Le Forum UDE - L'Essentiel de Football Manager, de Championship Manager et de l'Actu Football
Apparence du forum :

Ligue1, Le classement UDE Angers SCO AS Monaco AS Saint-Etienne En Avant De Guingamp Troyes Aube Champagne Football FC Lorient Bretagne Sud FC Nantes Atlantique GFC Ajaccio Girondins De Bordeaux Lille OSC Montpellier Herault SC OGC Nice Olympique Marseille Olympique Lyonnais Paris Saint Germain FC SC Bastia Stade Malherbe Caen Stade De Reims Stade Rennais Toulouse Football Club
Ligue2, Le classement UDE AC Ajaccio AJ Auxerre AS Nancy Lorraine Niort Clermont Foot Auvergne Dijon Football Cote D'Or Evian Thonon Gaillard FBBP01 FC Metz FC Sochaux Montbelliard Le Havre AC Paris FC Racing Club De Lens Red Star FC Stade Brestois Stade Lavallois FC Tours US_Creteil Valenciennes FC Nimes Olympique

Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?



Pages: 1 2 [3] 4   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: [FM17] La Nouvelle-France à l'assaut de l'Amérique - BIS  (Lu 6048 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Mark-Beaubien
Titulaire en "Pros"
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1335



« Répondre #40 le: 01 Juin 2017 à 17:03:25 »

JUILLET 2018

Programme

Tout petit programme en ce mois estival, avec trois rencontres officielles. On commencera par un match amical contre Rochester, pour garder tout le monde en forme.

Le mois de juillet coïncide avec la réouverture du marché des transferts internationaux et la fin des contrats européens. Comme chaque année, l’Impact ne pourra pas rester inactif…




Centre d’entraînement

L’agrandissement du centre d’entraînement est maintenant complété. Rien d’extravagant, il s’agissait surtout de ne pas se laisser distancer par les autres clubs.




Prolongation de prêt

Je n’y croyais pas vraiment, mais j’ai proposé une prolongation de prêt pour Carles Aleña, et Barcelone a accepté ! Le prêt de notre jeune meneur de jeu espagnol est donc prolongé d’un an, jusqu’en décembre 2019.

C’est une excellente nouvelle pour le club ! Carles Aleña est un élément clé de notre formation, malgré son jeune âge.




Rapprt de prêt

Je suis toujours prêt à suivre de près les prêts de Charbonneau et Elliott, les deux meilleurs prospects actuels.




Team Canada : Clint Irwin

J’attendais avec impatience l’arrivée de deux nouveaux Canadiens d’adoption dans l’équipe nationale, mais je n’avais pas vu venir le gardien du TFC : Clint Irwin. Un ajout très intéressant, qui sera testé aux côtés de Borjan et du futur nouveau-venu. Une question de semaines maintenant, sans oublier un autre joueur de Vancouver qui sera assurément un des tout meilleurs milieux de terrain centraux pour les années à venir.

C’est triste de devoir passer par la naturalisation de joueurs étrangers pour renforcer Team Canada, mais c’est le seul moyen rapide. Si seulement Tabla, Tomori et Koffie (qui joue en Suède) pouvait accepter leur sélection…




AMICAL : IMPACT DE MONTRÉAL – ROCHESTER RHINOS

Tout petit match amical, pris par-dessus la jambe. On perd… Ces clubs de NASL sont meilleurs qu’il n’y paraît, attention.




Jean-Yves Ballou Tabla

Ça s’annonce mal pour Ballou et Team Canada. En effet, le joueur a accepté une sélection parmi l’équipe U20 de Côte-d’Ivoire. C’est dommage, car les poste d’ailiers sont justement mal pourvus avec l’équipe nationale, son apport aurait été positif. Bah, s’il préfère faire banquette, au mieux, à l’autre bout du monde, que puis-je y faire…


Arrivées

Deux arrivées : une le 10 juillet et une le 11.

Le premier joueur à nous rejoindre est un Franco-Américain (donc francophone mais pas considéré comme étranger) de 18 ans, qui débarque du PSG où il a joué deux ans en réserve : Timothy Weah, le fils de Mister George. Né à New York mais formé au PSG, c’est un joueur qui cherchera à se faire un prénom ! Il a de belles qualités, reste à voir comment il évoluera. À 18 ans, il sera là pour préparer l’avenir de toute façon.

Timothy signe un contrat Junior pour un an et demi. Il venait d’être libéré par le club parisien le 30 juin dernier.




Le lendemain, nous accueillons notre tour de contrôle défensive : Jake Cooper. Mesurant 2m01, il sera le frère siamois, avec une tête de plus, de Rivaldo Coetzee pendant que Laurent Ciman sera repositionné à droite, mais pour combien de temps encore puisqu’il a déjà 32 ans.

Cooper est assez mobile pour sa taille, et encore jeune aussi. Il a été formé à Reading et a joué 40 rencontres de Championship et 36 de League One. Il signe un contrat Senior au salaire annuel de $240K jusqu’en décembre 2020. Comme Weah, il était arrivé en fin de contrat avec son club.




Échanges

En plus des transferts externes à la ligue, l’Impact a été actif sur le marché des échanges, mais sans impliquer de joueurs pour autant.

Le premier échange est intervenu avec le Real Salt Lake. J’ai été leur chercher le 1er choix de Portland pour 2019, l’équipe actuellement lanterne rouge. Le seront-ils encore en fin de saison ? Pas sûr, mais ils ne devraient pas terminer haut dans le classement, ce qui me laisse entrevoir un bon choix en janvier prochain.

Évidemment, ce n’est pas gratuit : en échange, je dois leur céder mes choix de 3e tour pour 2020 et 2021, une somme de $100K prélevée sur mes fonds d’allocation spécifique et surtout une place de joueur étranger (International Slot) pour deux ans.

Les échanges de tours de Superdraft, c’est toujours un peu du poker. Si Portland remonte, je me serai fait avoir, mais s’il reste dans les trois derniers, je serai gagnant !

Deux jours plus tard, C’est avec Orlando City que je réalise une entente. Je leur cède mon choix de 1er tour pour 2019 en retour de leur choix de 1er tour pour 2020, plus leur choix de 4e tour pour 2021.

Un coup d’épée dans l’eau ? Pas vraiment : je compte bien continuer à remonter au classement, et mon choix perdra alors de l’intérêt. Par contre, je suis pauvre en choix en 2020, celui d’Orlando vient donc en renfort, surtout que Kaká vieillit et qu’il sera délicat à remplacer.

La MLS est un jeu de poker !

Voici un aperçu de mes choix de Superdraft pour les trois années à venir. Évidemment, cela changera sûrement encore, en fonction des échanges futurs.




MLS 21 : D.C. UNITED - IMPACT DE MONTRÉAL

Deux semaines de congé, on peut aligner les meilleurs disponibles. Cooper est déjà sur le banc.

On réalise une belle première mi-temps qui nous permet de virer en tête à mi-course, grâce à une tête de Gasparotto sur corner. Ça se gâte après le repos, le D.C. est revenu beaucoup plus entreprenant : ils s’inscrivent au score par deux fois : à la 58e et à la 71e. On essaiera bien de revenir, mais on a encore et toujours de la difficulté une fois menés, et la chance ne nous sourit guère, à l’instar de Mancosu qui touche le cadre à la 79e.

Nouvelle défaite imméritée.

Suspension à venir : Ambroise Oyongo (5 jaunes)




Arrivée

On continue notre magazinage de printemps… enfin, d’été.

Il me manque un bon milieu défensif pour suppléer Bernardello, sans oublier que ce dernier vieillit. Ce n’est pas un milieu défensif naturel, mais nous avons mis la main sur un jeune Bulgare de 21 ans qui peut devenir un joueur très intéressant : Ventsislav Kerchev. Il nous rejoint contre une somme de $92K et signe un contrat Senior de $100K par année jusqu’en décembre 2020.

Ce jeune joueur bulgare a déjà une sélection en équipe nationale et nous arrive de Ludogorets, comme Borjan. Il est aussi passé en prêt une saison à Ostende, en Belgique.




Coupe du Monde 2018 : le rideau tombe

Dès les huitièmes de finale, le Brésil, la Belgique et la France sont tombés, comme le pays organisateur : la Russie. En quarts, les quatre représentants du continent américain ont disparus à leur tour, donnant un dernier carré composé de l’Espagne, l’Angleterre, l’Allemagne et le surprenant Sénégal.

Comme disait Gary Lineker : « Le football est un jeu simple : 22 hommes courent après un ballon pendant 90 minutes et à la fin, c’est toujours les Allemands qui gagnent. » Pareil pour le Rugby, sauf qu’ils sont 30, que ça dure 80 minutes, et que ce sont les All-Blacks qui gagnent.




MLS 22 : IMPACT DE MONTRÉAL – COLUMBUS CREW

Torres remplace Oyongo, suspendu, et Brüls remplace Romero, moins convaincant qu’en début de saison.

Cette fois, ce sont nos adversaires qui font le jeu, et l’Impact qui tire les marrons du feu. Deux buts en seconde mi-temps : un penalty et un contre en fin de match pour une victoire qui fait du bien. Cette fois, j’ai joué plus offensif et plus large, cela a payé.

Depuis mon arrivée à l’Impact, j’ai diversifié les formations au détriment de la mentalité de la formation principale : le 4-3-2-1 large. Je vais y remédier et revenir aux classiques qui ont fonctionné depuis des années. Il n’y a que les fous qui ne changent pas d’idée.

Suspension à venir : Hernán Bernardello (8 jaunes)
Première apparition : Jake Cooper




All Stars Game : sélection

Carles Aleña et Rivaldo Coetzee sont appelé pour affronter le Sporting Club du Portugal dans quelques semaines.




Blessure

Matteo Mancosu s’est fait mal à l’entraînement. Heureusement, Sigþórsson est remis de son côté et à nouveau disponible.




MLS 23 : NEW ENGLAND REVOLUTION - IMPACT DE MONTRÉAL

Troisième match du mois, de nouveau contre un concurrent direct. Piette remplace Bernardello, Cooper et Weah sont sur le banc.

Le Onze montréalais a admirablement bien géré la rencontre, prenant trois points très importants à Boston. Sigþórsson a planté une belle volée dès la 6e minute et Dzemaili a doublé la mise peu avant le repos. Les deux passes décisives viennent du pied de Marco Pappa. L’Impact aurait pu corser l’addition après le repos, sans succès.

Voilà un excellent match ! Les Revs ont été neutralisé et on a développé de belles combinaisons devant. Un régal de voir l’Impact dans une telle forme.

Suspension à venir : Samuel Piette
Première apparition : Timothy Weah




Échange

Nouvel échange, assez secondaire : je cède Chris Tierney, le back gauche vétéran, à Columbus contre leur choix de 4e tour pour 2020. Tierney n’avait fait que 9 apparitions sous l’uniforme du Bleu-Blanc-Noir pour une moyenne de 6.60.

Le but était surtout de libérer de la place dans le plafond salarial en me débarrassant d’un joueur âgé sur lequel je ne compte plus.


Calendrier

Un 6/9 avec deux déplacements. C’est bon.




Classements

On s’installe de plus en plus confortablement dans le bon wagon pour les Barrages. Même la deuxième place n’est pas loin en fait, surtout que les Phillies vont bien finir par marquer le pas vu leur effectif moyen.






Statistiques des joueurs

De nombreux joueurs sont au-dessus de 7 de moyenne, notamment les quatre plus utilisés. C’est bon.

Quand on regarde de plus près, on constate que personne ne domine aucun domaine, c’est un collectif où chacun marque, où chacun sort son gros match. On est en train de construire un collectif !




Récompenses

Onze de la semaine : Laurent Ciman – Marco Pappa


Joueur du mois

Carles Aleña (3 app., 1 but, 1 passe, moyenne 7.03).

Trois rencontres seulement ce mois-ci, et quasi tout le monde a répondu présent, hormis contre D.C. J’ai alors choisi le plus régulier, qui a fait trois bons matchs, mais ce mois-ci le prix est un peu à rabais, ou plutôt il faudrait décerner un prix collectif.

Marco Pappa est de plus en plus irrégulier : deux mauvais matchs suivis d’un très gros match. Je commence à avoir tout doucement marre de ses prestations en dents de scie.


Contrats

Tout a été dit sur les prolongations de contrat.


Prêts

R.A.S.


Le mot du coach

À voir bien sûr sur le long terme, mais le petit recentrage tactique à l’entraînement semble fonctionner. En fait, plutôt que de diversifier les formations, je me suis davantage attarder à peaufiner ma tactique fétiche avec une vision offensive et une vision défensive.

Le mois de juillet, même s’il tombe au milieu de la saison, est toujours un mois synonyme de transferts. Évidemment, on ne change pas tout en plein milieu, mais je suis assez satisfait des petits ajustements. Nous avions besoin de plus de présence aérienne derrière : c’est chose faite avec le géant anglais Jake Cooper. On avait besoin de plus de carrure devant : Timothy Weah est là, même si ce n’est qu’un espoir évidemment. Disons que, dans une configuration à deux attaquants, il apportera un petit plus car je n’avais que des attaquants avancés avant son arrivée et depuis le départ à la retraite d’Olivier Occéan. Enfin, l’arrivée du jeune Kerchev, qui joue aussi bien D C que MD, apporte un peu de profondeur devant la défense, un secteur où j’étais un peu ennuyé dès que Bernardello manquait à l’appel. Cela dit, Kerchev reste avant tout un grand espoir, pour le moment.

Je me répète, je sais, mais l’équipe joue de mieux en mieux et me semble de plus en plus forte. Ça prend du temps de construire quelque chose en MLS.

Team Canada : en plus d’Irwin, qui est un bon gardien et qui a sa place sans le moindre doute parmi les trois gardiens internationaux, on attend deux autres joueurs qui devraient être éligibles sous peu avec le Canada; un autre gardien (allez, je vends la mèche : David Ousted de Vancouver) et surtout un milieu central de très grand talent. C’est un peu frustrant peut-être de compter sur des naturalisés, mais le Canada est une terre d’immigration. En même temps, quand on vit depuis cinq ans quelque part, on devient ce quelque part…

Cette partie n’en est encore qu’à sa phase de début, mais cette phase touche à sa fin et la récolte devrait suivre. Je dis ça, mais Ciman vieillit, Pappa aussi (sans parler de ses errements de plus en plus fréquents), Bernardello aussi, Dzemaili aussi… On va devoir changer des cadres dans un avenir proche. On n’a jamais le temps de souffler – ni de s’ennuyer !
Journalisée
veddam
Part de loin...
Légendaire
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 15021


Loveboat Captain


« Répondre #41 le: 02 Juin 2017 à 10:55:31 »

C'est une lente construction effectivement mais cela semble porter ses fruits petit à petit. EN revanche, remplacer 4 joueurs cadres l'année prochaine, cela risque de chambouler un peu ta progression
Journalisée
Mark-Beaubien
Titulaire en "Pros"
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1335



« Répondre #42 le: 02 Juin 2017 à 21:03:20 »

C'est une lente construction effectivement mais cela semble porter ses fruits petit à petit. EN revanche, remplacer 4 joueurs cadres l'année prochaine, cela risque de chambouler un peu ta progression

Oh mais je ne devrai pas les remplacer dès l'an prochain. Peut-être Ciman s'il baisse de niveau (il aura 34 ans lors de la saison prochaine) et Pappa (pas pour vieillesse, pour manque de constance). Je vais essayer d'y aller doucement et de profiter d'encore une année au complet.

