Le Forum UDE - L'Essentiel de Football Manager, de Championship Manager et de l'Actu Football
Apparence du forum :

Ligue1, Le classement UDE Angers SCO AS Monaco AS Saint-Etienne En Avant De Guingamp Troyes Aube Champagne Football FC Lorient Bretagne Sud FC Nantes Atlantique GFC Ajaccio Girondins De Bordeaux Lille OSC Montpellier Herault SC OGC Nice Olympique Marseille Olympique Lyonnais Paris Saint Germain FC SC Bastia Stade Malherbe Caen Stade De Reims Stade Rennais Toulouse Football Club
Ligue2, Le classement UDE AC Ajaccio AJ Auxerre AS Nancy Lorraine Niort Clermont Foot Auvergne Dijon Football Cote D'Or Evian Thonon Gaillard FBBP01 FC Metz FC Sochaux Montbelliard Le Havre AC Paris FC Racing Club De Lens Red Star FC Stade Brestois Stade Lavallois FC Tours US_Creteil Valenciennes FC Nimes Olympique

Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?



Pages: 1 [2]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: [FM17] La Nouvelle-France à l'assaut de l'Amérique - BIS  (Lu 570 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
veddam
Part de loin...
Légendaire
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 14910


Loveboat Captain


« Répondre #20 le: 03 Mai 2017 à 11:30:29 »

Bon, la prochaine fois, je garderai mes bonnes impressions pour moi C'est dommage, tu pouvais sûrement faire mieux

Journalisée
Mark-Beaubien
Titulaire en "Pros"
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1313



« Répondre #21 le: 05 Mai 2017 à 21:49:46 »

AOÛT 2017

Calendrier

Un mois bien rempli, avec quatre matchs de championnat et surtout le double affrontement contre Vancouver en finale de la Coupe des Champions du Canada, donnant accès à la CLAN l’an prochain.




MLS 25 : D.C. UNITED - IMPACT DE MONTRÉAL

Il fait près de 100 °F à Washington (37 °C). Dans la fournaise du RFK Stadium, j’aligne un 4-2-2-2 MD pour contrer leur probable 4-4-2, et ça paie, même si ce fut dur : il a fallu attendre une erreur individuelle à la 80e pour reprendre les devants malgré une grosse domination. Romero marque un but important (oui oui, vous avez bien lu), Ndlovu dénoue la situation et Dzemaili marque son premier but avec l’Impact. On repart sur de bonnes bases, ce qui est encourageant à quelques jours du match aller contre les Whitecaps.




CCC : IMPACT DE MONTRÉAL – VANCOUVER WHITECAPS

On y est. Avec le match retour qui aura lieu dans onze jours, nous en sommes au match le plus important de la saison. Plus important peut-être qu’une MLS Cup. Je peux aligner l’équipe-type, en 4-3-2-1, si ce n’est qu’Occéan prend place en pointe. Il est plus expérimenté que Ndlovu, est au top moralement et est né dans la région de Montréal, ce qui n’est pas négligeable dans un tel affrontement.

Excellent début, avec un but rapide de Dzemaili d’un tir des 25 mètres. La suite se résume à une domination stérile des locaux, jusqu’à la 81e minute : Aleña, pourtant excellent aujourd’hui, commet la faute dans le rectangle. Vancouver égalise ; le retour sera difficile.

On méritait de gagner 2-0 et c’est 1-1 après 90 minutes. Comme contre Edmonton, nous n’avons pas profité du match à Montréal pour se mettre en bonne position. À nous de rééditer le même exploit qu’en demi-finale, mais contre plus forte opposition.




MLS 26 : NEW YORK CITY FC - IMPACT DE MONTRÉAL

Si Montréal a du mal à récupérer physiquement et mentalement du nul concédé il y a trois jours, le NYCFC vient de limoger Patrick Vieira. Comme contre D.C., j’aligne un 4-2-2-2 MD, un tantinet plus offensif. On récupère Hassoun Camara derrière, de retour d’une fracture du pied qui l’a tenu loin des terrains plusieurs mois.

Comme souvent en MLS, quand le match est fermé, c’est la méga-vedette qui fait la différence. Un coup-franc pleine lucarne de Pirlo dans les arrêts de jeu de la première période donne la victoire aux New Yorkais. On est retombé dans nos travers : une fois mené, on est trop facilement neutralisé.




Canada

Le Canada reste à la 106e place du classement mondial.


MLS 27 : IMPACT DE MONTRÉAL – NEW ENGLAND REVOLUTION

On a eu une semaine de repos, mais on laisse quelques joueurs importants au repos, en prévision du match à Vancouver dans 4 jours.

Après un magnifique coup-franc de notre capitaine Bernier, le rythme des Montréalais baisse et nos adversaires en profitent. Pourtant, Bush a arrêté un penalty avant de s’incliner sur un contre après le repos.

On semble perdre consistance après le premier but, peu importe qui le marque. Comme si le match s’arrêtait au premier but. Quand on marque, on parie sur le mince acquis ; quand on encaisse, on ne semble pas capable de relever nos manches pour revenir.

Il y a des coups de fouet qui se perdent ! Il va falloir que je recontacte mon ami Wladimir Poutine, qui m’avait dégoté une particulière professeure particulière de russe lors de mon passage au Spartak Moscou il y a quelques années : une certaine Tatiana Salopova. Il m’avait aussi présenté le ministre des Sports, un certain Petar Smirnoff, qui vidait les verres de vodka de tout le monde, et surtout mon garde du corps, Walter Subchak, un agent du KGB infiltré à L.A., fan de bowling. Ahhh les souvenirs… Je retournerai en Russie un jour, c’est sympa aussi.




Canada : sélection

L’automne sera l’occasion de jouer quelques amicaux avec l’équipe nationale. Nous devons impérativement créer un collectif avec nos joueurs, c’est notre seule chance de performer au-delà de nos petits moyens. Les deux matchs à venir seront très différents : un déplacement sur une petite île paradisiaque avant de recevoir les Russes au magnifique BC Place de Vancouver.




CCC : VANCOUVER WHITECAPS - IMPACT DE MONTRÉAL

90 minutes pour réussir notre saison, quoi qu’il arrive ensuite. Face au 4-2-3-1 large de Vancouver, j’opte pour un 4-2-2-2 MD/MO. Il faut marquer, mais aussi faire attention de ne pas encaisser.

On a assisté à un beau match, mais on finit par s’incliner de peu. Menés au repos à la suite d’un coup-franc, on est revenu au score grâce à Mancosu, avant de perdre pied à nouveau. Mancosu, encore lui, nous redonnera espoir à trois minutes du terme, mais en vain.

L’Impact s’est montré fébrile, malgré quelques belles actions offensives. Sur l’ensemble des deux matchs, bien malin qui pourrait désigner un vainqueur, c’est en matière de réalisme et de sérénité que Vancouver a remporté ce trophée.




