 à 22:39:56 »

 
 
L'HEURE DE LA PRISE EN MAIN
Les semaines passant, je constate que les matchs amicaux se passent pas trop mal, à défaut d'être véritablement transcendants. Je ne me focalise pas sur les lacunes affichées, la saison sera longue. Ma priorité, c'est surtout de consolider l'effectif sur le plan mental (sachant que les joueurs sont divisés en plusieurs cercles d'amitié et qu'aucun leader indiscutable n'apparaît) et autour de deux tactiques. En général, ma préférence va à un jeu de possession. Ce sera je pense mon second choix tactique : dans un premier temps sans doute, il me faudra plutôt privilégier un jeu en contre dans la mesure où notre effectif n'a pas la qualité suffisante pour dominer la plupart des adversaires.
Au terme de six matchs amicaux, je n'ai toujours rien acté en terme de schéma tactique. Sans doute que j'alternerai, comme pressenti, entre 4-2-3-1 et 4-1-2-2-1 selon les situations et les performances des joueurs.


Pas de onze-type en tête donc même si des tendances se dessinent...


                                     M.Maignan


                 J.Pied      J.Fonte       A.Soumaoro      Y.Koné


                                         T.Maia


                               T.Mendes        Xeka


                J.Bamba                                            L.Rémy
               (L.Araujo)

                                         N.Pepe









J1 / LOSC - RENNES (1-0)
La saison officielle débute à domicile face au Stade Rennais. Je suis un peu tendu au moment d'entrer sur le terrain d'autant que la petite blessure de T.Maia m'oblige à une petite modif tactique. On est tout de même donnés légèrement favoris pour cette rencontre et les supporters m'accueillent avec une banderole qui me fait bien plaisir. J'opte pour une tactique de possession. La 1ère période nous donne raison avec pas mal de tirs, dont deux coup francs de R.Fonte qui passent de peu à côté. A la pause, j'encourage les joueurs, il y a moyen d'obtenir mieux. Dès l'entame de seconde période, le but de L.Rémy est - logiquement - refusé (avec recours à la VAR) pour hors-jeu. On a quand même la maîtrise du jeu. Concrétisation à la 53ème minute avec le but du latéral droit J.Pied, en conclusion d'une action collective bien posée. Je m'attends à une réaction rennaise mais on continue quand même à dominer. L'adversaire se montre peu dangereux. Le corner concédé à la 88ème donne aux Bretons l'occasion de revenir mais le ballon passe juste au-dessus. Coup de sifflet final et victoire satisfaisante pour mon 1er match sur le banc lillois .


J2 / MONACO - LOSC (2-1)
1er déplacement qui s'annonce difficile au stade Louis II. Je privilégie cette fois une tactique en contre avec un schéma plus défensif. L'ASM domine nettement le début de la rencontre et marque logiquement à la 31ème minute. On ne montre rien en première mi-temps mais j'encourage quand même les joueurs à la pause. On revient avec de meilleures intentions mais le milieu A.Golovin nous punit une seconde fois à la 60ème. On n'est pas supers sur les quelques actions qu'on arrive à se procurer. L'espoir renaît quand même à la 80ème quand N.Pepe transforme le pénalty qui nous est accordé. En fin de match, on pousse encore mais on manque de réussite, à l'image de cette frappe qui rebondit sur la transversale dans les arrêts de jeu. Défaite toutefois assez logique.


J3 / LOSC - GUINGAMP (0-1)
En recevant l'EA Guingamp, j'ai clairement en tête d'empocher les trois points pour directement bien nous placer au classement. Dans les faits, pas grand chose à signaler en 1ère mi-temps. Idem en 2ème. Je sens clairement des lacunes chez mes joueurs et je peste à voir R.Fonte perdre son face-à-face avec le gardien adverse à la 78eme. Je peste d'autant plus que, m'attendant au match nul, voilà qu'on se fait prendre par surprise en fin de match : 0-1 à la 84ème minute. Notre jeu collectif très imprécis y est pour beaucoup de même qu'un sérieux manque d'engagement. Défaite très décevante même s'il faut admettre que sur cette rencontre, on n'a rien montré.


J4 / ANGERS - LOSC (2-0)
Alors que sonne la fin du mercato, nous partons dans le Maine-et-Loire où il serait pas mal d'aller chercher un résultat. J'entame le match optimiste même si la 1ère période ne donne rien. Une fois encore, je nous trouve peu inspirés et c'est en fin de rencontre que la punition tombe, faute d'engagement et de mordant. Angers marque à la 87ème puis, profitant d'un contre, obtient un pénalty qui lui permet de doubler la marque. Coup de sifflet final, nouvelle soirée un peu difficile... il est temps de réagir et je le fais cette fois bien comprendre aux joueurs dans les vestiaires.



Flash mercato. Nous débutons le mois de septembre, c'est l'heure de pouvoir bénéficier d'un joker. Je profite surtout de cette période pour trouver des points de chute pour quelques joueurs (et me délester du même coup de leur salaire) même si ça reste des ajustements à la marge. Le gardien H.Koffi et le milieu offensif F.Bahlouli notamment iront trouver du temps de jeu ailleurs. Dans le sens inverse, je réfléchis à d'éventuelles recrues pour bonifier l'effectif. Un seul choix possible, il vaut donc mieux ne pas se tromper. Je cible le secteur du milieu de terrain, où on manque clairement de profondeur. Je me décide assez rapidement en faveur d'Adama Traoré. Le Malien connaît bien le club pour y avoir passé quelques saisons, et il est en manque de temps de jeu à Monaco. Il devrait nous apporter sa technicité dans l'entrejeu.





J5 / AMIENS - LOSC (0-1)
Pour le déplacement dans la Somme, je reviens à une tactique en 4-1-2-2-1 qui me semble plus équilibrée. J'aligne d'ailleurs A.Traoré d'emblée aux côtés de Xeka. Je vise évidemment un résultat chez le voisin picard, actuellement 10eme au classement, pour enrayer notre mauvaise série. L'entame de match nous réussit puisque R.Fonte marque dès la 5ème minute, au terme d'un bon travail de N.Pepe positionné en ailier droit. Les quelques actions de part et d'autres ne donneront rien de plus en première période. On revient bien dans le match en seconde mi-temps et on se procure plusieurs occasions franches. Mais on ne creuse pas l'écart et c'est bien dommage tant il y a la place de marquer. L'adversaire est de plus en plus muet à mesure que le match avance, mais on vendange pas mal d'actions. Heureusement sans incidence. Le match s'achève sur cette victoire courte mais méritée qui nous permet de nous replacer au classement.



 
 
Journalisée
mckoy
Jeune prometteur
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 310


Coach de l'année...


« Répondre #3 le: 18 Novembre 2018 à 14:00:09 »

 
 
LE LOSC, DESTINE AU VENTRE MOU ?


J6 / LOSC - NANTES (4-1)
Le FC Nantes est en forme. La rencontre s'annonce donc serrée d'autant que T.Maia se blesse (pour 2 à 4 semaines) la veille du match. Ca ne semble pas terroriser mes joueurs qui ouvrent le score dès la 2ème minute, R.Fonte profitant d'un cafouillage des Nantais sur un coup franc mal dégagé. N.Pepe aggrave la marque à peine deux minutes plus tard en crucifiant le gardien adverse. 2-0. Je me méfie toujours de ce genre de démarrage, et la seule frappe des Nantais à la 15ème me donne raison puisqu'ils reviennent ainsi à 2-1. En 1ère mi-temps toujours, à noter deux coups francs non cadrés de R.Fonte. A la pause, j'encourage les joueurs. Je suis relativement optimiste. Xeka, pas attaqué aux abords de la surface de réparation, place la frappe du 3-1 dès la 47ème minute. Malgré quelques erreurs, ce match me plaît bien . Nantes n'est pas particulièrement pressant, je fais tranquillement mes remplacements. Il reste 15 minutes à jouer, les Canaris ratent l'occasion de revenir dans le match. On termine sereinement la rencontre avec un 4ème but, marqué de la tête par notre jeune MDC serbe A.Zekaj, entré en cours de match. On enchaîne avec cette victoire méritée, A.Traoré signant une nouvelle bonne perf avec 2 passes décisives à son actif.