AOÛT 2018

Programme

Quatre rencontres au programme : trois comptant pour la MLS plus le match aller contre Vancouver en finale de la Coupe des Champions du Canada. Le retour aura lieu début septembre.

]


MLS 24 : IMPACT DE MONTRÉAL – PHILADELPHIA UNION

Le Union est une des bonnes surprises de cette année, pointant au second rang de la Conférence.

Montréal commence très fort : dès la 3e minute, Sigþórsson ouvre la marque sur un centre de Pappa. Philadelphie égalise à la 25e puis la rencontre sombre dans l’ennui. Les deux équipes ne voulaient avant tout pas perdre, cela s’est ressenti.




Team Canada : Matías Laba

Ça y est : un joueur de grand talent s’est mis à la disposition de l’équipe nationale : Matías Laba. Le joueur d’origine argentine est un des trois Joueurs-Désignés de Vancouver, ce qui donne une idée de son niveau. En plus, il est encore jeune (26 ans). Quel ajout à l’équipe, surtout que notre capitaine et meilleur joueur actuel, Atiba Hutchinson, a 35 ans. Nous tenons son remplaçant !




Blessure

Légère blessure de notre gardien, Milan Borjan. Il manquera une dizaine de jours.




MLS 25 : ATLANTA UNITED - IMPACT DE MONTRÉAL

On est à trois jours du match aller de la finale de la CCC contre Vancouver. Je laisse quelques joueurs au repos, c’est donc l’occasion de voir Cooper et Kerchev à l’œuvre dès le coup d’envoi. C’est l’occasion également de revoir Mullins, Tabla et Bush, qui remplace Borjan, blessé.

Un but dans chaque camp, un but de chaque camp… contre-son-camp. On jour depuis 24 minutes quand Bush se plaint de douleur au poignet. Je ne prends pas de risque et fais monter Carducci. La rencontre est vraiment monotone, ce qui ne nous empêche pas de passer tout près de la montre en or en encaissant un bête but dans les arrêts, permettant aux Atlantiens d’arracher un partage.

Si le nul est logique au vu de la rencontre, quel excellent résultat c’eût été qu’une victoire en Géorgie avec nos réservistes. On gaspille, une fois de plus.

Première apparition : Ventsislav Kerchev




Budget encadrement jeunes

Augmentation du budget destiné à l’encadrement des jeunes entériné lors de notre dernière réunion. On doit produire de meilleurs joueurs dans notre Académie.


Centre d’entraînement

Modernisation du centre d’entraînement également entériné. À peine les travaux précédents terminés que déjà nous visons à l’améliorer. Pas donné, mais l’Impact doit devenir une référence continentale en matière d’infrastructures.




CCC : IMPACT DE MONTRÉAL – VANCOUVER WHITECAPS

Je suis furieux ! J’avais complètement oublié le Match des Étoiles, le All Stars Game, qui se joue le même jour que ce match importantissime pour l’Impact. Résultat : je vais devoir me passer des services de Coetzee et de Carles Aleña pour la rencontre aller de la finale. Ciman retrouve le centre de la défense et Tomori est titulaire à droite ; Brüls est placé en meneur de jeu et Carducci est aux buts car Borjan n’est pas encore remis à 100%.

Le seul but de la rencontre est inscrit à la 8e minute par notre Islandais Sigþórsson, sur un service 5 étoiles de Romero. On poussera encore jusqu’au repos, sans parvenir à inscrire le deuxième but. Après le repos, on gère pour une victoire assez sereine.

On est en bonne position pour le retour, mais on avait les moyens de planter un second but qui nous aurait fait tant de bien.




All Stars Game

L’équipe de la MLS s’est inclinée aux tirs au but. Coetzee a joué 79 minutes (6.3) et Carles Aleña 75 (6.9).




MLS 26 : CHICAGO FIRE - IMPACT DE MONTRÉAL

Même si le match de Coupe et le Match des Étoiles (All Stars Game au Québec) en pleine semaine ont fatigué les organismes,  j’aligne l’équipe-type vu que nous avons 10 jours de congé ensuite. Cooper y fait d’ailleurs son entrée officielle, lui qui fut élu HM contre Atlanta il y a une semaine. Dans les buts, on retrouve Borjan.

Le Bleu-Blanc-Noir s’adjuge la première période et rentre au vestiaire avec un but d’avance, de nouveau l’œuvre de Sigþórsson. On semble bien gérer la rencontre jusqu’au passage à vide : à la 70e, Borjan sauve les meubles mais ne peut rien deux minutes plus tard : c’est 1-1. Cependant, cette fois, l’Impact réagit : Piette fait 1-2 à la 80e, son tout premier avec l’Impact. Borjan fait l’arrêt qu’il faut à la 81e et Romero nous met à l’abri à la 86e.

Cette fois, on a brillamment réagi après l’égalisation. Victoire méritée contre la lanterne rouge à l’Est. On bat au passage le record de matchs sans défaites : 6 rencontres.

Suspension à venir : Ambroise Oyongo (8 jaunes)
Premier but avec l’Impact : Samuel Piette




Team Canada : David Ousted

Après avoir passé cinq ans au pays, le gardien de Vancouver, David Ousted, est maintenant éligible pour Team Canada. Un bon ajout, un excellent gardien, mais qui a déjà 33 ans. Il peut encore avoir quelques bonnes années devant lui.

On commence à avoir du lourd au but : Borjan, Irwin et Ousted. Tous naturalisés, comme Bush, le 4e gardien.




Hernán Bernardello canadien

Après trois ans au pays, Hernán Bernardello devient citoyen canadien. Lui ne jouera jamais avec l’équipe canadienne puisqu’il a eu, il y a longtemps, une sélection avec l’Argentine. Par contre, il libère une nouvelle place d’étranger avec l’Impact. Finalement, au rythme des naturalisations, on pourrait se passer d’Américains dans l’équipe montréalaise…


AMICAL : IMPACT DE MONTRÉAL – ROCHESTER RHINOS

Ayant deux semaines et demi de congé, j’ai coupé la mini-trêve en deux avec une rencontre amicale contre Rochester Rhinos. Ils nous avaient battus la dernière fois, cette fois on est tenu en échec. Cette équipe ne semble pas nous réussir.




Canada : sélection

Bizarrement, on a une trêve avant les rencontres internationales et la MLS reprend en même temps que les rencontres internationales. Toujours aussi particulier le calendrier de la MLS.

Cinq nouveaux venus : David Ousted, Clint Irwin et Matías Laba, mais aussi Gershon Koffie et La’Vere Corbin-Ong (qui remplace de Jong à gauche, blessé).

Gershon Koffie refusait ses sélections, mais il a cette fois accepté. Peut-être est-ce la venue des néo-Canadiens qui l’a décidé. Corbin-Ong aussi a rejoint les rangs de Team Canada. C’est un joueur d’origines malaysienne et barbadienne, né à Londres mais qui a grandi depuis l’âge d’un an au Canada. Il est éligible pour la Barabde, la Malaysie, l’Angleterre et la Canada mais a choisi le Canada. Il évolue en Bundesliga 2 au FSV Frankfurt.

Beaucoup de nouvelles têtes, mais pour le bien de l’équipe. Deux rencontres à Toronto au programme : les USA et la Bolivie.




Blessure

Luis Felipe se blesse à l’entraînement. Il a quelque peu disparu de l’alignement, il est vrai.




Calendrier

Invaincu ce mois-ci, avec un 5/9 en MLS, dont deux déplacements, et une courte victoire en coupe qui permet d’être optimiste.




Classements

Nous sommes à 8 points de la tête et à 8 points de la 7e place. Finalement, tout reste possible.






Statistiques des joueurs




Récompenses

Aucune récompense ce mois-ci.


Joueur du mois

Kolbeinn Sigþórsson (3 app., 3 buts, 1 HM, moyenne 7.47).

L‘Islandais semble bien s’acclimater à son nouvel environnement. Il a inscrit trois buts ce mois-ci, le premier but de chaque match où il a joué. J’espère que cela durera.


Contrats

R.A.S.


Prêts

R.A.S.


Le mot du coach

Impact de Montréal

Je sens un léger mieux, en témoigne notre série sans défaite, qui est à six rencontres actuellement. L’apport de Sigþórsson n’est pas négligeable en tout cas, il répond à mes attentes depuis son arrivée. Idem pour Cooper, dans un rôle plus discret évidemment, qui prend bien se marques à côté de Coetzee.

Notre équipe devient vraiment intéressante. Après un an et demi d’efforts, il est temps d’en cueillir les fruits.

Team Canada

En quelques semaines, nous avons quatre ajouts importants à l’équipe : deux gardiens et deux milieux défensifs. Bon, j’aurais sûrement préféré avoir des ailiers, ou des arrières latéraux, mais ne soyons pas trop gourmand.

C’est certain que le point faible du Canada reste les flancs. En effet, on ne trouve rien de mieux qu’Attakora et Charbonneau, deux joueurs qui évoluent en NASL, à droite ; à gauche, hormis de Jong, régulièrement blessé et assez irrégulier, c’est difficile aussi. Adekugbe (Brighton) est prêté en division inférieure sans grand succès et Corbin-Ong n’est pas un foudre de guerre non plus. Au milieu, hormis Hoilett, ce n’est pas diable non plus… Dommage, car le centre, à tous les niveaux, est bien pourvu. Si seulement Ballou Tabla et Fikayo Tomori pouvaient rejoindre l’équipe… Qui sait, on peut encore espérer, surtout pour l’arrière droit Tomori.

 Curieux de voir l’équipe évoluer avec les nouveaux venus.


Bon week-end les amis !
Journalisée
Mark-Beaubien
Titulaire en "Pros"
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1335



« Répondre #43 le: 05 Juin 2017 à 21:45:41 »

SEPTEMBRE 2018

Programme

Un programme intéressant, avec quatre rencontres de MLS et la finale retour de la CCC. Nous aurons aussi deux matchs amicaux avec Team Canada : contre les USA et la Bolivie.




Rapport de prêt

Charbonneau et Elliott continuent de se distinguer. Il y a également Chappell, mais il joue quand même assez peu. Shome reste moyen alors que j’ai placé de bons espoirs en lui.




Callum Mallace prêté

J’ai envoyé notre milieu défensif canado-écossais, Callum Mallace, en prêt à Tampa Bay. Il ne joue pas à Montréal et cela ne risque pas de changer, malheureusement pour lui.


CCC : VANCOUVER WHITECAPS - IMPACT DE MONTRÉAL

Lors du match aller, nous avions deux absents à cause du Match des Étoiles ; au retour, nous en avons trois en sélections : Kerchev, Tabla et surtout Coetzee. Ciman reprend sa place au centre et Tomori joue à droite. Pas de surprise à part ça.

Un match difficile et intense. Une erreur défensive donne l’avance à la 34e à Vancouver, mais nous évitons les prolongations à la 84e : un tir de Sigþórsson est dévié par un défenseur dans ses propres filets.

On gagne la Coupe des Champions du Canada, et notre ticket pour la CONCACAF Champions League l’an prochain !

On a eu du mal, le match aurait pu basculer des deux côtés : Borjan a fait de beaux arrêts devant les avants des Whitecaps et Sigþórsson a gaspillé devant Ousted.

Magnifique victoire ! Nous tenons notre premier titre depuis mon arrivée à l’Impact, et c’était le plus important de la saison !



Le palmarès




AMICAL : CANADA – ÉTATS-UNIS

Gros test contre notre voisin du Sud. Parmi les nouveaux, seul Koffie est présent au coup d’envoi. Il y a des fatigués et on a quand même deux matchs à jouer.

Partie équilibrée, même légèrement à notre avantage, mais nous ne parvenons pas à exploiter nos occasions. Une fois en position de marquer, la fébrilité est palpable. Peu importe, un nouveau résultat encourageant.




AMICAL : CANADA – BOLIVIE

On revient avec un 4-3-2-1 large. On alignera nos deux nouveaux gardiens : Irwin et Ousted, chacun une mi-temps. Laba montera au jeu, il est un peu juste physiquement et son coach a envoyé des consignes de match pour le préserver.

Le match est bien plus animé que celui contre les États-Unis. Chaque équipe touche le cadre, Will Johnson rate un penalty, beaucoup d’occasions et un peu de malchance des deux côtés.

Nouveau nul blanc, mais une belle rencontre. On est repassé en 4-2-2-2 MD après la pause, une tactique qui semble plus naturelle vu nos joueurs. Avec ces deux nuls, nous gagnons 4 places au classement pour pointer en 113e place.




MLS 27 : IMPACT DE MONTRÉAL – ORLANDO CITY SC

Cinq absents : Oyongo suspendu, Luis Felipe blessé ainsi que Piette, Borjan et Gasparotto qui ne sont pas encore rentrés de leurs obligations internationales.

Un match très sérieux pour une victoire facile : un penalty rapide et deux phases arrêtées pour faire briller nos deux arrières centraux. La taille de Cooper nous donne beaucoup plus de présence dans les airs.

Suspension à venir : Valentin Torres (5 jaunes)




Rappel de prêt: Janouk Charbonneau

La date limite des transferts approche, je complète mon effectif pour avoir un maximum de joueurs à ma disposition et éviter toute mauvaise surprise en fin de saison. Le Québécois Janouk Charbonneau rentre de prêt après avoir joué 26 rencontres avec Edmonton (4 buts, 2 passes et 3 HM pour une moyenne 7.07).

Charbonneau vient renforcer la défense en cas de blessure.


Classement

Un petit aperçu du classement, car plusieurs équipes ont joué lors de la trêve que l’Impact a eue. Nous sommes 4e, et à deux points de la tête de la Conférence en cas de victoire dans le match en retard ! En plus, nous terminerons la saison avec 4 rencontres au stade Saputo. Je me prends à rêver…




MLS 28 : NEW YORK CITY FC - IMPACT DE MONTRÉAL

On n’a eu que deux jours de repos entre nos deux rencontres. Un déplacement au NYCFC mal loti.