MLS 28 : TORONTO FC - IMPACT DE MONTRÉAL

Mauvais timing pour un autre derby face au TFC, surtout que l’entraîneur torontois n’a pas digéré notre victoire à l’aller et jette de l’huile sur le feu à la conférence de presse. Je tente une tactique miroir : 4-2-3-1 large.

On a bien joué le coup jusqu’à la 51e et une erreur de Fisher qui concède un penalty. La minute qui suit, nos adversaires profitent de notre moment de flottement pour doubler la mise. On avait la tête ailleurs, et les erreurs individuelles commencent à nous coûter très cher aussi.




Les rencontres du mois

Après une victoire convaincante à Washington, cela s’est corsé.




Classements

Nous avons toujours un petit coussin avant de descendre sous la ligne bleue, même si Atlanta et Orlando sont plus proches qu’il n’y paraît avec leurs deux matchs en main.






Les récompenses du mois

But de la semaine : Patrice Bernier
2e Joueur de la semaine : Blerim Dzemaili
Onze de la semaine : Blerim Dzemaili, Andrés Romero et Patrice Bernier


Les transferts du mois

Aucun mouvement durant le mois d’août.


Le joueur du mois

1.   Blerim Dzemaili : 2 buts, 1 passes, 2 HM pour une moyenne de 7.87 en 3 apparitions. Les stats parlent d’elles-mêmes.
2.   Patrice Bernier : 1 but, 1 HM pour une moyenne de 7.40 en 4 apparitions. Le capitaine, tel un vieux lion, a montré qu’il rugissait toujours.
3.   Matteo Mancosu : le seul à avoir tiré son épingle du jeu à Vancouver, cela mérite bien une nomination.


Statistiques des joueurs




Le mot du coach (Impact)

La défaite en finale de la Coupe des Champions du Canada nous a fait mal, surtout à moi. J’y ai cru, j’ai basé ma saison sur ce titre, bâti mon avenir sur la qualification en CLAN, et nous échouons aux portes du Paradis. Maintenant, pour sauver notre saison, on doit accrocher une place en Play Offs. Je viens de gagner un an de reconstruction. Même si on gagne la CCC l’an prochain, la CLAN pour laquelle on se qualifierait ne commencerait qu’en septembre 2019. Dans deux ans. Bah, j’ai le temps… mais quand j’y serai, ça va faire mal !

Je suis toujours à la recherche de ce qui ne fonctionne pas avec l’Impact, surtout sur la route. On ne réalise pas de mauvais matchs, rarement en tout cas, mais on peine comme jamais à rester concentrés. On commet souvent une erreur individuelle, comme une faute dans le rectangle. Combien de penaltys coûteux avons-nous concédés ? Trop !

Je commence aussi à voir les changements à effectuer dans l’effectif. Des joueurs nous quitteront en fin de saison, comme Mancosu, en fin de contrat à Bologne et qui se montre beaucoup trop gourmand pour signer chez nous, surtout à 32 ans. Adu est transparent ; quand je le vois, c’est pour perdre le ballon. Romero aussi est particulier ; un excellent joueur, technique, capable de grandes choses, mais jamais quand il le devrait. Il casse la baraque dans un match amical, mais se transforme en Adu en finale de la CCC. Bref, j’envisage du changement… Et même Ciman risque d’en faire les frais. Il est cher et n’est pas décisif derrière. Il est meilleur avec un stoppeur je crois, ce que Coetzee n’est pas. Et comme le Sud-Africain est l’avenir de l’équipe… Ndlovu, un autre qui ne mouille pas assez son maillot. Dommage, car même sans ça, il est souvent là quand on a besoin de lui. Je comprends pourquoi il changeait de club tous les ans.

Pfff le chantier n’est pas encore prêt de fermer !

Bon week-end les amis !
Journalisée
veddam
Part de loin...
Légendaire
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 14910


Loveboat Captain


« Répondre #22 le: 09 Mai 2017 à 10:29:11 »

Que d'interrogations et de changements à prévoir même si ta saison est plutôt correcte! Il me tarde de voir à quoi cela va aboutir
Journalisée
Mark-Beaubien
Titulaire en "Pros"
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1313



« Répondre #23 le: 12 Mai 2017 à 17:19:11 »

Bon... Beaucoup de boulot, je suis enfin de retour pour la suite !

SEPTEMBRE 2017

Calendrier

Nous ne sommes plus qu’à six rencontres de la fin de la saison régulière. Le calendrier de ce mois-ci sera partagé entre quatre matchs de l’Impact et deux rencontres amicales du Canada.






AMICAL : TURKS & CAICOS - CANADA

Avec ce petit voyage au soleil pour y affronter un tout petit pays, j’espérais donner l’occasion aux joueurs de rebondir après la Gold Cup manquée et de préparer adéquatement le match contre un adversaire costaud quelques jours plus tard, nous sommes mauvais, même ridicules.

On reconstruit en vue de la Gold Cup 2021 et de la Coupe du Monde 2022… Il y aura du boulot !




Canada : record de sélections

Quelle triste manière de fêter la 90e sélection d’Atiba Hutchinson. Le milieu détrône un autre milieu, Julian de Guzman, qui détenait le record avec 89 sélections au sein de Team Canada. Au vu du match, le champagne a un goût un peu amer…


AMICAL : CANADA - RUSSIE

On revient avec un 4-4-2 MD, et aussi avec nos meilleurs joueurs. Cette fois, c’est bien mieux : on fait le jeu sans parvenir à conclure. Un excellent nul contre une équipe russe plus forte que nous sur le papier.

Allez, tout ne fut pas mauvais finalement. À la réflexion, ce 4-4-2 MD est la meilleure tactique possible avec l’effectif à ma disposition.

Le Montréalais Janouk Charbonneau obtient la récompense d’HM. Le Canada perd cependant deux places au classement mondial, se retrouvant maintenant 108e.




MLS 29 : IMPACT DE MONTRÉAL – NEW YORK RED BULLS

Les internationaux ne sont pas tous rentrés, et ceux qui sont là, les Sud-Africains, sont crevés.

On a tenu pendant 32 secondes. Le match, dès ce but précoce, nous a totalement échappé. Mauvaise performance, nous ne sommes plus que l’ombre de nous-mêmes depuis la défaite en finale de CCC à Vancouver. La pause internationale n’y a rien changé apparemment.




MLS 30 : IMPACT DE MONTRÉAL – COLUMBUS CREW

Bernier et Chará sont suspendus ; ce trou créé au sein de notre milieu de terrain nous oblige à revoir notre tactique : on  joue en 4-2-4.

Malgré une rencontre très équilibrée, on tient une courte mais importante victoire contre un des gros bras de notre Conférence : un but en contre de Ndlovu en seconde période met fin à notre mauvaise série.