J7 / BORDEAUX - LOSC (2-2)
Déplacement en Gironde maintenant. L'adversaire est loin d'être en forme mais est quand même donné favori. Notre tactique en contre s'avère payante dès la 19ème minute avec l'ouverture du score par L.Rémy. Mais Bordeaux réagit directement et aucune offensive ne donnera quoi que ce soit d'autre en première mi-temps. Après la reprise, même constat, des frappes mais pas d'évolution au score. Je nous trouve pas mal quand même, et pourtant Bordeaux va nous refroidir en prenant l'avantage (2-1) à la 73ème. Le suspense reste entier, J.Fonte place une tête sur coup franc à la 80ème. 2-2. Ce sera le score final. Je m'en contente même si on a beaucoup plus frappé au but que les Bordelais.




J8 / LOSC - MARSEILLE (2-2)
Choc à domicile quelques jours plus tard, je m'attends à une confrontation difficile. Plusieurs actions à signaler au quart d'heure de jeu, c'est ouvert. Sur coup franc direct, D.Payet douche notre enthousiasme (0-1 à la 19ème minute). Il me faut attendre la pause pour remotiver les troupes, j'ai le sentiment qu'on peut revenir. Confirmation : L.Rémy nous permet de revenir à 1-1 à la 54ème. Le match est animé et plutôt plaisant. N.Pepe place le but du 2-1 à la 60ème, le public est ravi, une ola est lancée au stade P.Mauroy. Seulement, sur le terrain, l'équipe commence à fatiguer et Marseille va revenir à 2-2 dès la 65ème minute. Rien n'est joué, j'espère qu'on va tenir le choc. Il reste 20 minutes à jouer, je prends le risque de laisser en place mon milieu de terrain fatigué pour privilégier le remplacement de R.Fonte, qui n'a rien montré sur le front de l'attaque. 84ème minute : N.Pepe rate une belle occasion, c'est chaud sur la fin de match. Mais on va finalement se quitter sur ce score nul pas si inintéressant.


J9 / LOSC - SAINT ETIENNE (1-0)
Avant une trêve internationale, nouveau match à domicile avec la réception des Verts. Notre côte est légèrement favorable. Dans les faits, on dispose de beaucoup de tirs mais pas de buts. Les minutes passent, on se retrouve dans la même situation en deuxième mi-temps. Toujours rien, je finis par penser que les Stéphanois sont vraiment venus chercher le 0-0 tandis que nos actions, nous, ne donnent rien. Eclair de réalisme offensif, A.Traoré marque à la 80ème minute. Enfin ! Dans les dernières minutes, Saint-Etienne se jette en attaque et la fin de match est un peu stressante vue du banc. M.Maignan nous sort la parade ultime peu avant le coup de sifflet final. Victoire finale 1-0. J'ai le sentiment que quelquechose prend forme au sein de notre équipe...


J10 / DIJON - LOSC (0-2)
La trêve internationale est passée, et je dois faire avec quelques blessés pour le déplacement à Dijon. Trop plein de matchs sans doute, il n'empêche il va falloir ajuster l'équipe. C'est d'ailleurs plus la coupure que l'adversaire que je crains ce soir au stade Gaston-Gérard. On assume notre statut de favori en marquant au quart d'heure de jeu, par N.Pepe placé cette fois au poste d'attaquant. T.Mendes nous permet de creuser l'écart dès la 21ème. A 2-0, on maîtrise notre sujet même si je me méfie d'un relâchement. Il ne se passe trop rien en deuxième période, je fais tranquillement tourner. M.Maignan sera mis à contribution sur la toute fin de match mais sans incidence, on gère. On prend les 3 points à l'extérieur, belle victoire qui signe une série en cours de 6 matchs sans défaite. Au classement, on se place mieux que jamais, espérons que ça dure !





J11 / LOSC - CAEN (2-0)
Je profite que nous bénéficiions d'une côte largement favorable pour faire un peu tourner l'effectif et ainsi réduire le risque de blessure sachant qu'un programme chargé nous attend. Le début de match est en notre faveur, je déplore juste la blessure rapide de Xeka (qui sera absent 2 à 3 mois pour rupture du tendon rotulien). L'adversaire reste potentiellement dangereux mais le but de L.Rémy à la 20ème calme les Caennais. A la pause, je préviens les joueurs contre tout relâchement. 55ème minute, Boukholda (MOC réserviste de 22 ans) qui a remplacé Xeka, place une jolie frappe et marque. Beau pari que de l'avoir fait entrer ! La rencontre est calme ensuite malgré quelques actions en toute fin de match, mais qui ne donnent rien. 2-0, victoire assez bien maîtrisée, nous voilà à cet instant 3èmes au classement de Ligue 1. Je n'oublie pas toutefois qu'on n'a pas encore rencontré tant de grosses écuries et que la saison reste longue...




CDL / TOULOUSE - LOSC (2-0)
Le tirage au sort du 3ème tour de Coupe de la Ligue nous vaut un déplacement à Toulouse. Je n'en fais pas véritablement un objectif mais, tout en faisant tourner, je me dis que les coupes pourront tout de même égayer un peu cette saison. Pour ce match, je titularise quelques jeunes. L'entame de match est animée. Le TFC marque à la 27ème sur corner, une phase de jeu sur laquelle on doit manifestement s'améliorer. La mi-temps survient. Les choses se compliquent avec le second but toulousain, marqué à la 54ème minute. Je fais tourner au cours de cette seconde période, je n'attends plus rien. A la 79ème, le 3ème but toulousain est heureusement refusé pour hors-jeu, ouf. Défaite sans éclat, j'espère qu'on fera un meilleur parcours en Coupe de France.


J12 / PSG - LOSC (4-2)
12ème journée de Ligue 1... Pour ce déplacement au Parc des Princes, je m'attends à prendre une raclée. Contre toute attente, c'est nous qui ouvrons le score à la 10ème minute. Et on tient jusqu'à la 29ème, quand Paris recolle à 1-1. Mais on ne se déconcentre pas et on se permet de reprendre l'avantage à la 39ème minute par J.Bamba, jusqu'alors transparent depuis le début de saison. C'est la mi-temps, malgré cet avantage surprenant au score, je suis tendu. Le PSG revient encore au score à la 58ème et continue à pousser. A l'évidence le club parisien entend remettre les pendules à l'heure. 3-2 à la 61ème, la différence de niveau commence à se faire sentir face à la puissance offensive du club de la capitale. Paris a désormais la main mise sur cette rencontre et N.Pepe manque une belle occasion à la 74ème. L'adversaire est trop fort pour nous et va nous infliger un 4ème but dans les arrêts de jeu. Coup de sifflet final, défaite logique et indiscutable même si à un moment j'y ai cru.