Maxi Moralez a marqué les premier et dernier but de la partie, annulant nos deux buts inscrits en fin de première période. Deux tirs de loin pour les locaux, deux phases arrêtées pour l’Impact.

Cela reste bien sûr un bon résultat, mais au vu de la physionomie de la rencontre, nous méritions les trois points aujourd’hui. Bonne nouvelle : Marco Pappa, auteur d’un sublime coup-franc direct, a enfin marqué. Espérons qu’il entame une bonne série après une traversée du désert de plus en plus inquiétante.

Suspension à venir : Samuel Piette (8 jaunes).




Arrivée

Au dernier moment, je vais chercher un 28e joueur, et 9e Étranger : le Congolais Louis Nganioni. Libre, il vient renforcer le côté gauche de la défense où seul Oyongo et Torres évoluaient. Nganioni a été formé à Lyon mais n’a jamais joué en équipe première, sauf en prêt (Utrecht et Brest).

On continue notre politique de recrutement de joueurs francophones.




MLS 29 : NEW YORK RED BULLS - IMPACT DE MONTRÉAL

Déplacement chez le leader à l’Est. J’aligne l’équipe-type.

Un joueur sort clairement du lot : Kolbeinn Sigþórsson ! Il inscrit deux buts synonymes d’une victoire primordiale dans la course aux Play Offs, et même au titre à L’Est ! En plus de ses deux buts, il a touché la latte en seconde période, et s’est créé nombre d’occasions. L’Islandais semble s’avérer être une recrue de grande classe pour le club montréalais.




MLS 30 : IMPACT DE MONTRÉAL – NEW ENGLAND REVOLUTION

On joue une fois par semaine, c’est donc l’équipe-type qui monte sur le terrain, identique à celle qui s’est imposée à New York.

En cas de domination aussi écrasante que stérile, c’est souvent sur phase arrêtée que la situation se décante : un beau coup-franc de Dzemaili donne l’avance au Bleu-Blanc-Noir après l’heure de jeu. De nouveau, Sigþórsson n’a pas ménagé ses efforts jusqu’à son remplacement par Weah. Au total, nous avons fait trembler les piquets trois fois, c’est dire si la réussite nous a boudés aujourd’hui.

Avec cette victoire, nous voilà deuxièmes, plus que jamais à la lutte pour le titre à l’Est. Mancosu, qui s’est légèrement blessé, est rejoint à l’infirmerie par l’Islandais, mais ils seront déjà retapés pour le prochain match, dans une semaine.

Suspension à venir : Hernán Bernardello (11 jaunes).




Calendrier

Excellent mois, avec un 10/12 en championnat et un titre en Coupe des Champions du Canada, sans oublier la qualification pour la CLAN 2018/19.




Classements

Nous sommes virtuellement en tête. La pression est maintenant sur nous, puisque nous avons notre destin entre les mains, avec quatre rencontres à jouer à la maison en plus (Seattle, Dallas, D.C. United et Orlando City). L’objectif principal est d’assurer notre deuxième place, mais une première place ne serait pas à dédaigner.






Statistiques des joueurs




Récompenses

Joueur de la semaine : Jake Cooper (2e)
Onze de la semaine : Jake Cooper – Valentin Torres – Blerim Dzemaili


Joueur du mois

Blerim Dzemaili (4 app., 1 buts, 2 passes, 2 HM, moyenne 7.68).

En fin de saison, le Suisse justifie son statut de JD. Un gros volume de jeu, une grosse présence au milieu de terrain et un but important dans la courte victoire contre New England.

Gros mois pour Cooper aussi, qui démontre qu’on a bien fait de faire appel à lui.


Contrats

On a prolongé plusieurs joueurs avant la fin de saison :

•   Shamit Shome (SSM - $65K/an – 2020)
•   Mark Elliott (SSM - $65K/an – 2021)
•   Pierre da Silva (Senior - $85K/an – 2021)
•   Chris Wallace (SSM - $65K/an – 2021)
•   Matteo Mancosu (Senior - $100K/an – 2019)


Le mot du coach

Impact de Montréal

L’équipe joue de mieux en mieux, ce qui est excellent alors que les Play Offs approchent. Grande satisfaction en ce qui concerne les récents transferts : autant Sigþórsson que Cooper s’intègrent vite et bien. La défense est bien plus sûre et équilibrée avec une tour de contrôle, et l’attaque plus remuante. Même quand il ne marque pas, l’Islandais pèse lourd sur les défenses adverses.

Je suis aussi ravi de constater que nos joueurs ont fortement progressé sur phases arrêtées. Le travail à l’entraînement s’avère payant, y compris défensivement où nos adverses ne nous surprennent plus autant. Il faut dire que la présence de Cooper de la tête change la donne.

Bien terminer et – pourquoi pas – remporter la Conférence Est !

Team Canada

Deux nuls blancs contre deux équipes jugées plus fortes que nous, cela reste bon. Il va cependant falloir travailler nos combinaisons offensives, ou peaufiner nos automatismes, car plus on s’approche du but plus on est fébrile.

En ce qui concerne les nouveaux venus, les deux gardiens sont très bons, Koffie aussi, et on n’a pas encore vraiment vu Laba. Je suis toujours à la recherche d’une tactique qui conviendrait mieux aux joueurs dont nous disposons. De nouveaux essais en perspective, il faut trouver la pièce manquante du puzzle !

Bonne soirée les amis !
Journalisée
veddam
Part de loin...
Légendaire
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 15021


Loveboat Captain


« Répondre #44 le: 06 Juin 2017 à 11:30:53 »

Tu peux effectivement te prendre à rêver car cela a l'air très solide. Mais bon, en MLS, tout peut arriver
Journalisée
andeva
Champion de France
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2197



« Répondre #45 le: 08 Juin 2017 à 18:04:14 »

Superbe parcour bonne chance pour la fin de saison et surtout les Plays off 
Journalisée
Mark-Beaubien
Titulaire en "Pros"
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1335



« Répondre #46 le: 08 Juin 2017 à 19:32:18 »

OCTOBRE 2018

Programme

Il nous reste 4 matchs à domicile pour clore la Saison Régulière. Quatre victoires nous assurent du titre à l’Est, mais ce ne sera pas si simple, nos adversaires sont loin d’être des deux-de-pique.

Il y aura aussi deux rencontres amicales avec Team Canada, contre le Nicaragua et le Costa Rica.




Rapport de prêt

La fin de saison approche. Il va falloir décider qui restera et qui sera libéré.




Canada : sélection

Hormis Cyle Larin, remplacé par Simeon Jackson, tout le monde est là. Petit remplacement tactique aussi, avec l’arrivée de Massih Wassey en remplacement d’un défenseur central.




Mark Beaubien : nouveau contrat

Je commençais à tout doucement me demander si les dirigeants voulaient encore de moi. Je les avais approchés il y a quelques semaines pour un nouveau contrat, et ils m’avaient vertement envoyé bouler. Cela valait la peine d’attendre : de $600K par année, je passe à $763K. Juste assez pour m’acheter le dernier Muscle-Car de Dodge quoi : la Challenger Demon !






MLS 31 : IMPACT DE MONTRÉAL – SEATTLE SOUNDERS

C’est l’occasion de retrouver Dino Ndlovu. On aligne l’équipe-type, hormis Bernardello, suspendu.

L’Impact, galvanisé sans doute par la perspective de titre à l’Est, réalise une toute grosse première mi-temps, mais c’est sur un coup de chance à la 43e que nous virons en tête à mi-course. Sans les quatre gros arrêts de Frei, le match aurait déjà pu être terminé après 45 minutes. On gère ensuite le second acte, sans parvenir à se mettre à l’abri, mais l’essentiel est acquis.

Quelle belle prestation trop peu récompensée. En face, ce fut le néant il faut dire, j’ai été ravi de revoir Ndlovu dans la même forme qu’au début de saison à Montréal.

Avec cette victoire, nous dépassons le Red Bulls d’un point : nous sommes premiers ! En même temps, nous venons d’assurer mathématiquement notre présence en Barrages. Une remontée rendue possible grâce à notre série de matchs sans défaites : nous en sommes à 12 maintenant.




AMICAL : NICARAGUA - CANADA

On revient avec un 4-5-1, et cette fois on marque : deux buts de Cavallini pour une belle victoire qui aurait pu être plus large avec plus de réalisme devant. Enfin, il y a déjà un gros mieux.




MLS 32 : IMPACT DE MONTRÉAL – FC DALLAS

Pas de trêve internationale pour l’Impact, malgré nos très nombreux absents (Borjan, Charbonneau, Coetzee, Gasparotto, Kerchev, Piette, Pappa, Wassey et Sigþórsson). Au moins, Dallas aussi est amputé de quatre membres importants.

Cette rencontre est aussi l’occasion de célébrer la 150e apparition de Laurent CIman sous le maillot bleu-blanc-noir, et également la 100e apparition de Mark Beaubien sur le banc ! Les Belges sont à l’honneur puisque Brüls a marqué le but de l’Impact.

Au terme d’un match très moyen, les deux adversaires se quittent dos à dos : un partout. L’égalisation est imputable à Carducci malheureusement, et Weah a manqué le coche dans les arrêts de jeu. Un score assez logique finalement, contre une des meilleures équipes de l’Ouest, ne l’oublions pas.




AMICAL : COSTA RICA - CANADA

On revient avec un 4-5-1 ; le Costa Rica est une des meilleures équipes de la CONCACAF, un test intéressant. On fête lors de ce match la 100e sélection de notre capitaine Atiba Hutchinson.

Après une première période équilibrée où chaque équipe a marqué un but, je décide de tenter quelque chose de nouveau : un 4-1-3-1-1 MD Axial. Fini de jouer avec des ailiers : on place 5 milieux centraux. Au début, c’est une cata : on s’en prend deux rapidement mais on se reprend admirablement ensuite, pour refaire notre retard. Score final : 3-3.

Match très intéressant. Cette tactique initiée au retour des vestiaires ne s’est pas mise en place immédiatement, mais une fois implantée l’équipe canadienne a très bien joué. Revenir de 3-1 à 3-3 au Costa Rica est un petit exploit pour nous.

Il faudra encore quelques rencontres amicales pour peaufiner le tout, mais on tient peut-être quelque chose là.



Tactique deuxième mi-temps :



Gershon Koffie, qui réalise de très bon début sous le maillot des Canucks :




MLS 33 : IMPACT DE MONTRÉAL – D.C. UNITED

Marco Pappa est le seul absent du XI partant, remplacé par da Silva.

Après une première mi-temps très ennuyeuse, cinq minutes de folie : D.C. ouvre la marque sur un tir de loin, Brüls égalise dans la foulée, mais D.C. en plante un second juste après. Tout est dit, mauvaise prestation, défaite qui nous écarte définitivement du titre, il faudra remporter notre dernier match pour conserver notre deuxième rang.




Blessure

Andrés Romero se blesse sérieusement à l’entraînement : saison terminée pour l’Argentin.




MLS 34 : IMPACT DE MONTRÉAL – ORLANDO CITY SC

On termine la Saison Régulière contre une équipe déjà éliminée de la course aux Play Offs. Une victoire nous assure le second rang qualificatif pour les demi-finales de Conférence, puisque nous n’avons qu’un point d’avance sur Columbus, 3e, mais 4 sur le Red Bulls, d’ores et déjà champion de l’Est. Sigþórsson a été mauvais contre D.C. United, je le laisse au repos et rappelle Matteo Mancosu, toujours très fort dans les rencontres à enjeu.

L’Impact ne tremble pas et assure sa qualification directe pour les Play Offs grâce à un triplé de Mancosu et une tête de Cooper pour une victoire sans appel de 4-0.




Calendrier

Dommage cette défaite contre D.C. United, une équipe qui ne nous réussit vraiment pas. Quoi qu’il en soit, on a nettement mieux terminé la saison que nous ne l’avions commencée.




Classements

On termine à un petit point de New York…

Les matchs à venir sont connus. Nous devrions, selon toute vraisemblance, jouer contre… D.C. United en demi-finale, notre bête noire.

EST
Columbus/Philadelphie – New York Red Bulls
D.C. United/New England – Impact de Montréal

OUEST
Dallas/Minnesota – Sporting Kansas City
Houston/Seattle - Vancouver






Les Barrages (Wild Card)

Honneur à l’Est. Pas de surprise, les deux favoris s’imposent sur leur terrain. On retrouvera donc bel et bien le D.C. United en demi-finale.

Columbus – New York Red Bulls
D.C. United – Impact de Montréal



Une surprise à l’Ouest, où l’équipe du Minnesota s’est imposée au Texas.

Minnesota – Sporting Kansas City
Houston - Vancouver




Statistiques des joueurs

Une fois encore, le joueur le plus utilisé est Laurent Ciman. Le Général est toujours fidèle au poste, malgré ses 33 ans.

Parmi les cadres, rares sont ceux sous la barre des 6.90. Des statistiques qui trahissent un gros collectif : tout le monde marque, tout le monde passe et tout le monde est capable d’être élu HM.




Récompenses

Joueur de la semaine : Matteo Mancosu (1er) – Jake Cooper (3e)
But de la semaine : Christian Brüls (3e)
Onze de la semaine : Carles Aleña (2x) – Christian Brüls – Ambroise Oyongo – Jake Cooper – Laurent Ciman – Matteo Mancosu


Joueur du mois

Matteo Mancosu (3 app., 3 buts, 1 passe, 1 HM, moyenne 7.63).

C’est surtout son hat-trick lors de la dernière journée qui lui vaut cette récompense. C’est vraiment l’homme des grands rendez-vous !

Un autre gros mois pour Jake Cooper, qui est rapidement devenu un incontournable derrière. On peut aussi ajouter Carles Aleña et Christian Brüls, ou encore Oyongo et Coetzee derrière.


Contrats

Une seule prolongation de contrat : Evan Bush. Il a accepté un statut de remplaçant, il devrait donc cirer le banc un an de plus.


Le mot du coach

Impact de Montréal

Belle Saison Régulière de l’Impact, qui a terminé en force. Il fallait encore du temps que l’équipe se place, que les automatismes se forment. Le départ de Ndlovu a aussi été un point tournant cette année, avec l’arrivée de Sigþórsson. L’équipe joue bien, elle est sur une bonne lancée, tout est réuni pour réaliser de bons Play Offs, même si D.C. m’inquiète plus que n’importe quelle autre équipe présente.

Team Canada

Une victoire au Nicaragua et surtout un gros match nul au Costa Rica. Les essais qu’on a eu tout le loisir de faire cette année ont fortement débroussaillé le terrain. Les rencontres officielles arriveront au courant de 2019, il faudra être prêt !

Il nous reste deux rencontres amicales cette année, durant le mois de novembre : un déplacement au Honduras et la réception de la Hongrie. Deux bons tests.