On respire un peu et nous restons bien placés pour les barrages. Le but est surtout maintenant d’essayer de terminer 3e ou 4e, pour jouer ce barrage à Montréal plutôt qu’à l’extérieur.




MLS 31 : CHICAGO FIRE - IMPACT DE MONTRÉAL

Déplacement chez un concurrent direct. Nous récupérons nos suspendus et reprenons notre tactique habituelle : 4-3-2-1 large.

La rencontre ressemble à celle contre Columbus d’il y a une semaine : rencontre équilibrée, et Ndlovu qui offre la victoire à l’Impact, sur la route cette fois. Pappa est encore à la passe ; quand ces deux-là décident de combiner, ça fait mal aux défenses adverses. Soulignons aussi l’excellente prestation défensive des Montréalais depuis deux matchs.




Arrivée

J’ai fait signer un contrat à un joueur belge, qui était libre de contrat. Il s’agit d’un joueur très polyvalent qui peut apporter beaucoup à l’équipe. En tout cas j’espère. Vous devrez attendre le début de la saison prochaine pour le découvrir, même si plusieurs doivent le connaître.

Non, ce n’est pas celui que j’avaius recruté à Atlanta dans une autre partie… Ce n’est pas Marouane Fellaini !


Canada : sélection

Deux rencontres amicales sont au programme de Team Canada au début octobre. Voici la liste des 23, quelque peu modifiée au vu des blessures (les GB Borjan et Thomas, le MC Will Johnson absent pour 6 mois, et le DC Luca Gasparotto) et du manque de forme de notre avant Canado-Uruguayen Cavallini.




MLS 32 : IMPACT DE MONTRÉAL – TORONTO FC

C’est notre 3e derby de l’Est canadien de la saison. Une fois encore, Camoranesi, le coach du TFC, fait le malin à la conférence de presse. S’il espère m’atteindre, il se trompe : j’envoie Wilfred Nancy, mon adjoint, lui répondre. J’ai mieux à faire que de répondre à cet arrogant personnage.

D’ailleurs, au vu du match, il aurait mieux fait de se taire : son équipe vient se faire humilier au stade Saputo. L’Impact réalise un des meilleurs matchs de la saison et plante 4 buts avant de laisser les Ontariens sauver l’honneur. Le deuxième but, celui de Carles Aleña, est magnifique : un coup-franc via le poteau.

En début de saison, la venue du TFC fut notre première victoire de la saison ; cette fois encore, elle tombe à point à deux rencontres des Play-Offs, même si mathématiquement nous ne sommes pas encore certains d’y être, mais il faudrait un miracle maintenant.




Blessure

Petite ombre au tableau : la blessure de Rivaldo Coetzee. Il sera cependant de retour bien à temps pour les Play-Offs.




Les rencontres du mois

Après trois défaites de rang, nous nous sommes repris en alignant trois victoires. Nous sommes sur une bonne lancée !




Classements

Sauf catastrophe inimaginable, nous ferons les Play-Offs. À nous maintenant de nous mettre en bonne position en terminant minimum 4e pour jouer à domicile. Les places de tête sont toujours accessibles, mais ce sera difficile avec notre match joué en plus.






Les récompenses du mois

But de la semaine : Blerim Dzemaili
Onze de la semaine : Marco Pappa et Carles Aleña


Les transferts du mois

Les transferts ont pris fin ce mois-ci, sans aucun mouvement de dernière minute de la part de l’Impact.


Les joueurs du mois

1.   Dino Ndlovu : 4buts, 1 HM, moyenne de 7.55 sur 4 apparitions. Il a été étincelant ce mois-ci.
2.   Marco Pappa : 3 passes pour une moyenne de 7.43 en 3 apparitions. Si le Sud-Africain marque autant, c’est parce que le Guatémaltèque lui offre de belles occasions.
3.   Carles Aleña : un but, une passe, un HM en deux rencontres, pour une moyenne de 7.95. Ce jeune Espagnol deviendra un grand, mais pas à l’Impact malheureusement.


Statistiques des joueurs




Le mot du coach (Impact)

Canada

Quelques joueurs se sont retirés, quelques jeunes prometteurs sont appelés à les remplacer. Il faudra du temps et cela tombe bien : on ne devrait pas avoir de rencontres officielles avant un certain temps. Une chose est certaine : le résultat contre la Russie redonne espoir après la mauvaise Gold Cup et la défaite inacceptable aux îles Turks & Caicos.

Impact de Montréal

En revenant à une tactique simple et maîtrisée des joueurs, nous avons redressé le bateau avant qu’il ne commence à sombrer. Coup de barre salutaire qui nous assure quasi d’une présence en Play Offs. Peut-être avais-je fait trop d’essais tactiques ? Je devrai penser à mieux m’y préparer pour l’année prochaine, pour ne pas offrir un jeu trop stéréotypé ou mal maîtrisé.

Dans deux rencontres, les choses sérieuses commenceront. La beauté des Play Offs, et son piège, c’est que tout peut arriver une fois qualifié. Bon, nous concernant, une qualification pour les demi-finales de Conférence serait déjà bien. C’est ce que je vise.

En cette fin de saison, nous voyons les meneurs prendre les choses en main : Coetzee derrière, Dzemaili et Aleña au milieu, Pappa sur le flanc gauche et Ndlovu en pointe. Ces cinq-là font partie des meilleurs éléments, c’est le moment où jamais pour eux de tirer l’équipe vers le haut, comme ils l’ont fait lors des trois derniers succès.

On a un bel effectif, j’ai déjà hâte de recommencer une saison maintenant que tout le monde est là et que tout le monde se connaît. Je veux la CCC l’an prochain (ce sera un objectif systématique tous les ans) et je veux un titre MLS dans deux ans max. (Trophée des supporters et/ou MLS Cup).

Bon, je devrais poster la suite tantôt.
Journalisée
Mark-Beaubien
Titulaire en "Pros"
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1313



« Répondre #24 le: 12 Mai 2017 à 20:04:58 »

OCTOBRE 2017

Calendrier

Deux rencontres internationales au programme en début de mois, puis nous jouerons nos deux derniers matchs de Saison régulière.






Rapport de prêts




AMICAL : GUATEMALA - CANADA

Nouvelle tactique pour ce déplacement à Guatemala City : le 4-1-4-1.

Les Canadiens réalisent une belle rencontre et arrache un nul chez un adversaire relativement coriace de notre continent. Akindele a même déjoué le gardien adverse dans les arrêts de jeu, mais son tir a trouvé la transversale.

La tactique semble avoir très bien réussi, et s’adapte bien à notre effectif. Une idée à creuser.




MLS : les barrages

C’est officiel : grâce aux matchs des autres équipes, l’impact jouera en après-saison. Bonne nouvelle.