J13 / LOSC - STRASBOURG (2-1)
La réception de Strasbourg me semble sur le papier plus à notre portée. Au quart d'heure de jeu, une action menée comme à l'entraînement nous permet de prendre les devants, 1-0 grâce à N.Pepe, qui va manquer par deux fois le doublé à la demi-heure de jeu. Il y a des ouvertures à exploiter. J'attends la même implication et le même sérieux en deuxième période, mais je n'aime pas trop le faux rythme qui s'installe. 68ème minute, J.Ikoné entré en jeu lance parfaitement N.Pepe qui, cette fois, ne rate pas l'occasion. On respire. J'opère mes changements sur le terrain. Un moment de flottement en fin de match vaut aux Alsaciens de réduire l'écart, 2-1. Je reste méfiant mais la rencontre s'arrêtera sur ce score favorable. Trois points supplémentaires .


J14 / NICE - LOSC (2-2)
Avant une nouvelle trêve internationale, le championnat nous invite à un déplacement sur la Côte d'Azur. Je ne suis pas super optimiste, Nice est en forme et pourtant l'entame de match nous réussit : passe décisive de J.Pied (très performant en la matière) pour N.Pepe, 1-0 après 16 minutes. RAS jusqu'à la pause au cours de laquelle j'encourage les joueurs. Les Niçois reviennent plus motivés visiblement, et je suis content de les voir prendre un carton rouge à la 59ème minute. Des espaces commencent à se créer, il serait bon d'en profiter. Mais c'est Nice qui va égaliser à la 76ème et même prendre l'avantage une minute plus tard. Incroyable retournement de situation, que j'explique autant par une déconcentration de la part des joueurs qu'à mon changement tactique pas forcément judicieux. Juste avant le terme, R.Fonte va heureusement nous permettre d'égaliser à 2-2. L'arbitre siffle sur ce match nul, un moindre mal vu le profil de la rencontre.



Ce climat favorable, gratifié de résultats convaincants, me vaut une bonne surprise : les dirigeants semblent déjà convaincus par mon travail et me proposent une prolongation de contrat. Je n'hésite pas longtemps. Par contre je négocie.. en vain. Je souhaitais signer jusque 2021, ce sera 2020. Mais c'est déjà une année de plus .


J15 / LOSC - LYON (2-2)
Gros match en vue face au dauphin. Ca va nous permettre de nous jauger. C'est finalement un match fermé qu'on débloque tout de même à la 27ème minute, d'une tête de J.Fonte sur corner. Lyon va égaliser avant la pause. A la mi-temps tout reste donc à faire. En 2ème période, je fais rapidement quelques changements. A l'image de N.Pepe, qui rate son duel face au gardien adverse à la 59ème, on n'est pas super bons offensivement. Peu d'actions à signaler dans ce match, Lyon ne semble d'ailleurs pas beaucoup plus inspiré. D'ailleurs, sur une mauvaise passe de la défense lyonnaise, on récupère le ballon à 35 mètres, passe pour R.Fonte qui en deux temps bat A.Lopes. 2-1 à la 88ème, je crois évidemment à la victoire ! Mais, sur un coup franc idéalement placé (quelle erreur de notre part d'ailleurs), et grâce à une faute de main de M.Maignan, N.Fekir permet aux Gones de revenir à égalité. La fin de la rencontre se fait attendre, l'arbitre accordant finalement plus de 8 minutes de temps additionnel !! Mais plus rien ne bougera. Partage des points, mélange de satisfaction d'avoir tenu tête à un adversaire de haut niveau et de frustration au regard du profil du match.


Au classement, les équilibres commencent doucement à s'installer. Mais il faut tout de même constater que ça bouge beaucoup dans la première moitié de tableau, avec beaucoup d'équipes qui se tiennent en un ou deux points seulement.
 
 


 
 
Journalisée
Shadow
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 7972


Stéphanois d'adoption


« Répondre #4 le: 25 Novembre 2018 à 19:18:53 »

Bon début de saison avec le Losc. J'imagine que tu as beaucoup de joueurs à fort potentiel, donc les prochaines années vont être passionnantes
Journalisée
mckoy
Jeune prometteur
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 310


Coach de l'année...


« Répondre #5 le: 26 Novembre 2018 à 18:14:31 »

 
 
J16 / MONTPELLIER - LOSC (0-1)
Le Losc est donné assez nettement favori pour ce déplacement à la Mosson. Je ne suis pas hyper serein pour autant, d'autant que dans le vestiaire la tension se cristallise autour du cas de L.Araujo, peu satisfait de sa place au club. Je me méfie que ce micro-épisode ne vienne pas gâcher notre belle dynamique. Pour ce match, je fais tourner, les joueurs commencent à fatiguer et je veux éviter de nouvelles blessures. La rencontre est plutôt calme, pour ne pas dire ennuyante. On ne peut pas non plus compter sur les spectateurs pour mettre l'ambiance. C'est encore moins le cas quand T.Mendes envoie le ballon dans les filets pour l'ouverture du score (37ème minute). La 2ème mi-temps n'est pas plus vive. Je continue à faire tourner l'effectif jusqu'au coup de sifflet. Victoire bienvenue mais étrange, je n'ai senti aucune envie de la part des Montpelliérains d'obtenir un résultat.


J17 / LOSC - REIMS (3-1)
A peine le temps de souffler, on se prépare à recevoir le Stade de Reims. Les Champenois réalisent un très bon début de saison et mon effectif est fatigué. Je poursuis donc le turn-over dans la mesure du possible, mais il faut admettre qu'on n'a pas une profondeur de banc de malade. Notre côte pour ce match est favorable. Bref. Malgré la blessure rapide de N.Pepe, et l'annulation pour hors-jeu du but de J.Fonte à la 15ème minute, on maîtrise cette rencontre. C'est un csc d'un défenseur adversaire sous pression qui va nous permettre de prendre l'avantage à la 18ème minute. On inflige le 2-0 dès la 22ème. Vraiment, tout se déroule nickel. L'adversaire se montre un peu plus en seconde période mais, sur un contre rondement mené, L.Rémy enfonce le clou : 3-0 après 60 minutes de jeu. Les Rémois sont assommés et ne proposent rien de très dangereux. Alors que j'ai déjà effectué mes trois remplacements, la blessure de J.Pied va changer la donne, nous voilà du coup réduits à dix . Reims va en profiter pour réduire le score à la 85ème minute. Pire, c'est au tour de T.Mendes de sortir sur blessure. Score final 3-1, une belle victoire donc, mais largement entachée par les blessures de N.Pepe (pour 2-3 semaines), J.Pied (3-4 semaines) et donc T.Mendes pour 2 semaines. Cette hécatombe, conjuguée à une avalanche de cartons, risque bien de nous jouer des tours ces prochaines semaines .


J18 / NÎMES - LOSC (1-0)
Les crocos nîmois sont en grande difficulté pour ce retour en L1. Quelque part ça m'arrange carrément puisque je suis loin de pouvoir aligner un effectif optimal, comme l'illustre la titularisation du jeune B.Soumaré au milieu de terrain. Comme je le craignais, le match est du coup plus équilibré que prévu, et émaillé de pas mal de fautes. On peine, même si je sens sur les actions qu'on se procure qu'il y a moyen de marquer. A la pause, je râle car nous en sommes toujours à 0-0. Le pressing adverse nous gêne et nous fait déjouer, tandis que R.Fonte devant manque de réalisme. A force, Nîmes va profiter d'un moment de faiblesse pour ouvrir la marque sur coup franc indirect. 1-0 à la 74ème. Heureusement, à la 78ème le second but nîmois est refusé. Mais on est quand même toujours menés. Je garde espoir mais on est trop imprécis, ça manque clairement de justesse. Résultat, on s'incline bêtement dans un match qu'on aurait clairement du remporter. On rate du même coup l'occasion de creuser des écarts au classement.
 