Ça se place, les nouveaux s’intègrent, on sera prêts !

Bonne soirée les amis !
Journalisée
Mark-Beaubien
Titulaire en "Pros"
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1335



« Répondre #47 le: 09 Juin 2017 à 15:31:29 »

PLAY OFFS 2018

Programme

Nous avons un aller-retour à jouer contre D.C. United, pour le compte des demi-finales de la Conférence Est. En cas de victoire, après la trêve internationale, nous entamerons la finale de Conférence Est, et enfin, toujours si on passe, la MLS Cup opposant le vainqueur de l’Est contre le vainqueur de l’Ouest, sur le terrain du mieux classé.

En demi-finale et en finale de Conférence, c’est toujours l’équipe la moins bien classée qui reçoit à l’aller. La règle des buts à l’extérieur s’applique, mais uniquement en temps réglementaire ; en cas d’égalité à la fin des 90 minutes du match retour, la règle des buts à l’extérieur disparaît le temps des prolongations.

Nous aurons, durant la fenêtre internationale, deux rencontres amicales avec Team Canada : un déplacement au Honduras et la réception de l’équipe hongroise au stade Saputo.


DEMI-FINALES DE CONFÉRENCE ALLER

Auteurs d’un 6/6 la saison dernière contre le D.C., nous n’avons réalisé qu’un piètre 3/9 cette saison, avec deux défaites de rang lors de nos dernières rencontres. L’occasion de prendre notre revanche de la plus belle des manières.



Si nous avons eu huit jours de repos depuis notre dernier match contre Orlando, le Black-and-Red a joué il y a 4 jours. Un avantage non-négligeable. On revient avec l’équipe-type, hormis Sigþórsson, qui laisse sa place à Mancosu, auteur d’un hat-trick il y a une semaine.

Tout petit match, même si on s’en sort plutôt bien. Si nous nous sommes vu refuser un penalty à la 22e, l’arbitre n’a pas hésité à la 67e pour en accorder un aux locaux. Heureusement, Borjan l’arrête. Pas grand-chose à se mettre sous la dent à part ça.

Cela reste un bon résultat, mais il faudra être très prudent au retour.



Dans les autres demi-finales, le Red Bulls et le SKC semblent avoir pris une option très sérieuse sur la qualification ; tout reste possible entre Houston et Vancouver.




Canada : sélection

L’effectif est complet. On pourra continuer de tester notre 4-1-3-1-1 MD Axial.




DEMI-FINALES DE CONFÉRENCE RETOUR

Une semaine de repos entre les deux rencontres. Hormis Sigþórsson qui reprend sa place en pointe, c’est la même équipe qu’à Washington la semaine dernière.



Tout commence bien : dès la 5e minute, Dzemaili envoie une pêche des 30 m : c’est 1-0. Le match s’endort rapidement, un peu comme à l’aller. L’Impact gère sans parvenir à se mettre à l’abri, et le coup de poignard tombe à la 78e, avec l’égalisation de ce diable de Mattocks. J’ai beau faire monter tout mon potentiel offensif pour tenter d’arracher la qualification, rien n’y fait.

Défaite crève-cœur contre une équipe qui, décidément, aura été fossoyeur de l’Impact cette année, nous privant du titre à l’Est et de la finale de Conférence. Je suis extrêmement déçu… Cette année ne sera pas encore la bonne.



C’en est fini des espoirs canadiens : le Whitecaps se fait aussi surprendre par une équipe issue des Barrages. Les finales seront donc :

D.C. United – New York Red Bulls (Est)
Houston – Sporting Kansas City (Ouest)




Fin de saison : stats & récompenses

Carles Aleña rafle, pour une deuxième année d’affilée, le titre de joueur de l’année des supporters. Le podium est identique à 2017 d’ailleurs, et les résultats très proches (60-17-14 en 2018 – 61-16-13 en 2017). Sigþórsson, arrivée en juillet, est le meilleur buteur du club et Jake Cooper élu meilleure recrue.

Kolbeinn Sigþórsson monte sur la 3e marche du podium en tant que Joueur-Découverte de la MLS cette année.




AMICAL : HONDURAS - CANADA

Avant les vacances prématurées mais forcées, il me reste deux rencontres à jouer avec le Canada.

Beaucoup de déchet en reconversion offensive, mais une défense très à son affaire. La paire Henry/Edgar s’impose de plus en plus comme titulaires incontestables.




AMICAL : CANADA - HONGRIE

Peu de changements par rapport au dernier match.

Les Canadiens réalisent une belle première période, mais marquent le pas après le repos. Il reste place à l’amélioration, surtout dans la construction du jeu. Il nous manque un grand meneur de jeu.




Flocage

Qui sont les joueurs les plus populaires auprès des supporters ? Aleña sans surprise, lui qui a été élu joueur de l’année, suivi de Dzemaili, de Sigþórsson, de Pappa et de Coetzee.




FINALES DE CONFÉRENCE ALLER

Houston met la pression sur le SKC à l’Ouest.



Idem à l’Ouest, où le D.C. a battu le Red Bulls à Washington.




FINALES DE CONFÉRENCE RETOUR

Retournement de situation à Kansas City : le Sporting a étrillé Houston et remporte la Conférence Ouest. Ils accueilleront donc la MLS Cup, puisqu’ils ont terminé en tête du Trophée des Supporters.



Après New England et Montréal, c’est au tour du Red Bulls de goûter à la médecine du D.C. United. L’équipe de la capitale fédérale renoue avec ses succès d’antan et remporte la Conférence Est !




MLS CUP

Quels Play Offs de la part de D.C. United, qui remporte, aux prolongations, la Coupe de la MLS sur un but de Mattocks.

D.C. UNITED remporte la MLS Cup !!!




Rapport de prêt

Dernier rapport de la saison. Tous ces joueurs reviendront bientôt à Montréal.




Team Canada : en vrac

Le classement mondial est sorti : l’équipe nationale canadienne se retrouve au 119e rang. Il faut rentrer dans le top 100 en 2019 ! Un bel objectif, loin d’être irréalisable.

Notre capitaine, Atiba Hutchinson, annonce qu’il prendra sa retraite en juin. Il ne sera donc plus présent lors des prochaines échéances officielles, sauf pour lui rendre hommage. Si nous en avons l’occasion, car il y a peu de match internationaux au printemps.


MLS : récompenses

MVP : Michael Barrios (FC Dallas)


GB de l’année : Bill Hamid (D.C. United)

GB de l’année : Matt Besler (Sporting Kansas City) – 3e : Rivaldo Coetzee


Onze de la MLS 2018 – Rivaldo Coetzee et Cares Aleña



Analyse d’équipe

On va perdre une place d’Étranger (International Slot) en fin d’année : nous retomberons donc à 8, et je ne compte pas négocier l’obtention d’une 9e place avec les autres équipes. Mon but est de ramener des jeunes et des Américains, de former une vraie équipe de MLS, car j’estime que l’Impact est trop dispersé à mon goût. On croirait voir un club blege ! Enfin, quand même pas…

GARDIEN DE BUT

Je suis satisfait de Milan Borjan, mais sans plus. Un bon gardien, une bonne présence dans les airs, mais pas de gros arrêts décisifs qui changent le cours d’un match. Son remplacement n’est cependant pas une priorité. À moins de trouver un terrain d’entente pour un du top-three : Bill Hamid, Sean Johnson ou Andre Blake. J’ai déjà eu l’honneur de coacher les trois et j’ai adoré Blake, apprécié Johnson mais été déçu de Hamid.

Je place tous mes espoirs futurs en Marco Carducci, et dans une moindre mesure en Brett Espinoza. Evan Bush, qui a prolongé, sera quand même placé sur la liste des transferts.

Donc, sauf opportunité, je ne compte pas changer quoi que ce soit avec mes gardiens de but. De plus, j’aimerais tellement amener un gardien maison au sommet, je n’y suis jamais, jamais arrivé au cours de ma longue carrière FM. Des joueurs de champ oui, mais des gardiens jamais.

DÉFENSE

L’Impact est la 4e défense de la division, avec 36 buts encaissés en 34 matchs. On ne peut pas dire que ce soit mauvais, et ça l’est encore moins vu que cette dernière fut renforcée à la mi-saison et est devenue encore plus solide. Donc, je ne crois pas que de gros changements sont à prévoir là non plus. C’est certain que le point d’interrogation vient de Laurent Ciman, qui aura 34 ans au mois d’août. Saura-t-il continuer au même rythme, c’est-à-dire jouer quasi tous les matchs ? Je dois avouer que je me questionne à son sujet en cette fin de saison, car c’est un salaire très important, plus important qu’un Joueur-Désigné puisque c’est un Super-Senior, un JD déguisé.

Cela dit, vu que c’est peu probable que je me sépare de mon Général, je ne vois pas de changements en vue : Ciman à droite, Oyongo à gauche et la paire Coetzee/Cooper au centre.

Pour la seconde ligne, je m’interroge sur Tomori, l’Anglo-Canadien que j’ai fait venir en prêt pour l’inciter à choisir Team Canada au niveau international, mais rien n’y fait : il refuse toujours ses sélections. Il pourrait rentrer en Angleterre et laisser le champ libre au Québécois Charbonneau à droite. À gauche, Torres devrait rester la doublure d’Oyongo tandis qu’au centre, il reste Gasparotto et, probablement, Kerchev.

Il n’est pas impossible que je cherche à renforcer la défense centrale, nous verrons à la Superdraft.

Par contre, je peux déjà annoncer que Nganioni nous quittera : il sera placé sur la liste des transferts puisque nous perdons une place d’étranger. Le dernier arrivé sera le premier parti. Méthode FIFO quoi, pour les comptables parmi vous.

MILIEU DE TERRAIN

Les cinq joueurs de l’année sont, selon moi : Bernardello, Dzemaili, Carles Aleña, Brüls et Pappa. Pourtant, je suis plein de doutes, entre les joueurs étrangers, les joueurs vieillissants et les irréguliers.

Une certitude : Marco Pappa, qui a réalisé une très mauvaise fin de saison, sera listé. Je devrai donc le remplacer, si possible par un joueur américain. J’ai quelques noms en tête, mais leur club respectif ne veut pas les lâcher facilement.

Pour les autres, personne ne peut être certain à 100% d’être encore Montréalais la saison prochaine, même si Aleña et Bernardello n’ont pas trop d’inquiétude à se faire. Par contre, Dzemaili est un JD étranger qui commence à régresser sous le poids des ans, et Brüls n’a pas pleinement satisfait.

Côté réservistes, le Québécois Samuel Piette reste et aura plus de temps de jeu, car il continue de progresser, mais je ne sais pas trop pour les autres. Tabla devrait rester mais pour Romero c’est nettement moins certain. Wassey sera listé, il nous faudra donc un meneur de jeu, Pierre da Silva restera aussi à gauche, mais il me manque toujours un deuxième MD digne de ce nom.

Nous verrons aussi avec les retours de prêt, puisque Luis Felipe est capable d’être ce MD manquant, puis il y aura aussi Wallace et Elliott sur les ailes…

Le milieu subira donc quelques ajustements, dont le plus sérieux sera sur le flanc gauche pour remplacer Pappa.

ATTAQUE

Kolbeinn reste bien entendu notre fer de lance. Il sera toujours secondé par Mancosu, à condition d’avoir de la place pour lui dans l’effectif, car c’est un joueur étranger, et il est en fin de carrière. On conservera aussi Weah, un bon espoir, mais Reiman me paraît de plus en plus superflu.

L’Impact fut la 2e attaque de la MLS, je ne crois pas qu’il soit nécessaire de tout chambouler dans ce secteur. Il faudra cependant voir à l’avenir.

RÉSUMÉ

Deux axes : recruter plus local et plus jeune. On va donc porter une attention très particulière à la Superdraft où j’aurai des choix excellents : 2e, 6e et 11e. Il y a aussi les jeunes qui quittent l’Académie, parmi eux deux ou trois vraiment intéressants. Je dois ressouder le noyau, trop disparate à mon goût.

En MLS, on croit y arriver et on se rend compte que tout est à refaire ou presque. Un éternel recommencement.


Le mot du coach

Impact de Montréal

Grosse déception en Play Offs, mais dans l’ensemble la saison fut très satisfaisante, avec le titre en Coupe des Champions du Canada, une qualification pour la CLAN et une belle 2e place dans notre Conférence. Plutôt encourageant pour la saison à venir : l’équipe a monté en puissance au cours de la saison, elle a progressé au fil de l’année, l’optimisme est de mise. Puis, nous aurons notre revanche contre D.C. United, j’en fais le serment !

Team Canada

Les deux rencontres amicales de novembre furent moins bonnes qu’en octobre, mais cela reste encourageant. Qu’il est difficile de reconstruire une équipe nationale…

Je vous reviens plus tard, aujourd’hui normalement, sinon bon week-end !
Journalisée
Mark-Beaubien
Titulaire en "Pros"
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1335



« Répondre #48 le: 09 Juin 2017 à 21:48:07 »

INTERSAISON 2018-2019

Une fois n’est pas coutume, je vais y aller chronologiquement, car l’intersaison a été riche en surprises et échanges.

Ne vous en faites pas, les joueurs seront tous présentés en même temps avant le début de la saison.

17 décembre 2018 – Christian Brüls échangé

Deux jours après la grande finale, réouverture du marché des transferts, et premier échange important : Christian Brüls a été échangé à Los Angeles en retour de leurs choix de 1er tour pour 2020 et de 2e tour pour 2021, plus $500K de fonds d’allocation générale.

Le Belge était suivi depuis un certain, et le Galaxy a mis le prix. Je ne pouvais pas refuser, surtout qu’un étranger se remplace facilement et que j’ai déjà un remplaçant dans le collimateur.

Stats : 30 app. – 6 buts – 7 passes – 1 HM – Moyenne 7.00


 18 décembre 2018 – Draft des joueurs libres de décembre

L’Impact est placé 17e lors des Drafts de cette année. Autant dire que je n’aurais que des miettes, et encore. Pourtant, un jeune joueur m’intéresse énormément lors de cette draft. J’approche Chicago pour échanger leur premier choix contre notre choix de 2e tour pour 2021. Ils acceptent. Nous choisissons donc premier overall pour cette draft fort peu courue généralement.

Le joueur qui nous intéresse est un jeune arrière latéral droit, capable de jouer à gauche aussi au besoin. C’est un Américain de seulement 19 ans en qui je vois un gros espoir : David Jones. De manière assez incompréhensible, le SKC n’a pas prolongé ce joueur qui provient de son Académie et qui a pourtant fait 19 apparitions l’an passé sous leur maillot, pour une moyenne de 6.95. Il a l’étoffe d’un titulaire dès sa première année, à même pas 20 ans.