AMICAL : CANADA - NICARAGUA

On reconduit le 4-1-4-1 à domicile, contre un adversaire plutôt faible. Cette fois, la victoire ne nous échappe pas, avec la manière en plus. Gros match de Junior Hoilett, qui inscrit – aussi bizarre que cela puisse paraître – ses premiers buts avec les Canucks.




Canada : le mot du coach

Le repositionnement tactique semble bien fonctionner. Le Canada ne possède pas vraiment de bons ailiers avancés, hormis Hoilett (et encore, c’est un attaquant intérieur), donc je crois qu’il est illusoire de vouloir construire une tactique telle que celle utilisée avec l’Impact. À force de tâtonner, le 4-1-4-1, voire le 4-4-2 MD, semble être la meilleure tactique. À tester lors de nos prochaines rencontres amicales, dans un mois.

L’absence de Borjan et Thomas m’a donné l’opportunité de tester Tomer Chencinski. Après une première rencontre très fébrile, il s’est repris contre le Nicaragua. Evan Bush reste quand même mon premier choix.

Mon but est de construire un collectif !


Coupe du Monde 2018 : qualification CONCACAF

Pas de surprise en vue de la Coupe du Monde russe : les trois meilleures équipes du continent se qualifient tandis que la Jamaïque devra passer par les Barrages pour rejoindre la Russie. Le barrage se joue contre un repêché de la zone Asiatique.




MLS 33 : ATLANTA UNITED - IMPACT DE MONTRÉAL

Coetzee a repris l’entraînement, mais est encore trop juste. Tactique habituelle, on est toujours à la lutte pour bien se placer en Play Offs.

Un match équilibré pour un score de parité. On a obtenu un penalty léger en première période compensé par une expulsion controversée après le repos. Ça reste un bon résultat puisque nous restons 3e, même si les deux premiers sont maintenant connus (New York Red Bulls et Columbus Crew). Le vainqueur du Trophée des supporters est lui aussi connu : il s’agit du Real Salt Lake.
 



MLS 34 : REAL SALT LAKE - IMPACT DE MONTRÉAL

Dino Ndlovu est légèrement blessé pour ce match ; Bernardello et Oyongo sont suspendus. Ce déplacement chez le vainqueur s’annonce délicat. En plus, nous rejouons dans quelques jours notre match de barrage… Beaucoup de joueurs sont maintenus au repos.

Le RSL joue un peu en roue libre, mais cela suffit pour nous vaincre par le plus petit écart. On a été bien trop brouillon devant.




Classements finaux

Par chance, nous sommes restés 3e : nous recevrons donc lors du match de barrage.

Le programme des Play Offs est maintenant connu. L’Impact affrontera Atlanta United au stade Saputo dans 4 jours. Le vainqueur affrontera Columbus en Demi-finale de Conférence.



Nous terminons 7e au général, ce qui est une belle performance.




Programme des Play Offs

Est

Toronto FC / New York City FC – New York Red Bulls
Impact de Montréal / Atlanta United – Columbus Crew

Ouest

Colorado Rapids / Seattle Sounders – Real Salt Lake
Vancouver Whitecaps / FC Dallas – Sporting Kansas City


Place aux Play Offs !!!
Journalisée
Mark-Beaubien
Titulaire en "Pros"
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1313



« Répondre #25 le: 14 Mai 2017 à 00:25:03 »

PLAY OFFS 2017

WILD CARD : IMPACT DE MONTRÉAL – ATLANTA UNITED

On hérite d’une équipe d’expansion pour ce tour préliminaire. Nous avons rencontré les Géorgiens trois fois cette saison, et c’est l’égalité parfaite. Cependant, nous avons remporté notre seul duel au stade Saputo.



Pas de surprise dans l’effectif, si ce n’est la titularisation de Mancosu. Ndlovu, de retour de blessure, est sur le banc.



Une première période d’enfer ! Dzemaili de loin fait 1-0 ; égalisation sur phase arrêtées ; Pappa fait 2-1 ; tête de Ciman sur la latte à la 35e, Romero fait 3-1 à la 43e et Bush arrête un penalty à la 44e, à la suite d’une faute de Ciman. Au repos, on a deux buts d’avance. Le rythme retombe après la pause, et Dzemaili assure la victoire en contre à la 62e.

Atlanta est venu à Montréal avec une attaque du tonnerre mais une défense friable. Soulignons l’excellent match de Bush qui a arrêté 9 des 10 tirs cadrés des Géorgiens.



Pas de surprise dans l’autre rencontre de barrage : le TFC bat, certes difficilement, le NYCFC aux prolongations.



Dans l’Ouest, si Vancouver gagne facilement au BC Place, Seattle gagne au Colorado, aux tirs au but.




DEMI-FINALES DE CONFÉRENCE ALLER : IMPACT DE MONTRÉAL – COLUMBUS CREW

Nos rencontres ont souvent été serrées contre le Crew. Je préfère regarder le dernier affrontement à Montréal, où nous l’avions emporté.



On continue avec notre 4-1-2-3 large ; Ndlovu reprend sa place en pointe tandis que Tabla et Charbonneau sont sur le flanc droit. Nous avons joué il y a quatre jours alors que nos adversaires ont eu huit jours de repos.

Columbus est clairement venu à Montréal pour fermer le jeu. Ils nous ont laissé la possession de balle sans nous laisser approcher de leur domaine. Bush, quant à lui, n’a pas souvent vu le ballon. Le but de nos adversaires était de transférer tout l’enjeu en Ohio.



Score identique dans l’autre demi-finale de l’Est alors qu’à l’Ouest les favoris ont pris une solide option sur la qualification déjà.




Blessure

Jean-Yves Ballou Tabla s’est fait mal contre Columbus. Il sera absent pour un petit mois.




Canada : sélection

Entre les demi-finales et les finales de Conférence, il y aura une trêve internationale qui permettra au Canda de jouer deux nouveaux matchs amicaux contre le Salvador et le Panama.

 On récupère Gasparotto et Cavallini ; Borjan n’est pas retenu (il n’est pas titulaire dans son club) et Wassey remplace Chapman au poste de meneur de jeu.




DEMI-FINALES DE CONFÉRENCE RETOUR : COLUMBUS CREW - IMPACT DE MONTRÉAL

Pas de gros changements par rapport à l’aller : Mancosu remplace Ndlovu en pointe et on joue un peu plus défensif. Par contre, j’ai fortement insisté sur les phases arrêtées offensives à l’entraînement, car on devra marquer pour gagner.

La légère domination de Columbus ne se traduira pas au marquoir. Par contre, la substitution de Ndlovu par Mancosu s’avèrera payante puisque l’Italien plantera les deux buts synonymes de qualification pour l’Impact. Le second but sera inscrit à la suite d’une phase arrêtée, preuve que l’entraînement fut pertinent.

Belle victoire tactique, on passe ne finale de Conférence !