 


Débrief. Le classement justement, à mi-parcours, est assez intéressant. Le large sourire du président G.Lopez m'accueille pour une petite séance de débrief. Nous sommes mi-décembre, nous avons fait la moitié de la saison. Et, clairement, cette 5ème place provisoire au classement est inespérée. Intérieurement je n'imaginais pas obtenir si rapidement une cohésion d'équipe suffisante pour obtenir de tels résultats. Bien sûr, les motifs d'insatisfaction existent ; certains joueurs ne répondent pas vraiment aux attentes et on a perdu quelques points en route. Mais, globalement, les résultats sont là, la cohésion d'équipe au rendez-vous et l'objectif d'une place en 1ère moitié de tableau parfaitement réalisable. J'avouerais même qu'il ne faudrait pas beaucoup pour que j'imagine aller chercher une qualif' en coupe européenne...
Depuis le début de saison, j'ai également assuré un travail de fond en termes de scooting (le recrutement d'un jeune ailier portugais est d'ailleurs d'ores et déjà acté, on en reparlera en juillet prochain). J'attends donc impatiemment l'ouverture du mercato, en janvier, pour apporter quelques ajustements qualitatifs à cet effectif. On y reviendra vite .


J19 / LOSC - TOULOUSE (1-0)
Dernier match de l'année (civile). Il se joue à domicile. J'espère les trois points même s'il nous manque toujours plusieurs titulaires. Première mi-temps : quelques actions mais rien d'ultra transcendant malheureusement. J'encourage les joueurs à la pause. La 2ème période prend le même chemin que la première sauf que, sur une percée de J.Bamba dans l'axe, R.Fonte récupère la balle, frappe en force à 15 mètres, 1-0 à la 57ème minute. L'adversaire met du temps à réagir mais M.Maignan est sérieusement mis à contribution dans le dernier quart d'heure. Heureusement, notre portier sort les parades qu'il faut et même si la fin de match est tendue, on tient le coup. Victoire finale par la plus petite des marges.





Dernier classement de 2018, nous voilà en position pour passer de bonnes fêtes de fin d'année !






CONFIRMER CET EXCELLENT DEMARRAGE


Début janvier arrive vite... Avec mon staff, nous n'avons pas vraiment chômé. Je ne me suis pas franchement penché sur l'entraînement, je laisse ça à l'encadrement même s'il faudra un jour que j'y regarde de plus près. J'ai par contre accordé une petite attention aux enjeux du mercato et aux opportunités qui pourraient se présenter.

Je l'ai dit, l'effectif gagnerait à subir quelques changements. Mais on ne doit (ni ne peut) tout chambouler. Le débat porte sur le prêt de joueurs réservistes, déjà, mais aussi sur d'éventuelles arrivées. Et, en la matière, mon idée est claire : si recrutement il y a, il sera ciblé et il se fera à moindre coût.
En tête de liste :

- l'attaque. R.Fonte est le seul véritable attaquant de notre effectif. Et son total de 4 buts masque des lacunes dans le jeu. N.Pepe, avec 8 buts à son actif, est notre meilleure arme offensive. Il vient d'ailleurs de recevoir le glorieux trophée de Ballon d'or africain !!! Mais, à l'image de sa blessure actuelle, il semble risqué de ne reposer que sur lui. Une arrivée n'est donc pas à exclure.
- le milieu de terrain. Au regard des blessures enregistrées, un nouveau renfort pourrait être bienvenu pour éviter de devoir recourir à des jeunes pas terribles. Expérience et force de caractère seront prioritairement recherchées.
- le poste de DG. Certes, F.Ballo-Touré (qui sera en fin de contrat en juin mais ne sera pas obligatoirement prolongé) ou Z.Celik peuvent pallier les absences de Y.Koné. Mais, pour un prétendant au haut de tableau, on manque de profondeur sur ce poste.





CDF / LUSITANOS ST MAUR - LOSC (0-3)
On rechausse les crampons avec l'entrée en lice en Coupe de France. Pour ce 9ème tour face à un adversaire modeste, je me permets de faire tourner l'effectif. 1-0 sur corner à la 13ème, 2-0 à la 29ème : tout se passe bien. Au retour des vestiaires, on continue de dérouler tranquillement. A la 67ème minute, un 3ème but vient ponctuer cette prestation tranquille. Victoire sereine et satisfaction de pouvoir donner du temps de jeu à quelques jeunes et habitués du banc de touche.


J20 / CAEN - LOSC (3-3)
Reprise du championnat, déplacement en Normandie. Et pour l'occasion je réaligne plusieurs titulaires, de retour de blessure. 14ème minute, but de J.Bamba sur une action venue d'un corner. Caen égalise à la demi heure de jeu. Le bilan à la mi-temps, c'est qu'il y a assez peu d'actions. Mais tout reste ouvert. En seconde période on joue pas mal collectivement, et la récompense arrive par J.Ikoné à la 59ème. C'est mérité mais malheureusement, la réaction adverse ne se fait pas attendre : nous en sommes à 2-2 après 63 minutes de jeu. On joue bien mais ça manque un peu de tranchant. Des trombes d'eau s'abattent sur le stade Malherbe, le terrain devient glissant. 85ème minute : Y.Koné parvient à centrer, reprise de la tête d'Ikoné, hors de portée du gardien, 3-2 pour nous ! Problème, on va manquer de concentration et prendre un contre dans les arrêts de jeu. 3-3. La dernière frappe d'Ikoné, à la 95ème, échouera sur le poteau, signe qu'on ne devait visiblement pas l'emporter. Match nul rageant et limite pas normal. On perd deux points en chemin...


J21 / LOSC - AMIENS (1-1)
Pas question d'autre chose que la victoire, à domicile face à la lanterne rouge du championnat. La 1ère période n'est pourtant pas vraiment sur ce ton. L'adversaire est dangereux, nous attentistes et approximatifs. Je râle à la pause mais ça ne semble pas suffire : Amiens ouvre le score à la 55ème et refroidit encore un peu plus l'ambiance. Derrière on peine, ce qui me pousse à effectuer les changements. On obtient l'égalisation à 1-1 à la 78ème minute, mais je ne nous sens quand même pas franchement sereins. Pour le coup, les contres adverses nous posent de vrais soucis. RAS ensuite, nouveau match nul. Une prestation clairement insuffisante de la part de mes joueurs.


Mercato. Avant le déplacement au Vélodrome pour le compte de la 22ème journée, du neuf côté effectif. Anders Konradsen, milieu de 28 ans arrivé au terme de son contrat avec Rosenborg, rejoint le Nord gratuitement. L'international norvégien, qui connaît la Ligue 1 pour avoir passé trois saisons à Rennes, signe jusque 2022. Il n'est pas un renfort monstrueux, avec des super stats qui vont forcément tout changer. Il n'était d'ailleurs pas mon premier choix, mais il présente l'avantage d'arriver à moindre frais. Son arrivée nous permet de renforcer un milieu de terrain un peu touché par les blessures ces derniers temps, même si je profite de cette arrivée pour prêter A.Zekaj, peu utilisé, en Belgique. Pas d'autres mouvements à signaler dans ce mercato d'hiver si ce n'est, à la marge, du côté des U19.






J22 / MARSEILLE - LOSC (2-0)
Déplacement compliqué. La période ne nous réussit pas et je doute que ce soit au Vélodrome qu'on vienne chercher notre première victoire en 2019. ce sentiment se confirme assez rapidement avec la pression marseillaise : 1-0 à la 5ème, 2-0 à la 17ème, clairement les Olympiens nous ont vite pris à la gorge. L'absence de réaction de mes joueurs me laisse à penser qu'on va en baver. En 2ème période, les petits changements semblent un peu réveiller les troupes même si ça n'est pas suffisant pour aller perturber la sérénité adverse. Fin du match, défaite logique. On a du mal là en ce début d'année, et je me dis que l'enchaînement de suspensions de joueurs ne va pas nous faciliter la tache au prochain match...