Côté départ, nous n’avons pas prolongé six jeunes joueurs, dont Kyle Fisher, mais aucun n’a été repêché los de cette draft.


19 décembre 2018 – Marco Pappa échangé

En marge du début de la Draft des joueurs libres de décembre, je finalise l’échange de Marco Pappa au Sporting Kansas City. Je récupère en retour un excellent 6e choix pour la Superdraft à venir plus le choix de 3e tour du SKC pour 2020 et $65K de fonds d’allocation général.

Marco Pappa a été mauvais en seconde partie de saison, réalisant une flopée de matchs médiocres entrecoupés de quelques prestations hallucinantes. Je veux de la constance, de la détermination, et il n’est pas en mesure de nous les offrir, surtout qu’il ne rajeunit pas (31 ans).

Stats : 50 app. – 11 buts – 15 passes – 4 HM – Moyenne 7.21


19 décembre 2018 – L’Affaire Rivaldo Coetzee

Mon JJD Rivaldo Coetzee vient me voir : il veut partir pour un club plus grand. Je lui rappelle qu’il possède une clause de départ de $7.5M, j’essaie de retarder l’inévitable d’une saison, mais rien n’y fait : il repart furieux. La réaction dans les vestiaires ne se fait pas attendre : 19 joueurs sont mécontents ! Mécontents que j’essaie de le retenir !  Je prends le temps de discuter avec eux et stupeur : ils veulent ramener l’harmonie dans les vestiaires. Ainsi donc, c’était Coetzee le fauteur de trouble, et pas Ndlovu !?!

Je les rassure et me fais à l’idée que mon arrière central nous quittera bientôt, mais vu son prix ce sera difficile de le vendre sans trop y perdre, car personne ne semble intéressé de prime abord.

Je n’ai pas de chances avec mes Suid-Af en tout cas.


21 décembre 2018 – Re-Entry Draft, phase 1

Si je ne repêche personne, notre avant Patrick Mullins, qui végétait au club depuis le mois de septembre, est repêché par le Chicago Fire. Personne ne s’est manifesté pour Hassoun Camara, le vétéran français de la défense.


22 décembre 2018 – Louis Nganioni échangé

Le Congolais arrivé en fin de saison est échangé à San Jose sans même avoir joué une seule minute avec Montréal. Nous récupérons pour lui les choix de 1er et 4e tour des Earthquakes pour 2020. Son recrutement fut un bon coup finalement.


22 décembre 2018 – Échange entrant : Dilly Duka

Voilà ce qui se cachait derrière mon empressement à laisser partir Christian Brüls : nous accueillons Dilly Duka au sein de l’effectif. Duka est un Américain d’origine albanaise qui est aussi polyvalent que le Belge, mais nettement plus habitué à la MLS. Un joueur que j’ai souvent coaché, toujours avec bonheur et plaisir. Une excellente recrue !

Nous avons dû céder nos 31 et 33e choix de 2019 plus un choix de 4e tour pour 2020. Nous avons reçu, en outre, $100K de fonds d’allocation générale.


24 décembre 2018 – Re-Entry Draft, phase 2

Comme lors de la première phase, je m’abstiens de repêcher qui que ce soit. Pas de chance pour Hassoun Camara, toujours pas repêché. Il est libre et va pouvoir rentrer en France s’il le désire.


30 décembre 2018 – Liam Morgado signe en provenance de l’Académie

Nous faisons signer un espoir en pointe : Liam Morgado. Il s’agit d’un Canadien de 18 ans, qui mesure 2m01, comme Cooper. Nous aurons deux double-mètre dans l’équipe, même si Morgado ne sera pas titulaire tout de suite.


30 décembre 2018 – Rivaldo Coetzee échangé

On a finalement trouvé preneur pour notre défenseur sud-africain : Atlanta United. On reçoit en retour les choix de 1er tour d’Atlanta pour 2020 et 2021.

Je suis quand même très déçu de la tournure des événements. Quand je pense que j’ai accusé Ndlovu alors que Coetzee ne valait pas mieux… Bah, nous pourrons faire sans lui, et cela libère une place de JD et une place d’étranger d’un coup ! Nous allons pouvoir sérieusement nous pencher sur le poste d’ailier gauche laissé vacant par Pappa. Ça ne tombe pas si mal finalement car les pistes internes à la ligue ne donnent pas de résultats.

Stats : 54 app. – 3 buts – 1 passes – 5 HM – Moyenne 7.11


31 décembre 2018 – Callum Mallace libéré

Notre milieu canado-écossais est libéré sans avoir été repêché.

C’est le dernier départ du club, hormis les habituels prêts qui seront détaillés ultérieurement.


6 janvier 2019 – David Edgar échangé

Pour une raison que j’ignore, l’international canadien de Vancouver, David Edgar, est listé par le club de Colombie-Britannique. Je n’hésite pas, surtout qu’il le donne quasi, pour l’ajouter à notre effectif. Il pourra remplacer Coetzee derrière et même seconder Bernardello au poste de MD.

Bonne opportunité, mais je devrais faire attention à son temps de jeu, car c’est clairement un titulaire important au sein de Team Canada.


13 janvier 2019 – Échange de choix de Superdraft

Je possède quatre choix de 1er tour pour 2019 ; je propose mon dernier choix de 1er tour, le 16e, aux autres clubs et Minnesota le veut en retour de leur premier choix de 2021, avec un petit bonus : $65K de fonds d’allocation générale. Je place mes pions pour le futur.


17 janvier 2019 – Superdraft 2019

Voici mes choix pour cette Superdraft : 2e, 6e, 11e, 61e et 69e.

Mes priorités vont vers un milieu défensif et un défenseur central, et un attaquant aussi, et un ailier gauche.

Voici mes choix. À noter que j’ai échangé au beau milieu de la Superdraft le 34e choix de Chicago pour repêcher Wayne Hall, dont personne ne voulait malgré un niveau plutôt intéressant. En retour, je leur ai cédé mon choix de 2e tour pour 2020 et un choix de 4e tour pour 2021.

Les six joueurs repêchés sont américains.

2e choix : Andy Bravo – BT
6e choix : Jason Parker – M C / MO C
11e choix : Connor Vargas – MD / M C
34e choix : Wayne Hall – D GC
61e choix : Frank Clarke – D C
69e choix : Oscar Garduño – MO D


20 février 2019 – Notre ailier gauche débarque

Nous avons eu de la misère à trouver le bon ailier gauche pour remplacer Pappa. Comme j’ai acheté le droit d’enregistrer 3 JD, je n’ai pas eu de restrictions d’âge. Nous avons fini par porter notre choix sur un ailier gauche mexicain de 25 ans, qui était listé par un des ténors de la Liga MX.

Bon, on en arrive à la présentation de la saison… Comme vous le voyez, ce fut assez animé avant la Saint-Sylvestre, puis d’un calme quasi olympien. Peu de recrues aussi, pas de folies sur le marché des transferts, pas de recrues du bout du monde, un gros transfert en provenance du Mexique, quelques échanges, surtout sortants, et une grosse Superdraft
Journalisée
veddam
Part de loin...
Légendaire
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 15021


Loveboat Captain


« Répondre #49 le: 12 Juin 2017 à 10:29:00 »

Quelques chamboulements à Montreal... Il me tarde de voir ce que cela va donner
Journalisée
Mark-Beaubien
Titulaire en "Pros"
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1335



« Répondre #50 le: 12 Juin 2017 à 21:36:59 »

EFFECTIF 2019

Alors que la première rencontre face au FC Dallas au stade Saputo se profile, voici l’effectif du début de saison, juste après la Draft des joueurs libres de mars, où nous avons laissé partir Andrés Romero et Evan Bush.

Si aucun des deux n’a été repêché, il devrait quand même trouver assez facilement un club, que ce soit en Argentine pour Romero (il était suivi par un club argentin mais je n’ai pas eu d’offre ; une fois libre il devrait être approché) ou en NASL ou USL pour Evan Bush.

Nous avons un noyau de 27 joueurs, dont un est blessé et sur la liste des blessés pour quelques mois (Frank Clarke). J’avais gardé une 27e place pour un joueur de la Draft de mars, au cas où, plus une 28e pour le 3e gardien, au cas où on devrait le rappeler d’urgence de son prêt. La 27e place n’étant pas comblée, et comme il me reste une place de joueur étranger disponible, je reste à l’affût d’une bonne affaire, surtout qu’il me reste beaucoup de jeu dans plafond salarial.




GARDINS DE BUT

On en a conservé que deux au club, notre troisième étant prêté avec possibilité de rappel, au cas où. Pour rappel, les transferts nationaux sont ouverts jusqu’à la mi-septembre aux États-Unis et au Canada, ce qui signifie quasi toute la Saison Régulière.

Pas de surprise : on reconduit le duo Milan Borjan / Marco Carducci.






DÉFENSEURS

Le départ inattendu de Rivaldo Coetzee a entraîné un repositionnement derrière. En effet, Laurent Ciman est revenu au centre aux côtés de l’Anglais Jake Cooper, bien implanté dans le dispositif de l’Impact maintenant.

Sur les flancs, si Ambroise Oyongo reste notre premier choix incontesté à gauche, c’est plus délicat sur le flanc droit où nous avons trois joueurs. Je donnerais la priorité au nouveau venu, repêché lors de la Draft des joueurs libres de décembre : le tout jeune encore David Jones. Je vois en lui un tout grand espoir.

En seconde ligne, peu de changements également : Janouk Charbonneau à droite, Valentin Torres à gauche et le duo Luca Gasparotto / Ventsislav Kerchev au centre.

Nous avons un 9e joueur : Fikayo Tomori, qui nous est prêté de Chelsea. S’il est probablement meilleur que Charbonneau, il est surtout présent au club en prêt. Je veux privilégier les joueurs qui appartiennent au club prioritairement. Il est encore là parce que j’avais de la place dans l’effectif et qu’il compte comme joueur Senior au salaire minimum.

Équipe A (de droite à gauche)









Équipe B (de droite à gauche)









Réserviste



Le mot du coach

J’ai conservé Tomori car il ne coûte pas cher, mais aussi car je ne suis pas certain à 100% de David Jones, encore très jeune. S’il a été libéré par le SKC, il y a peut-être une raison que je n’aurais pas encore vue. Janouk Charbonneau est un bon défenseur à qui je dois donner plus de temps de jeu, d’autant plus qu’il est québécois, mais il n’a pas l’étoffe d’un titulaire malheureusement.

Le replacement de Laurent Ciman est finalement une bonne chose. À 33 ans, il sera mieux en défense centrale que sur le flanc droit.

Enfin, Kerchev… Il est jeune et potentiellement excellent, mais je ne le sens pas trop. Je l’avais recruté pour seconder Bernardello au poste de MD mais il semble bien plus à l’aise en défense centrale. On dirait que je n’ai pas de place pour lui malheureusement, et j’hésite à le prêter. Le Bulgare devra se montrer un minimum lors de ses présences sur la pelouse cette année.

En résumé, on y va avec la continuité, sans Coetzee. Dans un sens, c’est un mal pour un bien, surtout que cela nous donne deux choix de 1er tour pour les années à venir. Puis, l’harmonie dans les vestiaires n’a pas de prix. À la réflexion, je me souviens, lorsque j’entraînais l’Afrique du Sud dans une partie précédente, que l’équipe manquait cruellement d’harmonie. Bon, on sait tous que la Reënboognasie (Nation Arc-en-ciel en afrikaans) est un leurre et qu’elle n’existe pas sans de puissantes lunettes roses, mais Coetzee et Ndlovu étaient évidemment des membres importants de la sélection, qui jouait un peu comme l’Impact ces deux dernières années : de manière très irrégulière.

L’harmonie dans les vestiaires n’a pas de prix !


MILIEUX DE TERRAIN

Aucun changement au centre par rapport à l’an passé, on continue avec Hernán Bernardello en milieu défensif, Blerim Dzemaili comme milieu axial et Carles Aleña en meneur de jeu. Par contre, on a changé nos deux ailiers, puisque nous retrouverons Dilly Duka sur le flanc droit et Cándido Ramírez sur le flanc gauche.

Le Mexicain Ramírez est arrivé à l’intersaison du club de Monterrey, où il évoluait depuis 2013. Entre Santos Laguna, où il fut formé, et Monterrey, il enregistre 163 apparitions en Liga MX, pour 21 buts. Ce sera pour lui l’occasion de se relancer car il avait perdu sa place de titulaire depuis deux ans.

Dilly Duka est un habitué de la MLS, où il évolue depuis 2010. Lors de ses six saisons à Columbus, sa saison et demi à Chicago et sa saison et demi à Montréal, il a joué au total 207 matches dans la ligue pour 16 buts et 13 assists. Une valeur sûre de la MLS, un joueur très polyvalent aussi.

Équipe A











Wassey et Luis Felipe partis en prêt et Kerchev replacé en défense, on a dû étoffer un peu le milieu de terrain au centre. On conserve évidemment Samuel Piette, à qui je veux donner du temps de jeu,  comme milieu récupérateur et on accueille deux nouveaux : David Edgar comme MD et Jason Parker, 6e choix de la Superdraft, comme meneur de jeu.

David Edgar est un pilier de Team Canada, puisqu’il constitue la charnière défensive centrale avec Doneil Henry, qui évolue à West Ham. Selon le cas, il pourra donc remplacer en défense ou au milieu. Edgar a été formé à Newcastle et a joué toute sa carrière entre la Premier League et le Championship anglais avant de rejoindre Vancouver en 2016, avec qui il a joué 65 rencontres avant son arrivée dans la métropole québécoise. Je vais devoir surveiller de près son temps de jeu, car c’est un cadre de Team Canada, que je ne veux pas déforcer.

Jason Parker est un Génération Adidas repêché au 6e rang. Il arrive de Long Island où il a joué trois saisons, 77 apparitions pour 43 buts et 13 passes, une moyenne de 7.19. Un bon espoir qui aura du temps de jeu. Il faut faire progresser nos jeunes qui ont du potentiel.

Sur les ailes, je veux également privilégier la jeunesse en donnant du temps de jeu à Ballou Tabla et à Pierre da Silva. J’ai aussi conservé Chris Wallace qui a fait une bonne préparation.

Équipe B











Réserviste



Résumé

Deux gros changements sur les ailes et deux changements au centre parmi l’équipe B. Mon but est de conserver une certaine continuité, même si Bernardello et Dzemaili arrivent tout doucement en fin de carrière. Mon but est également de donner la chance aux jeunes, comme Parker, Piette, Tabla et da Silva. S’ils sont peut-être encore trop tendres pour prétendre à une place de titulaire, ils doivent prouver qu’ils ont leur place dans la rotation de l’effectif pour espérer un jour jouer les premiers rôles. En effet, Bernardello, Dzemaili ne joueront plus des années, et Aleña ne nous sera pas prêté indéfiniment. Il y a des places à prendre, à eux de me prouver qu’ils en ont la carrure.