Les trois favoris sont passés ; l’Impact est le seul invité surprise du dernier carré de la MLS.




AMICAL : SALVADOR - CANADA

4-1-4-1 en première mi-temps et  4-4-2 diamant en seconde. Les deux équipes ont été maladroites à la conclusion : le nul est justifié et logique malgré une partie assez agréable dans l’ensemble.




AMICAL : PANAMA - CANADA

4-4-2 MD. Si on excepte le mauvais début de match, on a fait jeu égal avec une bonne équipe de notre zone. Le jeu s’améliore de match en match, persévérons.




FINALES DE CONFÉRENCE ALLER : IMPACT DE MONTRÉAL – NEW YORK RED BULLS

Honneur à l’Ouest, où le RSL a pris une bonne option sur la MLS Cup.



Double affrontement contre le Red Bulls, une équipe qui ne nous a pas réussi avec deux défaites 3-0 cette saison.



On continue avec  notre 4-1-2-3 large, Mancosu est toujours en pointe.

L’Impact prend le Red Bulls à la gorge, se procurant cinq occasions sérieuses avant d’encaisser contre le cours du jeu. Pappa égalisera en début de seconde période pour un nul qui nous place en situation difficile au retour. Dommage, nous méritions la victoire au vu de la rencontre.

Un but partout, exactement le même résultat qu’en CCC contre Edmonton et Vancouver. Il faudra être exceptionnels pour gagner dans une semaine au Red Bulls Arena.




Blessure

Marco Carducci, notre gardien réserve, se blesse. Monsalve prendra sa place sur le banc.




FINALES DE CONFÉRENCE RETOUR : NEW YORK RED BULLS - IMPACT DE MONTRÉAL

Énorme performance du SKC qui élimine le RSL en Utah. Le Sporting gagne la Conférence Ouest et file en MLS Cup !



Retour de Ndlovu et de Charbonneau dans l’effectif.

Après une première mi-temps équilibrée où les deux gardiens s’illustrent, cela s’anime après le repos. Dès la 46e, c’est 1-0 sur corner. L’Impact hérite d’un penalty à la 57e, Robles arrête le tir d’Aleña. Montée au jeu d’un deuxième attaquant, Occéan, mais c’est encore New York qui marque, en contre. Nouveau penalty pour l’Impact, cette fois transformé, c’est 2-1 à la 73e. Je fais monter un 3e attaquant, Mancosu, mais sans succès.

Défaite 2-1 au retour, avec un penalty manqué… On est passé proche de la montre en or, sans parvenir à la saisir. Quoi qu’il en soit, même si cette défaite est un peu amère car nous avons fait jeu égal avec New York dans cette série, nous n’avons pas à rougir : l’Impact a largement dépassé son objectif en MLS cette année !




Calendrier




Place aux vacances ! Et à la préparation de la saison 2018.

L’analyse des Play Offs et de la saison suit !
Journalisée
veddam
Part de loin...
Légendaire
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 14910


Loveboat Captain


« Répondre #26 le: 15 Mai 2017 à 10:30:01 »

Superbe saison avec l'Impact bravo

Tu as une bonne équipe et ne devrais avoir que des ajustements/améliorations  à faire lors du mercato

Journalisée
andeva
Champion de France
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2104



« Répondre #27 le: 15 Mai 2017 à 18:08:41 »

Bravo très belle saison, tu n'es pas passé loin du titre, la saison prochaine d'autant que tu l'as deja fait 

petite chose qui n'a rien à voir, je viens de voir que l'ancien Marseillais Alessandrini joue au Galaxie LA , il a l'air pas mal en plus en MLS
Journalisée
Mark-Beaubien
Titulaire en "Pros"
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1313



« Répondre #28 le: 16 Mai 2017 à 03:10:21 »

En effet, il n'y aura pas de gros changements en 2018. J'ai essayé de faire tous les changements en 2017, maintenant voyons voir ce que ça donne avec de la stabilité.

Oui, Alessandrini est à L.A. et il semble pas trop mal s'en sortir, même si le Galaxy ne réalise pas un gros début de saison.

 
Journalisée
Mark-Beaubien
Titulaire en "Pros"
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1313



« Répondre #29 le: 19 Mai 2017 à 15:50:39 »

FIN DE SAISON 2017

Les récompenses du mois

Onze de la semaine : Evan Bush (2x), Gerardo Flores (2x), Matteo Mancosu (2x), Ambroise Oyongo et Laurent Ciman


Les joueurs du mois

1.   Matteo Mancosu : 2 buts, 2 passes et 1 HM, moyenne de 8.17 sur 3 apparitions. S’il n’a plus la condition physique pour jouer tous les matchs comme titulaire, il a été omniprésent lors des trois rencontres où il le fut. On a vu toute l’expérience de l’Italien dans les moments importants de la saison.
2.   Carles Aleña : 1 but, 3 passes, moyenne de 7.38 pour 5 apparitions. L’Espagnol a joué les 5 rencontres des Play Offs et a été extrêmement précieux au poste de meneur de jeu. Un futur grand, je me répète.
3.   Ambroise Oyongo : une moyenne de 7.20 sur 5 rencontres. Lui aussi a joué tous les matchs des Play Offs, avec une régularité déconcertante.


MLS Cup

La MLS Cup part à l’Ouest, avec une victoire aux prolongations du SKC au Red Bulls Arena.




M.V.P.

Joao Plata, le petit joueur du RSL (1m57), a fait un pied-de-nez à Giovinco et remporte le trophée.




Statistiques des joueurs

Les grosses moyennes de Dzemaili et de Pappa sont un peu ternies par leur manque de régularité. Au lieu de se présenter quand cela comptait, on les a vus à leur affaire lors de rencontres de Saison Régulière. C’est à la fin de la veillée qu’on voit les meilleurs danseurs, disait un homme politique québécois (Lucien Bouchard je crois). C’est très vrai, surtout en sport nord-américain. Et force est de constater que certains étaient absents alors que d’autres avaient conservé leur allant, comme Coetzee, CIman, Oyongo, Mancosu et même Bush.

Notons aussi la régularité tout au long de la saison de Bernardello, un joueur très précieux dans l’effectif.




Récompenses & stats

Carles Aleña est élu Joueur de l’année par les supporters, assez largement. C’est mérité, pour sa régularité. Pappa et Coetzee complètent le podium méritoirement.

Les meilleurs sont là au niveau des stats : Mancosu comme buteur, Aleña comme passeur, Coetzee comme HM, avec Aleña qui s’illustre également avec la meilleure note moyenne de la saison. Même Bernardello est présent, démontrant qu’il ne laisse pas facilement passer un adversaire.




Finances

Pas de souci au niveau financier. Les profits de l’année s’élèvent à $3.87M.