UNE RELANCE QUI SE FAIT ATTENDRE


J23 / LOSC - NICE (2-1)
Nous bénéficions d'une côte favorable en accueillant l'OGC Nice, 9ème au classement. Mais la blessure, pour 3/4 semaines de M.Maignan, va me pousser à titulariser A.Jakubech ces prochaines semaines. Espérons qu'il tienne le coup. 18ème minute de jeu : encore sur un corner, on plante, 1-0. Sinon c'est calme. On est pas mal mais les Aiglons vont égaliser en seconde période (1-1 à la 59ème). Il faut une très belle frappe d'A.Traoré à la 60ème pour reprendre l'avantage. Pas grand chose à signaler ensuite si ce n'est, dans les arrêts une occasion de frappe de chaque côté, mais qui heureusement ne donne rien. Victoire et soulagement car au classement, on est 7èmes et sans ce résultat on aurait commencé à se faire distancer.


CDF / CHATEAUROUX - LOSC (1-2)
10ème tour de Coupe de France. Déplacement dans l'Indre. J'aligne une équipe mixte mais, malgré une nette domination au niveau des stats de match, RAS au tableau d'affichage. Même au cours de la deuxième période, on est trop statiques pour mettre en danger la défense adverse. Je fais quelques changements, il faut pourtant attendre les arrêts de jeu pour voir L.Rémy ouvrir le score. Mais, alors que je pense gagner, incroyable boulette de Z.Celik qui, sur une inadmissible relance défensive, offre sur un plateau la balle du 1-1 à l'attaquant adverse. Résultat, c'est parti pour des prolongations. L.Rémy va inscrire son second but de la soirée à la 100ème minute sur une passe de L.Araujo, qui va malheureusement finir le match blessé (victime d'une torsion du genou). L'équipe est crevée mais l'adversaire aussi, on n'est donc pas inquiétés jusqu'au coup de sifflet final. Je ne me réjouis pas pour autant de cette victoire étriquée qui va nous éprouver pour la suite.


J24 / GUINGAMP - LOSC (1-3)
La suite justement, c'est un déplacement périlleux (qui l'eût cru ?) au stade du Roudourou. L'EAG, 5ème, réalise un très bon parcours jusqu'à présent et je m'en méfie. On enregistre rapidement la blessure d'Ikoné, mais le 1er but d'A.Konradsen (26ème minute) sous ses nouvelles couleurs atténue un peu la déception. Dommage, Guingamp égalise peu avant la pause. Au retour des vestiaires, les Bretons restent dangereux. Et je suis particulièrement content que, sur une action au départ anodine, N.Pepe (pas très en vue depuis quelques temps) file crucifier le gardien pour son 10ème but de la saison et nous donne l'avantage 2-1 après 63 minutes. Le match dès lors s'emballe des deux côtés. Heureusement on est plus forts : 67ème minute, passe cette fois de N.Pepe pour L.Rémy, frappe placée au ras du poteau, 3-1 ! Je me dis que là, on a peut-être tué le match. Dans le dernier quart d'heure, Guingamp va pousser, avec une frappe sur le poteau notamment. Mais on résiste bien. Coup de sifflet final, victoire méritée et particulièrement précieuse.


J25 / LOSC - MONTPELLIER (2-1)
Surprenant candidat à la relégation, Montpellier arrive en difficulté, et j'espère bien en profiter pour enchaîner sur un nouveau résultat. La météo est encore fort pluvieuse. Peu d'actions à signaler mais l'une d'elle, bien menée collectivement, amène le but de R.Fonte vers la demi-heure de jeu. Autre info en 1ère période, un bel arrêt d'A.Jakubech qui démontre qu'il assure un bon intérim en l'absence de M.Maignan. Avantage à la pause donc. Je reste méfiant et aimerais bien creuser l'écart rapidement. Bien entendu de la part de N.Pepe qui transforme le penalty qui nous est accordé à 52ème. Ca évolue bien, dommage qu'on laisse Montpellier reprendre espoir à la 61ème (2-1). Il reste une demi-heure, je suis méfiant mais il ne se passe rien. je ne prends pas de risque au niveau des remplacements. Fin du match. Victoire. Le Losc repart du bon pied...







Journalisée
kelepok
Une partie de Monopoli ?
Légendaire
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5579


Rédacteur en chef de l'Ici UDE.


« Répondre #6 le: 27 Novembre 2018 à 09:27:15 »

6 points entre le deuxième et le septième, c'est serré 
Bon le PSG est intouchable mais je te vois bien entre la 3 et la 5ème place.
Journalisée

Le canard des stories UDE :


Cliquez sur la bannière pour nous lire !

mckoy
Jeune prometteur
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 310


Coach de l'année...


« Répondre #7 le: 04 D?cembre 2018 à 22:42:00 »

 
 
 
C'EST L'HEURE DE PRENDRE LE LARGE


J26 / STRASBOURG - LOSC (0-2)
La prochaine dizaine de rencontres devrait permettre d'affiner ce classement encore assez serré mais où j'espère bien nous placer au mieux. Le déplacement au stade de la Meinau est la première de ces étapes. La rencontre débute bien : 20ème minute, passe de J.Pied pour L.Rémy, 1-0. L'adversaire réagit timidement. On garde cet avantage à la pause mais il y a la place, il faut juste ne pas trop vendanger les occaz' qu'on se procure. La seconde période se déroule sans qu'il n'y ait grand chose à signaler. Dans les dernières minutes, Strasbourg manque de peu d'égaliser, mais le ballon tape la barre. Xeka, entré en cours de jeu, place bien sa frappe et vient plier le match (2-0 à la 91ème). Victoire sereine à l'extérieur, je regrette juste un peu qu'on n'ait pas assuré la victoire plus tôt.


J27 / LOSC - DIJON (1-0)
On est dans le bon rythme pour accueillir Dijon, mal en point et qu'on devrait battre sans difficulté. Mais c'est aussi ce genre de rencontre qui peut s'avérer piégeuse, alors méfiance. Surtout que, à la 15ème minute, T.Mendes tacle des deux pieds et se fait - logiquement - expulser. Nous voilà d'emblée à dix. Pas simple même si je constate qu'on continue notre match. 24ème minute, ce sont les Dijonnais qui sont cette fois réduits à dix. Même cause, même effet. A 10 contre 10, je me dis qu'on a quand même plus de chances. Le match est en tout cas rugueux et j'espère ne perdre personne sur blessure. On a des occaz c'est évident. A la 31ème minute, Y.Koné joue bien le coup dans la surface et reprend victorieusement, 1-0. Vient la mi-temps, puis la deuxième période, et là RAS. Courte victoire donc mais qui nous vaut tout de même de prendre les trois points.




Jeunes pousses. Début mars, on fait le point sur les équipes de jeunes avec l'arrivée de sang neuf. Une quinzaine de jeunes de 14-15 ans font leur entrée au centre de Luchin. L'avenir du club ? Pas sûr pour la plupart, je ne pense d'ailleurs pas tous les garder au-delà de leur période d'essai. Mais à y regarder de plus près, il semble que parmi eux, un ou deux pourraient jouer un rôle au club à moyen terme. A suivre. Ce qui est sûr, c'est que si je reste un certain nombre de saisons, j'aurai forcément à coeur de booster le travail de formation de nos jeunes pour les intégrer dans l'équipe première.