Sur les ailes, j’attends beaucoup du duo Duka / Ramírez. Ce sont deux joueurs qui possèdent toutes les qualités de bons ailiers, qui pourront distiller de bons ballons vers notre attaquant de pointe ou vers la seconde ligne occupée par Dzemaili, qui joue souvent dans un rôle offensif, et Aleña.

J’aime cette complémentarité faite d’expérience et de jeunesse. J’aime aussi la Nord-Américanisation de l’effectif, qui doit retrouver une certaine cohésion.


ATTAQUANTS

Notre troisième Joueur-Désigné, avec Dzemaili et Ramírez, Kolbeinn Sigþórsson est évidemment le titulaire en pointe. Il sera cette année secondé par un jeune joueur qui aura, dès sa première année, beaucoup de temps de jeu tant je nourris de grandes espérances en lui : Andy Bravo. Génération Adidas repêché comme 2e choix lors de la Superdraft, il a tout ce qu’il faut pour devenir un grand attaquant : finition, inspiration et aussi une détermination à toute épreuve. Cela faisait longtemps que je n’avais plus repêché un joueur si prometteur !

Nous conservons aussi l’expérimenté Matteo Mancosu et le jeune Timothy Weah car nous devons toujours être à même de jouer le tout pour le tout en cas de besoin. Weah est certes sur la liste des prêts, mais rien de concret ne nous est parvenu à ce jour.









Résumé

Quatre attaquants : un JD, un tout grand espoir, un vétéran et un jeune loup au grand nom. Que demander de plus ?


RÉSUMÉ

Je suis très satisfait de mon effectif, que je trouve plus équilibré, plus déterminé que celui de l’an passé. On a pas mal écrémé, y compris parmi les jeunes sans avenir. Inutile de prêter des joueurs qui n’ont pas le niveau pour prétendre à une place dans le noyau un jour futur.


LES PRÊTÉS

De nombreux prêts, dont tous peuvent être rappelés au besoin.

Je suivrai attentivement Wayne Hall, Liam Morgado et Conor Vargas.

Joseph Chappell – Colorado Springs (USL) – 41e choix de 2018


Mark Elliott – Bethlehem (USL) – 7e choix de 2017 (IVL)


Brett Espinoza – Edmonton (NASL) – Acquis de Seattle en 2018


Oscar Garduño – Whitecaps 2 (USL) – 69e choix de 2019


Wayne Hall – Cincinnati (USL) – 34e choix de 2019


Luis Felipe – Tampa Bay (USL) – Recruté libre en 2017


Jack Millay – Tampa Bay (USL) – 19e choix de 2018


Liam Morgado – Puerto Rico (NASL) – Signé de l’Académie en 2019


James Reiman – Orange County (USL) – 55e choix de 2017 IVL


Shamit Shome – Rio Grande Valley (USL) – 41e choix de 2017 IRL


Conor Vargas – North Carolina (NASL) – 11e choix de 2019


Massih Wassey – Puerto Rico (NASL) – Recruté de Dortmund en 2018


Frank Clarke – 61e choix de 2019 (rappelé de prêt pour blessure grave)



Préparation

Bonne préparation dans l’ensemble, sans coup d’éclat ni prestation pitoyable. Chris Wallace s’est encore distingué.






Programme




Transferts






Échanges




Tactiques

Équipe A


Équipe B



Place à la Saison Régulière 2019, ma troisième à la tête de l’Impact ! Cette année, à partir de septembre, commencera la CLAN, une compétition de plus à jouer où je compte bien passer l’hiver et décroché une qualification pour les quarts de finale.
Journalisée
veddam
Part de loin...
Légendaire
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 15021


Loveboat Captain


« Répondre #51 le: 13 Juin 2017 à 13:20:20 »

J'aime beaucoup le petit Bravo. Il me semble prometteur
Journalisée
Mark-Beaubien
Titulaire en "Pros"
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1335



« Répondre #52 le: 16 Juin 2017 à 15:27:12 »

J'aime beaucoup le petit Bravo. Il me semble prometteur

Moi aussi il me plaît. Il m'a sauté aux yeux lors de la Superdraft, surtout que j'hésitait entre lui et un défenseur central, mais ce dernier a été choisi comme premier choix. On va le voir à l'oeuvre rapidement, et souvent...


MARS 2019

Programme

Nous avons cinq rencontres au programme en mars pour lancer notre saison. C’est assez raisonnable comme début de saison, là où nous avions souvent trois matchs par semaine les saisons précédentes.

Ouverture de saison au stade Saputo, contre le FC Dallas.




Kolbeinn Sigþórsson : nouveau contrat

Lors de la trêve, notre JD islandais s’est montré exigeant. Je n’ai pas trop le choix que d’accepter d’ouvrir les négociations, je veux lui donner sa chance sur le long terme vu son âge. Je sais que je pourrais trouver meilleur que lui en pointe, mais parmi des trentenaires…

J’ai insisté sur la prime de meilleur buteur de la division, en espérant que cela le motive. En tout cas, ça ne part pas trop bien, car il s’est blessé toute la fin de la préparation (cheville tordue).




Objectifs

Comme l’an passé, les dirigeants veulent que le club réédite la performance de 2017 : une finale de Conférence. C’est à peu près la seule attente sérieuse des dirigeants cette saison, avec une finale en Coupe des Champions du Canada.

Perso, l’objectif numéro 1 reste la victoire en CCC, mais aussi un titre en MLS : vainqueur du Trophée des supporters, vainqueur de Conférence. Une MLS Cup serait une cerise sur le gâteau.

La CLAN ne commence qu’en automne, les attentes des dirigeants ne sont pas encore connues. Les miennes sont simples : passer l’hiver, donc sortir vainqueur de notre groupe, et atteindre les quarts de finale. Attention, ce ne sera pas facile puisque le club canadien n’est pas tête de série et trouvera un club américain, ou pire mexicain, dès la phase de groupes.


Blessure

La veille du match d’ouverture, notre capitaine, Laurent Ciman, se blesse au pied. Il manquera les trois premiers matchs minimum.




MLS : nouveaux JD
 
Hormis notre Mexicain Ramírez, la MLS accueille cinq nouveaux Joueurs-Désignés :

Le Brésilien Ramires – Portland


L’Espagnol Borja Valero – San Jose


L’Italien Giuseppe Rossi – New England


L’Argentin Emmanuel Gigliotti – Chicago


Le Monténégrin Stevan Jovetic – Minnesota



Préparateurs

Avec l’arrivée de Quentin Westberg cet hiver, nous avons enfin un préparateur par atelier.




Vacances

David Jones, qui vient de jouer plusieurs rencontres avec Team USA U20, a reçu une permission de vacances de 2 semaines. Il ne sera pas là pour les premières rencontres. À 19 ans, mieux vaut ne pas le surcharger.


CCC : tirage au sort

Bonne nouvelle : l’Impact jouera encore sa demi-finale contre Edmonton (NASL) ou Ottawa (USL).


MLS 01 : IMPACT DE MONTRÉAL – FC DALLAS

Hormis Laurent Ciman et David Jones, remplacés respectivement par David Edgar et Fikayo Tomori, tout le monde est à son poste pour l’entame de la nouvelle saison. Sigþórsson est en pointe, même s’il revient tout juste de blessure.

La rencontre ne rentrera pas dans les annales. Il a fallu attendre la seconde période, et la montée au jeu d’Andy Bravo, pour enfin voir l’Impact prendre les devants. Le Rookie inscrit son premier but sur un centre d’Oyongo et est à la base du penalty qui permet à Dzemaili de tuer le match dans les derniers instants.

Bonne entrée en matière de Duka, de Ramírez et surtout d’Edgar et de Bravo. Une victoire qui a mis du temps à se dessiner mais qui est méritée.

HM : Ambroise Oyongo
Passes décisives : Ambroise Oyongo
Première apparition : David Edgar, Cándido Ramírez et Andy Bravo
Premier but avec l’Impact : Andy Bravo




Abonnements

On a vendu 8503, soit un de plus que l’an passé. Les ventes restent relativement, à peu de choses près, assez stables…


MLS 02 : ORLANDO CITY - IMPACT DE MONTRÉAL

C’est la 100e apparition d’Hernán Bernardello sous le maillot de l’Impact. Comme il s’agit d’une rencontre du mercredi, on effectue deux ou trois ajustements, mais rien de majeur. Cette fois, Andy Bravo est titularisé à la place de Sigþórsson.

On a fait jeu égal jusqu’à le 53e et l’expulsion de Samuel Piette. Réduits à 10, nous avons vite cédé pour ne jamais revenir. Dommage.

HM : Dilly Duka
Passe décisive : Andy Bravo
Première apparition : Jason Parker




MLS 03 : IMPACT DE MONTRÉAL – SPORTING KANSAS CITY

On revient avec le même effectif que lors de la première journée.

Ambroise Oyongo rafle déjà son deuxième HM de la saison. C’est en effet lui qui nous donne la victoire sur un magnifique coup-franc peu avant le repos. Avant ça, Sigþórsson avait ouvert son compteur but cette saison sur un énorme travail de Ramírez sur le flanc, qui élimina deux adversaires avant d’ajuster son centre sur la tête de l’Islandais, mais le SKC était revenu peu avant la demi-heure d’une pêche de loin en pleine lucarne. Nous avons géré, difficilement par moment, la seconde période, mais nous avons tenu.

Notre arrière gauche camerounais est dans une forme olympique ! C’est une belle et difficile victoire contre une des meilleures équipes de l’Ouest.

HM : Ambroise Oyongo
Passe décisives : Cándido Ramírez




MLS 04 : CHICAGO FIRE – IMPACT DE MONTRÉAL

Un seul changement : retour de notre capitaine et général belge : Laurent Ciman.

Match équilibré, nul logique. Cooper a vu sa tête sauvé à même la ligne en première période, et Borjan a été impeccable après le repos, où le Fire a montré le nez à la fenêtre quelques fois.

HM : Jake Cooper




Blessure

Kolbeinn Sigþórsson a chuté et s’est cassé le bras à l’entraînement. Il sera absent pour 5 à 6 semaines. Je le place sur la liste des blessés pour 6 rencontres, au cas où nous voudrions faire venir un remplaçant. En attendant, quelle opportunité pour Andy Bravo de me donner des maux de tête lorsque l’Islandais sera de retour.




MLS 05 : COLUMBUS CREW – IMPACT DE MONTRÉAL

Au poste de back droit, grande première pour David Jones, revenu de vacances ; sur le flanc gauche, Torres remplace Oyongo, retenu avec les Lions Indomptables.

Nouveau nul blanc assez logique. Les deux équipes se neutralisent à merveille, même si l’Impact aurait pu forcer la victoire dans le dernier quart d’heure, après l’expulsion d’Abu. Ramírez est d’ailleurs passé proche de la montre en or, mais son tir, du droit, a heurté le montant du gardien de l’Ohio.

Comme à Chicago, nous tenons un concurrent direct en échec sur ses terres, ce qui n’est jamais mauvais.

Première apparition : David Jones




Coupe du Monde : Chine 2022

Les éliminatoires de la CONCACAF ont déjà commencé.

Au total, il y a cinq tours : trois tours préliminaires à élimination directe aller-retour, puis les phases de groupes : trois groupes de quatre au 4e tour, et un groupe de six au 5e tour, pour trois qualifiés et un barragiste.

Cette année, le Canada rentre en lice au 2e tour, contre la Grenade, petit pays des Caraïbes de 111 000 habitants pour 350 km². Donc, le pays est plus petit que l’île de Montréal, c’est dire…

Si nous gagnions, ce qui est plus que souhaitable, nous jouerons un 3e tour préliminaire, mais heureusement les gros bras ne rentreront en lice qu’en phases de groupe. Ne pas parvenir au 4e tour serait une catastrophe sans nom qui me coûterait sûrement mon poste.

Juste comme ça, savez-vous que la plus grande ville du Québec fait environ la taille de la Belgique pour 1000 fois moins d’habitants ? C’est la ville de La Tuque (une tuque signifie en fait un bonnet de laine au Québec), perdue au milieu de nulle part. Il faut dire que le Québec à lui seul fait trois fois la France pour 8 millions d’habitants…


Calendrier

Un bon début. La seule défaite est imputable à une exclusion gênante.




Classements

Trois points de retard sur le leader avec un match en main. On n’a pas raté notre départ.






Statistiques des joueurs




Récompenses

But de la semaine : Ambroise Oyongo (3e)
Onze de la semaine : Ambroise Oyongo – Jake Cooper


Joueur du mois

Ambroise Oyongo (4 app., 1 but, 1 passe, 2 HM, moyenne 7.60).

Gros début de saison de notre international Camerounais, présent derrière comme devant.


Le mot du coach

Impact de Montréal

Je suis plutôt satisfait du niveau de jeu de l’équipe. J’ai beaucoup aimé ce que j’ai vu, hormis la fin de match en infériorité numérique à Orlando. La défense est solide, malgré l’absence de Ciman lors des trois premiers matchs, devant un gardien qui me paraît très sûr cette année. Devant, Bravo remue beaucoup, les deux ailiers sont techniques, il y a de quoi être optimiste, même si la saison est encore bien jeune.

Team Canada

La Gold Cup se joue cette année, en juillet, et les éliminatoires de la Coupe du Monde chinoise commencent pour nous en septembre. On a eu tout le loisir de se préparer l’an passé, maintenant on passe aux choses sérieuses !


Bonne soirée les amis !
« Dernière édition: 16 Juin 2017 à 18:00:28 par Mark-Beaubien » Journalisée
Mark-Beaubien
Titulaire en "Pros"
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1335



« Répondre #53 le: 16 Juin 2017 à 22:01:00 »

AVRIL 2019

Programme

De nouveau cinq rencontres à jouer ce mois-ci. On retrouvera encore Orlando et Columbus sur notre route, avec une revanche en vue contre les Floridiens qui sont les seuls à nous avoir vaincus le mois dernier.




MLS 06 : IMPACT DE MONTRÉAL – MINNESOTA

On revient à Montréal pour y affronter l’équipe du Minnesota, qui ne pointe qu’en 15e position après une saison 2018 exceptionnelle. Mancosu est en pointe, pour laisser Bravo souffler un peu.

On a beau dominer, ça ne veut pas rentrer. Pourtant, cela semblait se préciser en fin de match, avec un poteau de Duka à la 77e et un coup-franc de Ciman brillamment sauvé par le gardien à la 86e.

Plus ennuyeux que le nul blanc sont les blessures de Carles Aleña et de Dilly Duka.




Blessures

Carles Aleña a dû quitter la pelouse à la 40e minute, victime d’une entorse à la cheville. Il sera absent environ un mois.