Flocage

Les nouveaux venus ont été bien accueillis, puisque les 5 maillots les plus vendus sont ceux de recrues de cette année.




Rapport de prêts

Nos joueurs partis en prêt devraient, pour la plupart, bientôt rentrer au club. Je lorgne du côté de Luis Felipe, qui devrait rester, comme Mark Elliott, Shamit Shome et James Reiman. En fait, cela dépendra des places disponibles.




Gardien de l’année

C’est l’excellent Bill Hamid qui obtient cette distinction, devant le vétéran du RSL Nick Rimando et le Danois David Ousted. Ousted pourrait un jour jouer pour Team Canada au fait, ce serait un renfort de poids pour quelques années peut-être.


Onze de l’année

On place deux des nôtres dans le Onze de l’année de la MLS : Carles Aleña et Marco Pappa. L’Impact est la seule équipe à placer deux joueurs dans le Onze, magnifique performance !




Meilleur buteur

Le meilleur buteur de la saison est Diego Rubio, du SKC.


Le mot du coach

Impact de Montréal

On n’est pas passé loin du titre de l’Est, avec une MLS Cup à la clé où tout aurait pu arriver. Si je suis un peu déçu de rater de peu un second titre cette année, je reste dans l’ensemble très satisfait de la saison. On a réalisé une bonne fin de saison, les éléments du puzzle se placent tranquillement, le collectif progresse, tout est sur de bonne voie, d’autant plus qu’il y aura très peu de mouvement cet hiver normalement. On va jouer sur la continuité !

Canada

Je suis peut-être vite content, mais il y a du mieux. Heureusement, la prochaine coupe du Monde est dans 4 ans et demi, ce qui me donne le temps de me préparer et de construire un collectif solide, ce qui représente notre seule chance de réaliser l’exploit d’assister à la Grande-Messe du Soccer mondial.


Le Onze du coach

GB – Evan Bush

Pas de surprise, le néo-Canadien, gardien de l’équipe nationale canadienne depuis sa naturalisation, est repris. Ce n’est pas un tout grand gardien, mais c’est un bon gardien. Il reste cependant sous pression, car je pourrais trouver mieux sans trop de mal, même parmi les Américains abordables.

Nos gardiens réserves ont peu joué ; Carducci reste notre grand espoir s’il parvient à progresser encore un peu. Monsalve sera placé sur la liste des transferts quant à lui, et Crépeau libéré.

D D – Gerardo Flores

Le Mexicain s’est imposé comme titulaire peu de temps après son arrivée au club, remplaçant Charbonneau sur le flanc droit. Le Canadien reste un bon espoir mais l’ex-international mexicain est bien plus expérimenté comme l’a prouvé sa fin de saison.

D G – Ambroise Oyongo

Le Camerounais fut d’une grande régularité, apportant souvent son soutien offensif et bien placé derrière. Un atout dans l’effectif, d’autant qu’il pourrait devenir canadien sous peu et libérer une place d’étranger. Trop tard pour Team Canada par contre : il a déjà joué avec le Cameroun.

Sa doublure, Ashtone Morgan, a été bien trop irrégulière, il sera listé.

D C – Laurent Ciman et Rivaldo Coetzee

Une paire défensive de haut niveau, avec un Ciman expérimenté et un Coetzee extrêmement prometteur. Il faut noter que Montréal est la deuxième défense de la MLS, inutile donc de s’étendre davantage sur notre potentiel défensif : tout est dit.

Fisher, Lefèvre et Camara ont peu joué et seul Fisher, encore jeune et perfectible, devrait être conservé en vue de la saison prochaine.

MD – Hernán Bernardello

Un milieu défensif rugueux et très difficile à passer. Il récolte peut-être trop de cartons et n’apporte pas assez de soutien offensif, mais reste un des piliers du club.

Samuel Piette n’a eu que des miettes. À 22 ans, le Québécois reste quand même un bon espoir qui, déjà, pourrait prendre le relais en cas de besoin. Il reviendra l’an prochain, avec un peu plus de temps de jeu idéalement… À condition que Bernardello lui en laisse, en dehors de ses suspensions.

M C – Blerim Dzemaili

Même s’il est arrivé en mi-saison, le choix du Suisse s’impose. Une moyenne impressionnante de 7.36 pour 15 apparitions, un tir foudroyant, une vision du jeu qui pourrait faire de lui un meneur de jeu : il s’est directement imposé, il sera encore là l’an prochain. Pour info, je l’utilise généralement comme milieu axial offensif, voire automatique.

Sa doublure, Diego Chará, est maintenant barrée au poste de milieu central. Je vais essayer de le vendre à un bon prix, pour pouvoir investir son salaire élevé à un poste où j’en ai plus besoin.

Reste aussi Callum Mallace, qui a très peu joué mais qui reste un joueur polyvalent sur lequel je sais pouvoir compter. Nous aviserons quoi faire avec lui durant l’intersaison.

M C – Carles Aleña

Le jeune Espagnol, prêté par Barcelone, a été élu Joueur de l’année des supporter. Il lui reste un an de prêt à l’Impact et déjà j’ai de la peine à l’idée de le voir partir. Avec un an de plus, il devrait casser la baraque l’an prochain.

Patrice Bernier, qui a assez peu joué, a bien fait quand il était présent. À 37 ans, il prendra sa retraite dans quelques jours. Merci à lui d’être revenu comme porte-étendard québécois de l’impact pour ses dernières années professionnelles.

MO D – Andrés Romero

L’Argentin a plutôt été bon en fin de saison. Il peut être excellent, mais parfois si mauvais… Je n’ai d’autre choix que de le conserver, pour pouvoir l’intégrer à Team Canada dans un an environ. Il a de toute façon prouvé lors des Play Offs qu’il avait sa place dans l’effectif.

Deux jeunes doublures très prometteuses : Tabla et Wallace. Il faudra impérativement que je trouve le moyen de faire jouer le jeune Ballou (Tabla) pour qu’il progresse ; Wallace sera prêté, il a trop peu joué cette année.

MO G – Marco Pappa

Le doute n’est pas permis : le rapide Guatémaltèque est très dangereux sur son flanc gauche. Quand il part en contre, cela se termine toujours par un centre dangereux, et souvent un but. Je le conserve bien entendu, au contraire de Freddy Adu qui a bel et bien terminé sa carrière de haut niveau et qui sera listé.

BT – Matteo Mancosu

L’Italien, qui nous était prêté par Bologne, a été le meilleur joueur en pointe, l’homme des grands rendez-vous. Malheureusement, il arrive en fin de contrat à Bologne et est bien trop exigeant pour pouvoir nous rejoindre de manière permanente.

Arrivé en cours de saison, Dino Ndlovu a bien joué, mais fait preuve aussi d’irrégularité et de nonchalance, voire d’arrogance. Il sera notre titulaire l’an prochain, mais il devra se montrer digne de ma confiance et – enfin – élever son niveau de jeu. C’est un Joueur-Désigné, j’attends de lui des miracles quasi, car il y a des dizaines de très gros noms pour le remplacer au besoin.