CDF / LOSC - CLERMONT (2-0)
Réception de Clermont Foot pour le compte des huitièmes de coupe de France. Je mixe l'équipe pour donner du temps de jeu à tout le monde. Ça explique sans doute un manque d'automatismes au départ, d'où une première période qui ne donne rien. Au retour des vestiaires on plante un but censé débloquer la situation. Mais RAS ensuite avant la 73ème minute, où E.Ouattara, jeune attaquant de 18 ans que je lance pour la première fois, gagne son face-à-face avec le gardien et inscrit son tout 1er but avec l'équipe première du Losc. Fin de match, victoire tranquille mais sans grand enthousiasme néanmoins. Sans que j'y prête jusque là une grande attention, nous voilà tout de même qualifiés pour les quarts de finale de cette compétition, et je ne crache pas dessus.


J28 / SAINT ETIENNE - LOSC (0-1)
Nous sommes favoris pour cette rencontre mais je me méfie de l'ambiance du Chaudron. RAS en première mi-temps jusqu'à ce missile de Xeka, envoyé à raz de terre depuis l'entrée de la surface de réparation. Bam, 1-0 juste avant la pause. Reprise. L'adversaire est manifestement pas dans une phase géniale, RAS. La fin de match approche, coup de sifflet final. Les Verts n'ont vraiment rien montré, c'est tout bénéf' pour nous qui sommes sur une série de six victoires consécutives en championnat. Seul bémol, les blessures sur ce match d'A.Soumaoro et de Y.Koné qui vont fragiliser notre défense.


J29 / LOSC - MONACO (1-2)
L'ASM, actuellement 10ème au classement, foire sa saison mais, par principe, je considère cette confrontation comme un vrai défi, d'autant qu'on a toujours plusieurs absents dans l'effectif. Et il faut croire que j'ai raison de me méfier : Monaco nous prend à froid sur un contre dès la 2ème minute et conforte son avance à la 24ème minute. 0-2, pas exactement le début de match que j'espérais. Peu avant la pause, R.Fonte frappe le cadre. On n'est pas vraiment au top. En début de 2ème mi-temps, le même R.Fonte nous redonne espoir en réduisant le score, 1-2 à la 53ème. Mais il ne va ensuite plus se passer grand chose, et mes remplacements n'y changeront trop rien. On tire beaucoup mais on ne cadre pas. Coup de sifflet final, défaite à domicile. Je m'en serais bien passé...


J30 / NANTES - LOSC (2-1)
Pour diverses raisons, je ne prête pas trop attention au fait que nous soyions favoris dans ce match à la Beaujoire, et préfère rester mesuré. 11ème minute, la frappe de N.Pepe passe juste à côté. 25ème minute, la tête de R.Fonte va au fond. 1-0 pour nous, bon début de match mais les Canaris vont évidemment ragir. M.Maignan gagne plusieurs duels successifs mais ne peut empêcher l'égalisation nantaise à la 38ème, sur un contre mené dans l'axe (une de nos faiblesses récurrentes). Les deux équipes se rendent coup pour coup, le match est animé même si je nous trouve moyennement incisifs. Confirmation à la 43ème, Nantes prend l'avantage 2-1. Il y a de quoi être furax et les joueurs se prennent une soufflante dans les vestiaires. Ca ne suffira pas malgré tout : on n'est pas bons et le score n'évolue pas. Encore une fois, on a pas mal d'occasions de tirs mais on ne cadre pas. 84ème, R.Fonte manque une grosse occasion d'au moins aller chercher le nul. Manque d'inspiration, on quitte le terrain sur cette défaite.


Deuxième défaite consécutive, il me semble que ça fait un moment que ça ne nous est pas arrivé. Une réaction s'impose, rien n'est joué mais c'est pas le moment de flancher.





NE PAS COMMENCER A FLANCHER...


J31 / REIMS - LOSC (0-1)
Le déplacement à Reims s'inscrit dans ce contexte un peu compliqué. Qui aurait dit que les Rémois, dauphins du PSG, feraient un si beau parcours et que je craigne ce déplacement ? Dans les faits, la rencontre est animée, c'est déjà ça. L'entame de match est marquée d'actions de part et d'autre, mais à ce jeu on est les plus réalistes et on prend assez vite l'avantage, 1-0. Ca se calme un peu ensuite même s'il ne faudrait pas grand chose. A la mi-temps, je préviens les joueurs contre tout relâchement. Les joueurs de Reims reviennent motivés en 2ème période. Et nous on perd Y.Koné sur carton rouge, dont le tacle était trop appuyé. A 10 contre 11 pendant toute une période, ça me semble compliqué de préserver notre avantage mais on va voir. Je resserre les lignes. ce qui est drôle, c'est qu'on va alors se procurer les meilleures actions, dommage qu'on ne marque pas. Reims est toujours très pressent, on sent l'équipe solide, mais leurs tirs partent tous à côté (au final ils n'auront cadré que 3 tirs sur 17 !). 72ème minute, nos trois changements sont faits, il n'y a plus qu'à espérer tenir. Je trépigne comme jamais cette saison, je sais l'enjeu d'une victoire ce soir. 82ème, 85ème... Reims tire mais ne cadre rien. Arrêts de jeu.. La dernière offensive adverse se termine sur un hors-jeu... ouf. L'arbitre siffle la fin du match sur le dégagement de M.Maignan. Beau match, de l'intensité, et une belle opération pour nous au classement puisqu'on met la pression sur nos poursuivants.


Débrief mercato. La fin de saison approche et, soyons clairs, je n'ai désormais rien d'autre en tête que d'aller chercher une place qualificative pour la prochaine coupe d'Europe. Soit rester dans les 5-6 premiers. L'objectif est à notre portée si tant est qu'on négocie bien les prochains matchs. Je réfléchis par ailleurs déjà au profil de l'équipe pour la saison prochaine. Et, même si nous avons déjà engagé quelques joueurs qui arrivaient en fin de contrat (on y reviendra au moment du mercato estival), je dois admettre que le niveau de ces joueurs n'est pas à la hauteur des ambitions que je peux avoir. Vu que la notoriété et les moyens du club ne sont pas garantis je pense, il devient nécessaire d'avoir une réflexion sur tout ça pour éviter de nous retrouver en difficulté sur le marché.


CDF / LOSC - RENNES (1-0)
Pas trop le temps de souffler pourtant, 1/4 de finale de coupe de France. Rennes vient de virer son coach, nous jouons à domicile. Mais notre effectif est amoindri, et les jeunes seront donc mis à contribution d'autant que derrière, on reçoit le PSG en championnat. Le match : quelques actions de part et d'autres à signaler en première période, mais la pluie vient perturber les débats. On a un peu l'ascendant même si au fil du match il faut admettre qu'il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent. 70ème minute, sur une action bien construite, le jeune B.Soumaré ouvre le score. Pas grand chose ensuite, les Rennais restent discret. Qualifications en demi-finales sans trop forcer...


J32 / LOSC - PSG (0-3)
Un grand test face au leader incontesté de L1. Autant le dire, je me prépare à une défaite. Les joueurs tendent à me contredire en début de match et montrent une belle motivation, avec une frappe sur le poteau dès la 1ère minute. Paris fait de même rapidement mais marque ensuite tout aussi rapidement : 0-1 à la 4ème minute. Ça chauffe pour nous, la machine parisienne est en marche : 0-2 à la 11ème, 0-3 à la 20ème. Le match est déjà plié... On est complètement mangés sur ce début de match, ce qui permet ensuite aux Parisiens de gérer tranquillement leur avance. Malgré quelques occasions en deuxième période, on ne fera pas notre retard. Défaite sans contestation possible.