En toute fin de match, ce fut au tour de Dilly Duka de se plaindre d’une douleur au dos. Verdict : 3 à 4 semaines d’absence.

Voilà qui va mettre à l’épreuve la profondeur de l’effectif.






Gold Cup : tirage au sort

On s’y attendait un peu : ce ne sera pas une partie de plaisir ! Nous tombons dans le groupe C, avec le Costa Rica (40e), le Panama (84e) et Haïti (92e). Ce ne sont pas des équipes faciles à jouer. Pour info, le Canada pointe actuellement en 117e position.



Voici donc les matchs au programme avec Team Canada cette année.




MLS 07 : PHILADELPHIA UNION - IMPACT DE MONTRÉAL

On sort de trois nuls blancs, on a trois blessés importants (Duka, Aleña et Sigþórsson) et on se déplace chez un concurrent direct : rien de facile en vue. Si la défense est bien en place, notre attaque reste muette depuis trois rencontres. J’aligne un certain Wallace, un joueur qui dénoue souvent les situations difficiles. Bravo revient en pointe, Piette et Edgar sont au milieu aux côtés de Dzemaili, promu meneur de jeu.

Un peu plus de 3 minutes suffisent pour Bravo ouvrir la marque : c’est 0-1 ! Les Phillies égalise à la 23e sur corner mais Bravo, encore lui, redonne les devants au Bleu-Blanc-Noir à la 40e, d’un tir puissant dans le plafond. On gère bien la seconde période, sans pour autant parvenir à se mettre à l’abri, pour une belle victoire sur la route. De plus, cela faisait deux ans que nous n’avions plus battu le Union.

Bravo fut magistral et est passé près du hat-trick ; Wallace a bien joué et aurait pu obtenir une passe sur le premier but de Bravo ; il a gagné le droit de remplacer Duka pendant son indisponibilité, détrônant Tabla, assez décevant. Ramírez aussi est bon sur son flanc, mais on sent qu’il pourrait apporter plus.

HM : Andy Bravo
Passe : Cándido Ramírez




MLS 08 : IMPACT DE MONTRÉAL – ORLANDO CITY SC

Hormis Bernardello et Tomori qui reprennent leur place, c’est la même équipe que contre Philadelphie. Je souligne dans les vestiaires qu’Orlando nous a battus lors du dernier match, on mérite une revanche.

Huit minutes sont nécessaires cette fois pour voir Wallace distiller un caviar à Bravo, dont la volée fait mouche : 1-0. Une fois encore, nous poussons pour faire le break, mais ça ne veut pas rentrer, jusqu’aux arrêts de jeu, sur un boulet de Dzemaili des 20 mètres.

Une belle victoire qui aurait dû être plus large, à l’instar de Wallace et Dzemaili qui ont tous deux trouvé le cadre. Avec ce résultat, nous passons en tête dans la Conférence Est.

HM : Blerim Dzemaili
Passe : Chris Wallace




MLS 09 : COLUMBUS CREW - IMPACT DE MONTRÉAL

Trois joueurs sont venus me voir pour se plaindre de leur temps de jeu : Parker, Gasparotto et Edgar ; les deux premiers cités sont alignés, Edgar le sera dans 5 jours contre New England. Tabla est aussi présent, pour laisser souffler Wallace.

On encaisse sur coup-franc dès la 3e minute, et nous ne parviendrons jamais à revenir, même lorsque l’arbitre nous a accordé un penalty à la 70e. Malgré notre pressing de fin de match, en 4-2-4, rien n’y fait.

Coup d’arrêt contre le Crew ; nous n’avons pas été assez incisifs.




MLS 10 : IMPACT DE MONTRÉAL – NEW ENGLAND REVOLUTION

Je laisse Ciman au repos et donne sa chance à Edgar.

De nouveau, on bute contre un mur pendant 90 minutes, pour un nul blanc. À la 77e, Samuel Piette récolte son deuxième carton rouge de la saison, imité quelques minutes plus tard par un joueur des Revs.

La défense tient bien, mais notre tactique présente des limites offensives. Quant à Piette, son indiscipline commence à m’énerver.




Kolbeinn Sigþórsson : retrait de la liste des blessés

Sigþórsson a recommencé à s’entraîner, je le retire donc de la liste des blessés.

Duka aussi a fait son retour à l’entraînement.


Calendrier

On a faibli en fin de mois, dommage…




Classements






Statistiques des joueurs




Récompenses

But de la semaine : Blerim Dzemaili (1er)


Joueur du mois

Andy Bravo (4 app., 3 buts, 1 HM, moyenne 7.23).

Andy Bravo fut l’artisan des deux victoires montréalaises ce mois-ci, plantant trois buts importants.


Le mot du coach

Impact de Montréal

On a été un peu freiné par les blessures, sans pour autant se laisser décrocher, sans non plus profiter des petits résultats de nos adversaires. Je suis certain que nous allons continuer de progresser cette saison et que nous finirons bien par trouver plus régulièrement le chemin des filets. Il faut laisser le temps aux nouveaux venus de trouver leurs marques, car des joueurs comme Bravo, Parker et Jones sont de très bonnes recrues, jeunes et talentueuses. Du temps aussi pour Ramírez qui doit trouver ses marques dans une nouvelle langue et un nouveau championnat. La MLS n’a rien à voir avec le championnat mexicain voisin. Un mur sépare ces deux pays, si j’ose dire…

On a fait un excellent Mercato je sens. Patience !


Team Canada

Le tirage de la Gold Cup n’est pas facile mais nous avons les moyens de passer. On a quand même évité les deux plus grosses cylindrées, et même la Jamaïque, on n’a pas trop à se plaindre finalement. Il est temps de se dire que le Canada n’est plus une équipe de 3e zone, mais une équipe capable de créer des surprises.


Bon week-end les amis !
Journalisée
Mark-Beaubien
Titulaire en "Pros"
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1335



« Répondre #54 le: 22 Juin 2017 à 21:51:22 »

MAI 2019

Programme

Gros mois de mai, avec le début de la Coupe des Champions du Canada contre Ottawa Fury, une compétition extrêmement importante à mes yeux, en vue de la Champions League d’Amérique du Nord.




Blessures

Samuel Piette se blesse sans trop de gravité. Il était de toute façon suspendu pour le prochain match de championnat.




MLS 11 : IMPACT DE MONTRÉAL – NEW YORK RED BULLS

Petit changement tactique : on passe en 4-2-3-1 large, une tactique qui semble populaire et porter fruit à mes adversaires. Parker est le meneur de jeu derrière Bravo, en remplacement de Carles Aleña, qui reviendra très prochainement.

Rien n’y fait : nouveau nul blanc. Notre défense est bonne mais notre attaque est anémique. Pourtant, on a largement dominé mais sans se créer d’occasions sérieuses. C’est à la création qu’il manque quelque chose manifestement.




CCC : IMPACT DE MONTRÉAL – OTTAWA FURY

Demi-finale aller de la Coupe des Champions du Canada. Compétition ô combien importante, rappelons-le, puisque seule porte d’entrée de la Champions League d’Amérique du Nord pour les clubs canadiens. Je continue avec le 4-2-3-1 large.

La première période est exécrable, c’est même Ottawa qui se montre le plus dangereux. Après la blessure de Sigþórsson à la 38e remplacé par Mancosu, j’effectue un second changement au repos, avec la venue de Carles Aleña à la place de Bernardello. Si nous jouons  mieux par la suite, c’est quand même Ottawa qui marque complètement contre le cours du jeu, sur une action confuse. Heureusement, Andy Bravo parvient à égaliser à deux minutes de la fin, un but qui pourrait tout changer au retour.

En plus de mal jouer, l’Impact a cruellement manqué de réussite contre un adversaire vraiment moins fort. Il faudra tout donner au retour, dans une semaine.

Passe : Dilly Duka
HM : Dilly Duka
Suspension à venir : Hernán Bernardello



Dans l’autre demi-finale, Vancouver a pris une bonne option sur la finale. Se dirige-t-on vers une belle des deux dernières saisons ?




Blessure

Ce n’est pas trop grave pour Kolbeinn Sigþórsson, même si c’est déjà sa troisième blessure de la saison. Andy Bravo va encore devoir prendre le relais.




MLS 12 : IMPACT DE MONTRÉAL – D.C. UNITED

Le D.C. United nous a éliminés lors des derniers Play Offs, en demi-finale de Conférence, avant de remporter la MLS Cup en décembre. Même si le début de saison des Washingtoniens est moyen, cela reste un gros adversaire. De plus, le sentiment de revanche planera dans le stade Saputo.

Las de notre impuissance devant les buts adverses, je passe en 4-2-4, qui convient mieux en outre aux joueurs disponibles. En effet, je veux que l’effectif soit au top dans 4 jours, pour le match retour à Ottawa. Quatuor offensif inédit : Wallace, da Silva, Mancosu et Weah. Derrière, Torres et Gasparotto sont titulaires.

La rencontre commence sous des trombes d’eau ; cela se calmera après le repos, atteint sur le score de parité : un but partout. De retour des vestiaires, on sombre, même si la pluie s’est arrêtée : 48e, Gasparotto se troue et offre le 2e but aux Black-and-Red ; 50e, David Edgar prend un second bristol et est exclu. On poussera en fin de match face au DC bien regroupé, en vain.

Nous ne jouons pas si mal pourtant, mais il y a toujours un grain de sable qui bloque l’engrenage : une erreur individuelle, un contre… Comme on dit ici : il n’y en aura pas de facile. 

Passe : Luca Gasparotto
Premier but avec l’Impact : Valentin Torres




CCC : OTTAWA FURY – IMPACT DE MONTRÉAL

J’ai organisé une seconde réunion d’équipe en assez peu de temps. Une fois encore, les joueurs réagissent bien et semblent requinqués. On reprend en 4-1-2-3 MD et nos préparateurs ont mis l’acent sur les coups de pied arrêtés offensifs. On doit marquer, quoi qu’il arrive. Hormis Bernardello, suspendu, et Sigþórsson, blessé, tout le monde est là.

Après une première mi-temps sans âme, tout se dénoue après 25 secondes en seconde période : Ramírez inscrit son premier but pour l’Impact. Il a bien choisi son moment ! Ce but coupe les jambes ontariennes, et on passera proche du 0-2 à plusieurs reprises, sans concéder de véritables occasions.

On passe ! On affrontera Vancouver en finale, comme au cours des deux dernières années !

Passe : Andy Bravo
HM : Fikayo Tomori
Premier but avec l’Impact : Cándido Ramírez
Suspension à venir : Ambroise Oyongo






Blessures

Blerim Dzemaili se blesse et manquera environ trois semaines. C’est ennuyeux mais pas catastrophique.




Rappel de prêt : Luis Felipe

J’hésitais à étoffer notre entrejeu avec le rappel d’un joueur parti en prêt et la blessure de Dzemaili a fini de me convaincre : Luis Felipe, en pleine forme à Tampa Bay depuis le début de la saison, revient prêter main forte à l’équipe.


MLS 13 : HOUSTON RAPIDS – IMPACT DE MONTRÉAL

On sort d’un piètre 3/15, et le rythme soutenu des rencontres ne nous aide pas. On n’a pas le choix que d’aligner quelques réservistes pour ce déplacement au Texas. Houston pointe en 13e position au général ; nous sommes 12e.

Cette fois, on renoue avec la victoire, et de belle manière. Cependant, les chiffres sont un peu forcés : nous avons regagné le vestiaire avec une avance flatteuse et une erreur défensive d’Okugo nous a permis de nous mettre à l’abri à la 55e. Quoi qu’il en soit, ça se prend bien, il était temps.

Passes : Pierre da Silva (2) et Dilly Duka
HM : Pierre da Silva




Arrivée

Carducci s’est très légèrement blessé, me rappelant que c’était toujours risqué de n’avoir que deux gardiens au club. Je passe un coup de fil à Evan Bush, toujours sans club, et il accepte de revenir comme 3e gardien au club, où il encadrera en outre Marco Carducci.




MLS 14 : NEW YORK CITY FC – IMPACT DE MONTRÉAL

Après cette rencontre dans la Grosse-Pomme, nous reprendrons enfin un rythme d’un match par semaine. Bush est sur le banc, Luis Felipe est sur le terrain.

Après une mi-temps catastrophique, l’Impact a bien réagi pour arracher un nul. Score logique, et belle combativité des Montréalais dans ce match.

Magnifique performance de Luis Felipe. Inoculer du sang neuf de temps à autre fait le plus grand bien à l’équipe apparemment.

Passe : Dilly Duka
HM : Luis Felipe




Arrivée

Je n’ai pas encore eu ma leçon : j’ai fait signer un Sud-Africain, mais cette fois c’est un Afrikaner, un Boer pur jus : Marc van Heerden. Il s’agit d’un arrière gauche international que j’ai vu à l’œuvre lorsque je coachais les Bafana Bafana, un excellent joueur. Espérons qu’il nous réussisse mieux que le Zoulou Dino Ndlovu et le coloured afrikaansophone Rivaldo Coetzee.

Il nous rejoindra début juillet, à la fin de son contrat avec les Orlando Pirates.




MLS 15 : ATLANTA UNITED – IMPACT DE MONTRÉAL

Je fête ma centième apparition sur le banc de l’Impact ! Une victoire serait le plus beau des cadeaux. Il y a un JD de blessé de chaque côté : Dzemaili pour nous, Villalba pour les Géorgiens.

On assiste à un excellent match des gardiens de but, qui conservent leur filet inviolé jusque dans les arrêts de jeu, où Melia cède devant l’inévitable Andy Bravo !

Si nous avons été volés quelques fois cette saison, cette fois c’est nous qui réalisons le vol, car le nul aurait été tout à fait logique.




Calendrier

Après un mauvais début de mois, nous nous sommes bien repris.




Classements

Hormis San Jose à l’Ouest, le peloton est regroupé.






Statistiques des joueurs

Alors que de jeunes joueurs cassent la baraque dès qu’on leur donne leur chance (da Silva, Luis Felipe et Torres), des anciens ne livrent pas la marchandise (Ciman, Sigþórsson, Edgar).




Récompenses

Onze de la semaine : Pierre da Silva
But de la semaine : Luis Felipe (3e)


Joueur du mois

Dilly Duka (7 app., 1 but, 3 passes, 1 HM, moyenne 7.00).

C’est avant tout pour sa régularité qu’il obtient cette récompense. Bravo aussi aurait pu l’avoir avec ses trois buts, mais il ne fait pas grand-chose hormis marquer, avec une moyenne sous le 7.00 même quand il marque. Bon mois aussi de Ramirez qui a marqué le but décisif à Ottawa ou encore Oyongo, toujours aussi régulier derrière.