Comme Bernier, Olivier Occéan prend sa retraite du football professionnel. Il nous a donné un an de sa précieuse expérience, sans parvenir à jouer un autre rôle qu’un remplaçant de luxe. Merci à lui.


L’intersaison suit, avec ses drafts, ses transferts, sa préparation… Que du bonheur !
Journalisée
Mark-Beaubien
Titulaire en "Pros"
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1313



« Répondre #30 le: 19 Mai 2017 à 21:31:06 »

SAISON 2018 – AVANT-SAISON

Staff

Un seul gros changement au niveau du staff : Wilfred Nancy, en fin de contrat, nous a quitté et a été remplacé par le Néerlandais Edward Linskens.



Nous n’avons pas encore un staff assez étoffé à mon goût, il m’en manquerait deux préparateurs pour pouvoir donner une seule tâche par personne, mais cela viendra.


DÉPARTS

Retraite

Nos deux légendes québécoises (au niveau du Québec en tout cas) raccrochent leurs crampons : Olivier Occéan (36 ans) et Patrice Bernier (38 ans) prennent une retraite bien méritée.

Draft des joueurs libres de décembre

Les deux Montréalais à s’y présenter sont Anthony Jackson-Hamel et Michael Salazar. Ils ne sont pas repêchés et sont donc libérés.

Re-Entry Drafts

Deux Montréalais aussi s’y présentent : Wandrille Lefèvre et Maxime Crépeau. Seul Crépeau est repêché, par le Chicago Fire, en 9e place. Lefèvre est donc libéré.

Citation
Les drafts de fin de saison

En MLS, un joueur qui arrive en fin de contrat et qui n’a pas été approché par un club hors-MLS selon les règles classiques de l’Arrêt Bosman doit, sauf exception, participer aux Drafts de fin de saison. Il y en a trois : la Draft des joueurs libres et deux Re-Entry Drafts.

Participent à la Re-Entry Draft les joueurs qui ont de l’ancienneté, soit :

Âgés de 30 ans et plus : 8 ans d’ancienneté en MLS
Âgés de 25 à 29 ans : quatre ans d’ancienneté en MLS
Âgés de 23 ou 24 ans : trois ans d’ancienneté en MLS.

Tous les joueurs non-repris pour les Re-Entry Drafts sont éligibles à la Draft des joueurs libres.


Re-Entry Draft, phase 1 : les joueurs repêchés voient leur contrat prolongé d’un an dans le club qui les repêche.
Re-Entry Draft, phase 2 : les joueurs repêchés doivent négocier un nouveau contrat avec leur nouveau club. Le club obtient en fait le droit de négocier un contrat avec le joueur.

Tous les joueurs non-repêchés ou qui ne prolongent pas après avoir été repêchés lors de la Draft des joueurs libres ou la Re-Entry Draft, phase 2 deviennent agents libres. Si un club de la MLS les approche, ils compteront alors comme Joueur-Découverte.

Joueur-Découverte : ce sont tous les joueurs extérieurs à la MLS. On a le droit d’en recruter 6 par saison. Cependant, les joueurs qui signent un contrat Junior ne sont pas repris comme Joueur-Découverte.

Voilà les drafts de fin de saison démystifiées… en tout cas j’espère.


Échanges

Comme je pouvais le supposer, ce ne fut pas bien difficile de trouver preneur pour Diego Chará. Nous sommes tombés d’accord avec le Galaxy de Los Angeles, qui nous a cédé pour notre milieu de terrain $235K de fonds d’allocation générale, $200K de fonds d’allocation ciblée plus deux choix de Superdraft : leur choix de 2e tour pour 2019 et le choix de 3e tour du D.C. United pour 2020.

Citation
Allocation générale / ciblée

Moi-même je ne comprends pas tout. Disons que le fonds d’allocation générale sert pour deux choses tandis que le fonds d’allocation spécifique ne sert que pour une chose.

Allocation générale : achat de joueurs + abaisser la masse salariale soumise au plafond salarial.

Allocation ciblée : achat de joueurs uniquement.

Les fonds d’allocation ciblée ont été introduits récemment pour aider les clubs de la MLS à acheter des joueurs étrangers et élever le niveau de la compétition. Cela évite de devoir utiliser les fonds d’allocation générale pour acheter des joueurs, on peut consacrer ces fonds pour augmenter artificiellement notre plafond salarial.

Le deuxième échange est intervenu avec les Sounders de Seattle, qui ont obtenu notre gardien David Monsalve en échange de $75K d’allocation générale. C’est peu mais mieux que rien.


Transfert

Un seul joueur nous quitte pour rejoindre un club hors-MLS : Freddy Adu. Il rejoint la NASL et le Cosmos de New York pour une somme de $100K. Les deux-tiers sont versés dans mes fonds d’allocation généraux.


PRÉSENTATION DE L’ÉQUIPE

Un moment que j’affectionne toujours beaucoup.

Cette année, nous avons 26 joueurs au club au moment de débuter la saison. On n’en voit que 25 dans le résumé car un est blessé et pas encore inscrit.

Gardien de but

On conserve notre titulaire, Evan Bush. Il sera secondé par deux gardiens, dont un partira évidemment en prêt. Il s’agit toujours de Marco Carducci, par contre David Monsalve a été remplacé par un jeune Américain de 22 ans : Brett Espinoza, dont nous avons acquis les droits de Seattle en échange de notre choix de 4e tour pour 2021. Il signe un contrat Junior.






 

Défense

Pas de changement par rapport à l’année passée : on s’appuiera toujours sur notre ligne défensive composée, de droite à gauche, de Gerardo Flores, Laurent Ciman, Rivaldo Coetzee et Ambroise Oyongo.









Pour les places de suppléants, il y a eu du changement, comme prévu. Lefèvre, Morgan (libéré à l’enregistrement) et Camara (parti en prêt) ne sont plus là et ont été remplacés.

À droite, nous avons trouvé un jeune Anglais, possédant aussi les citoyennetés canadienne et nigériane, placé sur la liste des prêts par Brighton : Fikayo Tomori . Il nous rejoint pour deux ans et nous apportera sa vitesse sur le flanc. Il a été formé à Chelsea et peut aussi dépanner au centre de la défense. Il sera considéré comme Senior au salaire minimum pour la durée de son prêt.

Tomori, que j’ai déjà approché avec Team Canada, ne semble pas encore décidé sur son futur en équipe nationale. J’espère que cette expérience au Canada lui donnera envie de rejoindre l’équipe nationale, où le poste d’arrière droit est un des moins bien pourvus.