J33 / TOULOUSE - LOSC (0-0)
Tandis que le PSG est sacré champion de Ligue 1, on s'apprête à un déplacement délicat en Haute-Garonne. Face à Toulouse, et malgré quelques joueurs absents, il importe de ne pas perdre pour rester maîtres de notre destin. Première période assez approximative. On échappe à quelques tirs dangereux. On rejoint les vestiaires sans évolution au tableau d'affichage. On n'est pas très bon, on pêche dans la finition notamment. Ce match calme va s'achever sur ce score nul et vierge de 0-0. A défaut de mieux, on peut au moins se dire qu'on maintient un concurrent à bonne distance.


J34 / LOSC - NÎMES (1-1)
34ème journée : il est temps de se redire qu'il ne faut pas perdre de points en route. En recevant Nîmes, je ne peux envisager que la victoire. L'effectif est fatigué et compte plusieurs blessés, ça sent la fin de saison. Le début de la rencontre est calme, ce qui explique peut-être qu'on se fasse surprendre avec l'ouverture du score nîmoise à la demi-heure de jeu. Bien qu'ils soient dans la foulée réduits à 10, on n'en profite visiblement pas. On n'est pas très bons et il y a peu à dire sur ce match. La fin de la rencontre approche, on égalise presque miraculeusement sur coup franc direct à la 88ème minute. 1-1 score final, grosse déception. Heureusement, nos concurrents directs n'ont pas cartonné non plus sur cette journée...






CDF / MARSEILLE - LOSC (5-1)
Demi-finales de coupe de France, ça devient plus que sérieux même si je me focalise davantage sur le championnat. Avec cette demie compliquée, je décide d'aligner quelques jeunes. Malgré ça, on ouvre le score après seulement 5 minutes. C'est bon signe même si l'OM va rapidement pousser et revenir à 1-1 (21ème) puis prendre l'avantage 2-1 à la 39ème. On est finalement nettement dominés et encaissons un troisième but avant la pause. La situation est galère, et pourtant notre jeu imprécis pourrait nous valoir pire. J'opère rapidement mes remplacements au cours de la seconde mi-temps d'autant que Marseille nous enfile un 4ème but à la 59ème minute. Autant limiter la perte d'énergie inutile. On se procure quelques occaz' en fin de match mais l'OM aussi : 5-1 à la 87ème, ça devient sévère là, sale soirée... Nous ne verrons pas le stade de France..
 au revoir


J35 / LYON - LOSC (2-2)
Le choc de cette fin de saison, c'est maintenant. La blessure (pour plusieurs semaines) de M.Maignan juste avant cette confrontation va nous handicaper (il y a vraiment trop de blessures dans ce FM). 8ème minute, N.Pepe part en raid solitaire et nous permet d'ouvrir le score. Au quart d'heure, dommage, la balle échoue sur la barre.On est plutôt pas mal et on garde cet avantage jusqu'à la pause. A l'heure de jeu, on peut se réjouir que Lyon ne nous a toujours pas vraiment inquiété. On joue notre jeu, ça va pas mal mais, sur une perte de balle, le contre lyonnais nous dépasse, 1-1. Déception, je ne trouve pas ça mérité. Il reste maintenant une dizaine de minutes à jouer, je ne suis pas serein mais Jakubech fait son match. Mieux, L.Rémy bien servi par N.Pepe marque à la 85ème. Perdre à domicile, Lyon ne l'entend visiblement pas comme ça. La fin de match est débridée, c'est de l'attaque-défense des deux côtés. Après T.Mendes, L.Rémy se blesse. Nouvelle frappe de N.Pepe, encore sur la barre. Manque de chance. Nous sommes donc réduits à 10 pour les dernières minutes, et l'arbitre accorde 6 minutes d'arrêts de jeu. N'importe quoi encore une fois. On garde le pied sur le ballon au maximum, on a même des occasions de but. Mais tout reste possible et, évidemment, dans ce contexte, Lyon va en profiter en égalisant à la 95ème ! Fin de match, on prend certes un point chez un solide adversaire mais je suis super en colère et profite de la conférence de presse d'après-match pour égratigner l'arbitrage.


J36 / LOSC - BORDEAUX (2-4)
L'équipe est toujours décimée par les blessures, mais c'est encore maintenant qu'il faut prendre les points. Le match débute bien puisqu'on marque dès la 8ème minute. Mais Bordeaux égalise à la 23ème et je suis content de rejoindre les vestiaires sur ce score. On est un peu fébriles et, de façon générale, je sens mes joueurs plus vraiment à l'écoute depuis quelques temps. Reprise. 52ème : A.Traoré reprend un coup franc d'Ikoné, 2-1. Problème, à la 60ème Y.Koné prend son second carton jaune de la soirée. Ça lui arrive un peu trop souvent... et on va surtout devoir finir la rencontre à 10. 67ème, Bordeaux rate incroyablement une action de contre, mais ça n'est que pour mieux reculer : la sanction tombe, 2-2 à la 69ème. je le sens moyen. Confirmation, Bordeaux prend l'avantage à la 73ème et enfonce le clou à la 77ème. Je suis dépité, mes joueurs sont complètement dépassés, c'est la panique totale. L'expulsion de Y.Koné a forcément marqué un tournant et j'entends lui faire comprendre. Fin de match, défaite. Notre fragilité mentale est apparue criante. Cette série de 6 matchs sans victoires devient franchement inquiétante.





DERNIERES CHANCES


J37 / LOSC - ANGERS (2-1)
J'essaie de rester optimiste. Il reste six points à prendre. Dernier match à domicile cette saison, on reçoit Angers qui n'a plus grand chose à jouer. Le moral d'équipe ne casse pas des briques, j'espère que ça suffira pour faire un résultat. Angers marque à la 20ème minute, et derrière on ne montre rien. Je m'énerve, les joueurs sont tout simplement mauvais. En seconde période, on arrive péniblement à égaliser, 1-1 à la 53ème. S'ensuivent quelques actions de part et d'autre, dommage qu'on ne parvienne pas à concrétiser ça. Arrivent les arrêts de jeu. N.Pepe s'introduit dans la surface et marque. 2-1 ! Super match de notre attaquant qui nous sauve la mise ce soir avec ses deux buts. Coup de sifflet final, victoire très précieuse dans la course à l'Europe.






J38 / RENNES - LOSC (3-1)
Notre classement final se jouera en fonction de notre déplacement au Roazhon Park. La pression est forte, tout peut encore arriver, en haut de tableau comme d'ailleurs en bas. On a en tout cas notre destin entre les mains et une qualification européenne en vue. Notre côte sur cette rencontre est une nouvelle fois légèrement défavorable. Je reconduis globalement l'équipe qui a gagné face à Angers. Pour "bien" faire, N.Pepe se blesse au quart d'heure de jeu. Grosse action vers la 20ème. Mauvaise relance défensive, Rennes récupère le ballon et fusille M.Maignan. 1-0 . RAS ensuite. En 2ème mi-temps, les Bretons aggravent le score, 2-0 à la 52ème. Mes joueurs ne sont clairement pas concentrés malgré l'enjeu. 57ème, R.Fonte réduit tout de même l'écart, 2-1. Un espoir demeure. Je suis de près le classement général, on est toujours 5èmes. Nos errements défensifs nous valent d'encaisser un 3ème but à la 73ème. Je suis dépité. Je surveille plus que jamais les scores sur les autres terrains, rien ne devrait plus trop bouger heureusement. Fin du match, défaite pas super glorieuse...



 
Journalisée
kelepok
Une partie de Monopoli ?
Légendaire
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5579


Rédacteur en chef de l'Ici UDE.


« Répondre #8 le: 05 D?cembre 2018 à 10:00:05 »

Plus compliqué cette fin de saison 
Journalisée

Le canard des stories UDE :


Cliquez sur la bannière pour nous lire !

Shadow
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 7972


Stéphanois d'adoption


« Répondre #9 le: Hier à 11:14:51 »

J'ai l'impression que dans FM, la première saison est toujours pleine de blessures. Ca s'arrange par la suite en général.
Est-ce parce que pour la première saison on ne fait pas forcément de préparation physique de pré-saison poussée ?

Au final, le classement est bon par rapport aux objectifs initiaux, mais effectivement c'est rageant de finir la saison en dent de scie...
Journalisée
mckoy
Jeune prometteur
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 310


Coach de l'année...


« Répondre #10 le: Hier à 11:42:01 »

J'ai l'impression que dans FM, la première saison est toujours pleine de blessures. Ca s'arrange par la suite en général.
Est-ce parce que pour la première saison on ne fait pas forcément de préparation physique de pré-saison poussée ?

J'avoue que, pour le coup, je n'ai rien regardé du côté des entraînements. Mon staff a tout géré seul. Peut-être que les choix qui ont été faits n'ont pas été hyper adaptés (j'ai eu le sentiment qu'on aurait pu les pousser davantage).
Journalisée
mckoy
Jeune prometteur
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 310


Coach de l'année...


« Répondre #11 le: Hier à 18:19:05 »



BILAN SAISON 2018/2019


Que retenir de cette première saison à la tête du Losc ? Bien qu'on ait péniblement terminé ce parcours, et que je ressens clairement la fatigue liée au stress de cette saison, on peut tout de même se réjouir du bilan global : 5ème de L1 (et donc qualifié pour la prochaine Europa League) et demi-finaliste de coupe de France. Ne boudons pas notre plaisir, j'aurais signé d'avance pour un tel bilan, et on a clairement dépassé les attentes des dirigeants. Ces derniers sont d'ailleurs ravis de ce parcours qui me vaut, au passage, d'être nominé pour le titre d'Entraîneur de l'année (qui sera finalement remporté par L.Modric... euh, par le coach de Reims ).

Au niveau de l'effectif, je n'ai pas forcément été super impressionné par le rendement de la plupart des joueurs. Je crois que c'est surtout la cohésion du groupe qui a permis d'obtenir des résultats. Il se trouve quand même que certaines stats me font plaisir : les 11 passes décisives du latéral droit J.Pied (d'ailleurs élu Joueur des supporters), l'influence d'A.Traoré (élu meilleur jeune du club sur la saison) au milieu de terrain ou encore les 15 buts de N.Pépé.


Stats individuelles (ne tenant pas compte des joueurs n'ayant fait que quelques apparitions)



DES FINANCES SAINES, MAIS LIMITEES


Sur le plan économique, le bilan comptable et financier n'est pas mauvais même si je n'ai évidemment pas encore vraiment eu le temps d'influer là-dessus.
A noter la fréquentation du stade pour les matchs à domicile - 27249 spectateurs, soit un taux de remplissage un peu supérieur à 54 % - et des ventes de maillots qui s'élèvent à un total de 15 394. Des chiffres que j'espère évidemment accroître rapidement.


Sur cette base, nous allons pouvoir construire et, idéalement, ramener le Losc durablement dans le haut de tableau du championnat. Il ne faudra toutefois pas traîner :
1. parce que la concurrence se renforce fort rapidement.
2. Parce que notre participation à la coupe d'Europe, dès la saison prochaine, nous oblige carrément à renforcer l'effectif, ne serait-ce que numériquement. Et les quelques arrivées prévues par anticipation depuis janvier ne suffiront pas à combler les lacunes, qui me semblent bien plus importantes que notre classement ne le laisse apparaître.
Le hic, c'est que les premières annonces budgétaires pour la saison à venir ne me laissent pas espérer plus de 8,5 M€ de budget transferts. C'est bien maigre vue l'ampleur du chantier.






Mercato. Le 9 juin, c'est justement l'ouverture du mercato français. Je n'ai pas encore clairement défini mes plans d'attaque mais, forcément, l'effectif va évoluer. Au fil du temps, mais le plus tôt sera le mieux, je vais aussi faire en sorte de nous délester de réservistes sur lesquels je ne compte pas. L'effectif avoisine 80 à 90 joueurs (jeunes y compris), c'est beaucoup trop important, surtout pour des joueurs qui n'auront pas le niveau attendu. Un ménage à ce niveau là nous donnera quelques petites marges supplémentaires (et pas superflues) côté masse salariale.
Il faut attendre le 1er juillet pour voir réellement les choses bouger. Quelques joueurs en fin de contrat font leurs valises. D'autres arrivent : des retours de prêt, parmi lesquels notamment Yassine Benzia ou Anwar El-Ghazi, mais aussi des nouvelles recrues que j'ai moi-même souhaitées.


LES PREMIERES RECRUES ARRIVENT


- Andrea Seculin. Le portier italien de 28 ans, arrivé en fin de contrat au Chievo Verone où il ne jouait pas, formera un remplaçant accompli pour M.Maignan.





- Francisco Trincao. Bouclé avec son club de Braga en début d'année, le transfert pour 1,8M€ de cette pépite portugaise annonce de beaux jours pour mon aile gauche. Dans mon esprit, il pourrait rapidement briguer la place de titulaire.





- Gaetano Monachello. Mon expérience à l'Atalanta, dans une autre "vie footballistique", a laissé des traces et je ne peux m'empêcher de toujours retourner y jeter un oeil. L'attaquant italien de 25 ans n'est certes vraiment pas le meilleur (il était d'ailleurs prêté à Pescara, en Serie mais il était en fin de contrat et me semble être un bon choix de remplaçant.





- Björn Engels. Peut-être la recrue la plus importante pour le moment. J.Fonte vieillissant, il me faut un nouvel élément pour consolider ma charnière centrale, déjà assez moyenne de façon générale. Propriété de l'Olympiakos, B.Engels sort d'une bonne saison en prêt à Reims. S'il atteint son potentiel, le montant versé pour m'attacher ses services (qui pourrait atteindre 4,2M€) ne me semblera à terme pas exagéré.





Ces arrivées bouclées, je dois toutefois résoudre un problème : alléger ma masse salariale, qui soyons clairs explose, faire des vrais choix dans cet effectif et, ainsi, dégager des marges significatives pour recruter aux postes qui le nécessitent encore.


Ces besoins en recrutement, quels sont-ils ?
Un milieu meneur de jeu succédant à A.Traoré, qui n'était que prêté par Monaco.
Un défenseur gauche pour apporter une vraie concurrence à Y.Koné.
Idéalement, un attaquant renommé pour résoudre mon problème devant : même si je dispose de plusieurs joueurs assez polyvalents pour être alignés en pointe, aucun n'est réellement spécialiste du poste.


Alors que la préparation d'avant-saison se profile, côté effectif, les premiers départs s'enchaînent. Sous forme de ventes pour certains (H.Koffi, F.Bahlouli, Y.Benzia) ou sous forme de prêts (Gabriel, Y.Dabila, L.Araujo, R.Leao) pour ceux sur qui je compte à moyen terme. Ces mouvements me permettent d'y voir assez vite plus clair sur l'effectif que je souhaite utiliser. Ils vont surtout me permettre de me pencher sur les grands enjeux de ce mercato, à savoir le recrutement de joueurs aux postes précédemment ciblés.
 
 
Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Plan du site et du forum - Consultez la charte UDE

logo_o2switch_grey_150.png

Recherche personnalisée
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide ! Skin UDE réalisé par Sparcool
Page générée en 0.185 secondes avec 22 requêtes.

-