Kyle Fisher reste une des doublures au centre, mais il sera cette fois accompagné par un autre grand espoir du Soccer canadien : Luca Gasparotto.  Après avoir participé au retour des Rangers en Ladbrokes Premiership, il est parti pour Falkirk avant de rejoindre, pour $66K, l’Impact de Montréal. Il signe un contrat Senior de $130K pour 3 ans.

Gasparotto est un international canadien, qui a déjà 11 sélections à son actif.





Du côté gauche, on fera confiance à notre premier choix de Superdraft 2018 : l’Américain Valentin Torres, repêché au 14e rang. Il a déjà un excellent mental pour un joueur qui a tout juste 21 ans, et ce qu’il faut pour assurer la profondeur techniquement et physiquement. Cela peut devenir un très bon joueur.




Milieu de terrain

Aucun changement parmi les titulaires. On reconduit le triangle composé de Hernán Bernardello, Blerim Dzemaili et Carles Aleña.







Dans l’aspect plus défensif, nous faisons encore confiance à des joueurs qui faisaient déjà partie du club l’an dernier : Samuel Piette et Luis Felipe, revenu de prêt. On doit donner la chance aux jeunes, surtout qu’ils sont doués et peuvent encore progresser.





Le nouveau-venu au centre, appelé à remplacer Patrice Bernier, est encore un Canadien : Massih Wassey. Même s’il est canadien et joue pour Team Canada (3 sélections), il est né et a joué toute sa carrière en Allemagne, où il évoluait encore avant son transfert (Dortmund II). Il a fait cinq apparitions en Bundesliga avec le Borussia Dortmund et a marqué un but.

Je l’ai repris dernièrement avec l’équipe nationale et il ne m’avait pas déplu, et c’est un bon tireur de phases arrêtées. On verra ce qu’il fera…

Wassey a été transféré contre une somme de $35K et signe un contrat Senior au salaire de $115K pour deux ans.




Ailiers

Pour seconder Marco Pappa qui reste évidemment titulaire à gauche, nous accueillons un nouveau titulaire à droite : le Belge Christian Brüls. Brüls est un joueur très polyvalent, qui joue au centre comme sur les ailes, milieu comme milieu offensif. Il signe un contrat Senior de 2 ans avec un salaire de $313K. Auparavant, il a joué aux Pays-Bas et en France, en plus de la Belgique ; il était libre de contrat et a souvent changé de club : espérons que ce ne soit pas mauvais signe.





Ce sont toujours Andrés Romero et Ballou Tabla qui assureront la profondeur.






Buteurs

Avec le départ de Mancosu, Dino Ndlovu devient le titulaire indiscutable devant. Il aura encore le jeune James Reiman pour le seconder mais pourra aussi compter sur Patrick Mullins, repêché lors de la Re-Entry Draft en provenance de D.C. United. Il en est à sa 6e saison en MLS, comptant 86 apparitions et 22 buts.








Réservistes

En marge du groupe de 24, on possède encore deux autres joueurs toujours dans le noyau : Janouk Charbonneau et Callum Mallace. Leur sort n’est pas encore déterminé.






Les prêtés

Ils sont au nombre de dix.

Hassoun Camara – Harrisburg (plus simple de le prêter pour sa dernière année de contrat que de le vendre)



Joseph Chappell – Tulsa (41e choix de 2018)



James Cruz – Orlando B (39e choix de 2017 IVL)



Nick Depuy – Swope Park (19e choix 2017 IRL)



Mark Elliott – Colorado Springs (7e choix 2017 IVL)



Nick Jackson – Charlotte (51e choix 2017 IVL)



Shamit Shome – Jacksonville (41e choix 2017 IRL)



Greg Smith – Orange County (73e choix 2017 IVL)



Justin Smith – Charlotte (29e choix 2017 IVL)



Chris Wallace – Reno (77e choix 2017 IVL)




Effectif & enregistrement

Voilà ce que ça donne, triés par position.

Ndlovu est le seul à avoir 4.5 étoiles alors qu’il y a quatre joueurs à 4 étoiles (Coetzee, Dzemaili, Bernardello et Carles Aleña) et trois avec 3.5 étoiles (Ciman, Pappa et Brüls).



Et voilà ce que ça donne, triés par contrat, avec l’impact sur le plafond salarial.

L’Impact de Laurent Ciman sur le plafond salarial a été réduit à zéro grâce aux allocations générales parce que nous dépassions le maximum permis. On applique en fait les allocations générales contre le salaire d’un joueur pour en faire baisser son impact sur le plafond salarial. Voilà comment on triche avec la plafond salarial, à condition d’avoir des allocations, ce qui n’est pas si facile si on n’est pas économe.






La préparation

Une bonne préparation dans l’ensemble, avec des rencontres à l’extérieur pour commencer (hiver québécois oblige) et deux matchs à domicile pour terminer. La rencontre contre l’Académie a permis à l’équipe B de jouer un match complet eux aussi.

Dino Ndlovu a fait une bonne préparation, lui qui doit devenir notre fer de lance cette année.






Le programme

Une première partie de saison toujours assez chargée.




La tactique

On jouera essentiellement en 4-3-2-1 large.

Équipe A



Équipe B




Capitanat

Bernier parti, le vice-capitaine de 2017, Laurent Ciman, devient capitaine. Le vice-capitaine sera Blerim Dzemaili.

En cas de besoin, suivront sur la liste Bernardello, Bush, Coetzee et Flores.


Résumé des transferts






Le mot du coach

Neuf des titulaires en ce début de saison sont issus du Onze de l’année passée. Les nouveaux-venus sont Brüls à droite et Ndlovu en pointe. Donc, finalement, compte-tenu que Romero est toujours parmi nous et que l’avant-centre sud-africain était déjà parmi nous l’an dernier, on peut dire qu’on y est allé sur la continuité.

L’objectif numéro 1 reste le même que l’année passée : La Coupe des Champions du Canada pour obtenir notre ticket continental. En MLS, on doit faire les Play-Offs, si possible sans passer par les Barrages. Bref, aussi bien que l’an passé minimum, mais avec la victoire en CCC cette fois.

Bon, nous commençons la saison avec un déplacement au Red Bulls, le finaliste malheureux de la MLS Cup 2017, ce ne sera pas facile…

Bon week-end les amis !
Journalisée
veddam
Part de loin...
Légendaire
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 14910


Loveboat Captain


« Répondre #31 le: 22 Mai 2017 à 10:54:45 »

Bonne prépa mais deux défaites face aux clubs de MLS, sans marquer

Néanmoins, je trouve l'effectif plus fort que l'année dernière. A confirmer donc
Journalisée
Pages: 1 [2]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Plan du site et du forum - Consultez la charte UDE

logo_o2switch_grey_150.png

Recherche personnalisée
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide ! Skin UDE réalisé par Sparcool
Page générée en 0.223 secondes avec 21 requêtes.

-