Le mot du coach

Impact de Montréal

Quelle irrégularité ! Parfois, d’une mi-temps à l’autre, c’est le jour et la nuit. Un festival de la scie, couverte de dents.

Je remarque que certains cadres, notamment notre capitaine Laurent Ciman, ne tirent plus l’équipe vers le haut mais plutôt vers le bas. Il est vrai que j’ai tendance à rester très conservateur dans mon alignement, ne laissant pas assez la chance aux jeunes. Ce mois-ci pourtant Torres, da Silva et Luis Felipe ont été excellents lors de leur présence, prouvant une fois encore qu’il faut apporter de la jeunesse à un effectif, et aussi rappeler aux cadres qu’ils ne sont pas à l’abri de faire banquette s’ils se reposent trop sur leur laurier.

J’ai pensé que mon gros problème venait de la tactique, ce qui n’est peut-être pas faux, mais je crois que cela provient également de l’alignement trop relié à l’expérience, où les mauvaises performances et les mauvais comportements ne sont pas sanctionnés. Pire, si j’aime féliciter les bons éléments, je ne convoque quasi jamais un joueur qui joue mal.

Je crois avoir mis le doigt sur le bobo. Ça a fait mal, mais maintenant je vais le guérir !

L’Impact a les moyens de jouer les premiers rôles en MLS, et ils vont y arriver, même si certaines têtes devront tomber. Plus de passe-droits, plus d’intouchables !

Bon week-end les amis !
Journalisée
veddam
Part de loin...
Légendaire
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 15021


Loveboat Captain


« Répondre #55 le: 23 Juin 2017 à 13:23:40 »

Mark Beaubinator Ca va trembler dans les vestiaires de Montreal au revoir

Journalisée
andeva
Champion de France
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2197



« Répondre #56 le: 25 Juin 2017 à 17:48:14 »

Tu vas remettre les choses en place et ça va repartir  Bonne continuation pour la suite en MLS 
Journalisée
Mark-Beaubien
Titulaire en "Pros"
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1335



« Répondre #57 le: 27 Juin 2017 à 22:34:15 »

1er JUIN au 10 JUILLET 2019

Programme

Cinq rencontres au programme : une par semaine. Cependant, vu que nous aurons deux rencontres amicales à jouer avec le Canada les 14 et 18 juin, il est probable que le programme initial soit chamboulé.

Cette fois, nous déborderons sur le mois de juillet, jusqu’au 10 et l’ouverture de la Gold Cup.




MLS 16 : COLORADO RAPIDS – IMPACT DE MONTRÉAL

Le mois de mai fut chargé et on a joué il y a trois jours à peine : il y a des joueurs qui ont besoin de repos. Edgar, Gasparotto, Parker, Luis Felipe et Wallace sont alignés au coup d’envoi.

Le début de rencontre est à l’avantage du Rapids, ce qui se traduit par un but dès la 9e. Après le repos, l’Impact émerge enfin de sa torpeur ; il faut dire que je leur ai passé un savon dans le vestiaire. Nous sommes enfin récompensés à la 85e, grâce à une tête victorieuse du Rookie Jason Parker, sur un corner de Ramírez.

C’est un bon partage glané sur la route, avec une équipe largement composée de réservistes. Je suis de plus toujours ravi de constater que des jeunes mettent l’épaule à la roue alors que des cadres semblent traîner les pieds par moment.

HM : Jason Parker
Passe : Cándido Ramírez
Premier but pour le club : Jason Parker




Team Canada : les 23

Aucune surprise dans la liste des 23 en vue des deux rencontres de préparation contre la Chine et la Corée du Sud.

Le match du 16 juin qui oppose l’Impact à Portland sera déplacé au 26 juin.




MLS 17 : IMPACT DE MONTRÉAL – REAL SALT LAKE

J’ai remonté les bretelles de plusieurs, comme Sigþórsson et Ciman. Ce sont des cadres, ils doivent tirer l’équipe vers le haut mais ce n’est pas/plus le cas. J’aligne du coup des joueurs qui mouillent leur maillot, comme Luis Felipe, Gasparotto et da Silva.

Énorme première mi-temps, avec trois buts. Par contre, le second acte est d’une toute autre tenue, et on gagne finalement par un seul petit but. On aurait dû se promener lors de la seconde période pour conserver sereinement notre avance, mais ce ne fut pas si simple. Enfin, on a gagné, c’est bien là l’essentiel.

Passes : Carles Aleña, Luis Felipe et Dilly Duka
Premier but pour l’équipe : Pierre da Silva




AMICAL : CANADA – CHINE

Blessé, Kofi Opare a dû renoncer aux deux rencontres. Dommage, c’est un joueur qui pourrait apporter une certaine stabilité derrière.

Un match sérieux et une courte victoire méritée. Nous avons été excellents derrière, surtout en récupération de balle, mais avons peiné en pointe. Ça reste bon en vue de la Gold Cup, j’aime beaucoup notre intransigeance défensive.

Passe : Nana Attakora
Premier but en sélection : Samuel Piette



Notre valeureux capitaine, Atiba Hutchinson, est monté à la 87e pour recevoir une standing ovation, lui qui prend sa retraite dans quelques jours. Il termine sa carrière internationale avec 103 sélections et 9 buts. Il nous manquera, il abattait un boulot monstre devant la défense.




MLS : transfert

La MLS et l’équipe de Vancouver perd un de ses meilleurs joueurs : l’international irlandais Jordan Graham. Il rejoindra le 1er juillet l’équipe de Bornemouth pour $7.5M.




AMICAL : CANADA – CORÉE DU SUD

Alors que l’adversaire est d’un tout autre niveau, nous avons nettement moins bien joué que contre la Chine. Au final, on perd par deux buts, pour nous rappeler que nous ne sommes pas une grosse équipe. Akindele, qui est assez peu utilisé, a été le meilleur Canadien sur le terrain aujourd’hui.

Passe : Junior Hoilett




MLS 18 : ATLANTA UNITED - IMPACT DE MONTRÉAL

On retrouve les titulaires attitrés, pour un très mauvais match. Après une première période insipide, les locaux prennent méritoirement l’avance à la 56e. Hormis Andy Bravo qui touche deux fois de suite le cadre, on n’a rien montré.

Décidément, dès que je mets les Ciman, Dzemaili (qui rentrait de blessure) et autres indéboulonnables, on s’incline. Pourtant, notre adversaire ne fut guère impressionnant aujourd’hui.




MLS 19 : PORTLAND TIMBERS - IMPACT DE MONTRÉAL

Entre fatigue et mauvaises performances, c’est une équipe chamboulée qui commence cette partie, avec Jones, Gasparotto, Piette, Luis Felipe, Parker et da Silva. Kolbeinn reprend la pointe de l’attaque.

Les changements audacieux paient, la motivation des jeunes est palpables. Parker et Duka donnent l’avance aux Montréalais, et si les Timbers réduisent l’écart à la 56e, notre défense tient bon jusqu’au coup de sifflet final. Belle victoire !

Jason Parker est en train de s’imposer là où même Carles Aleña semble devenu dilettante. C’est peut-être dû à la fin prochaine de son prêt. Sigþórsson a fait une belle passe sur le second but mais a été inexistant en-dehors de cette action.




Mot du coach

Je vais brouiller les cartes au Mercato d’été !

Conserver des anciens qui ont brillé est une bonne chose, mais là j’ai plus l’impression de m’entêter avec des anciens qui ne se connaissent et ne se comprennent pas.

Une équipe de MLS se construit autour de jeunes joueurs attachés au club, provenant de l’Académie ou de la Superdraft. On peut y ajouter deux ou trois anciens expérimentés venus d’Europe, mais on ne construit pas une équipe avec des éléments plic-ploc. Il faut une base ! Le pire, c’est que je le sais…

Laurent Ciman restera jusqu’à la fin de la saison, car même gratuitement personne n’en veut. Il faut dire que son salaire est très élevé. Mais pour d’autres la porte de sortie se profile à l’horizon.


Échange avec le FC Dallas

Le Galaxy, qui est dernier, cherchent à dépenser son gros budget pour se refaire une santé. Depuis peu, ils suivent Sigþórsson. L’occasion est trop belle : je le propose aux clubs de la MLS, mais c’est D.C. United et Dallas qui se manifestent. Dallas présente une offre plus intéressante, je leur cède mon attaquant islandais.

Dallas obtient : Kolbeinn Sigþórsson

Montréal obtient : $450K de fonds d’allocation générale, le choix de 1er tour pour 2020 et le choix de 2e tour pour 2021.

Ce n’est pas si mal pour un joueur proposé, mais cela n’empêche pas une certaine grogne gronder dans les vestiaires : 13 joueurs sont mécontents, mais je les rassure. En effet, une recrue fera bientôt son arrivée.




Arrivée

Ceux qui m’ont déjà suivi lors de mon passage à Atlanta United reconnaîtront ce joueur, qui a cassé la baraque avec les Black Hearts. Libre de tout contrat, un certain Jonathan Herrera nous rejoint. Il a surtout joué en D3 argentine où il a inscrit 170 buts en 280 apparitions.

À Atlanta, il a tenu à lui tout seul l’offensive de l’équipe, inscrivant chaque saison plus de vingt buts, synonyme d’une MLS Cup et d’un titre du Trophée des supporters.

De plus, Herrera signe un contrat Senior, laissant une place de Joueur-Désigné vacante.




 Team Canada : Gold Cup

La liste de 23 a été officialisée.

Le gardien Ousted n’a pas été repris, tout comme Kofi Opare, blessé, et Hutchinson, retraité. Ils sont remplacés respectivement par Simon Thomas (plus jeune, il faut penser à l’avenir), Thomas Meilleur-Giguère (un jeune Québécois qui joue bien en club, en NASL) et Richie Laryea (meneur de jeu évoluant à Orlando).

Les joueurs seront tous présentés avant le début de la compétition.




MLS 20 : IMPACT DE MONTRÉAL – TORONTO FC

Le report du match contre Portland a alourdi le calendrier de fin de mois. C’est en fait le dernier match avant le début de la Gold Cup, un derby qu’il est toujours de bon ton de ne pas manquer. Les habitués sont sur le terrain, hormis Piette qui remplace Dzemaili, en méforme totale. Sur le banc, on retrouve notre nouvel attaquant argentin : Herrera.

Pour la 3e fois cette saison, Samuel Piette récolte une carte rouge. À la 12e, nous sommes réduits à dix. Cela ne nous empêche pas de faire jeu égal avec les Torontois, mais on finit par céder dans les arrêts de jeu. Dommage, un point dans de telles conditions aurait été un excellent résultat.

Trois rouges alors que nous en sommes à la mi-saison. Ma patience a des limites, même si je tiens à conserver un maximum de Québécois dans l’effectif. Cette fois encore, cela coute cher.

Quel bûcheron ce Piette ! C’est du Soccer, pas du Hockey ! Les mises en échec sont interdites !

Première apparition avec Montréal : Jonathan Herrera




Centre d’entraînement

Le projet d’agrandissement du centre d’entraînement est terminé. Cela commence à avoir de l’allure.




Rapport de prêts

Ce sont toujours les mêmes qui se distinguent. Ils ont raison, il y aura des places à pourvoir la saison prochaine.




CLAN : tirage au sort

Ce ne sera pas une partie de plaisir puisque nous tombons dans le groupe du Red Bulls de New York. Attention aussi au club panaméen. Enfin, on aurait pu tomber avec Pachuca ou Monterrey… Début cet automne.




Arrivée

Je fais signer au club un jeune Québécois de 19 ans, Gerry Leduc, qui était passé par l’Académie de l’Impact. S’il progresse, il peut devenir un joueur utile.




Ouverture du marché des transferts

10 juillet : ouverture du marché des transferts. C’est l’occasion d’accueillir deux recrues, avec une bien mauvaise surprise.

Le Boer Marc van Heerden arrive blessé, et pas à moitié : entorse des ligaments croisés, absence estimée à 8 ou 9 mois. Il rejoint directement la liste des blessés de longue durée. Si tout va bien, on le reverra en début de saison prochaine.



Le second joueur à nous rejoindre est un Canado-Portugais de 22 ans, qui évoluait à Gil Vincente : Stephen Eustáquio. Le milieu central ne manque pas de qualité pour son âge, et ne compte évidemment pas comme étranger. Je pense même à lui en équipe nationale, après la Gold Cup.

Bâtissons l’avenir !




Échange avec Portland

Plusieurs joueurs se plaignent du manque de profondeur au milieu. Ils n’ont pas tort. J’ai alors décidé de sortir mes grosses cartouches pour attirer au club un de mes joueurs préférés, que j’avais aussi coaché avec tant de bonheur à Atlanta :

MIX DISKERUD !

Un milieu central extrêmement doué, pas trop âgé, qui pourra pallier les départs de plus en plus probable d’Aleña et Dzemaili.

Évidemment, cela coûte cher…

Montréal reçoit : Mix Diskerud

Portland reçoit : $500K de fonds d’allocation générale, trois 1er choix pour 2020 (Dallas, San Jose et Montréal), 1er choix de Montréal pour 2021, 2e choix de Montréal pour 2022 et une place d’étranger jusqu’en décembre 2020.

Il les vaut ! Surtout que cela paraît pire que ça ne l’est. Les trois choix de 1er tour pour la prochaine Superdraft sont ceux d’équipe très bien classées, donc des choix entre le 15e et le 22e ; les choix des prochaines années de l’Impact, vu que je compte être très fort, sont des choix de seconde zone, et vu que je recrute local, j’ai moins besoin de places d’étrangers.

La MLS est un jeu de Poker où les risques sont calculés !




Calendrier

Alors que la Gold Cup commence demain pour le Canada, voici les résultats de ces 40 derniers jours. Il y a à boire et à manger…




Classements

Si on avait moins gaspillé… Mais la saison est encore longue !






Statistiques des joueurs

Tout le monde est à la baisse il me semble. Il y a des pommes pourrites (comme on dit au Québec) qui nuisent. Le ménage s’en vient… en fin de saison.




Récompenses

But de la semaine : Dilly Duka (3e)


Joueur du mois

Dilly Duka (4 app., 2 buts, 2 passes, 1 HM, moyenne 7.55).

C’est encore Dilly Duka que je désigne comme joueur du mois. Il crée beaucoup d’opportunités, est capable de passer et de marquer. Une excellente recrue que plusieurs clubs surveillent. Ils peuvent rêver !

Jason Parker a fait un très bon mois également.


Contrats

Plusieurs joueurs prolongent :

Dilly Duka jusqu’en 2021
Valentin Torres jusqu’en 2020
Timothy Weah jusqu’en 2022
Brett Espinoza jusqu’en 2022


Prêts

Trois joueurs sont partis en prêt ce mois-ci :

Frank Clarke, qui revient de blessure, au Timbers 2
Timothy Weah à Puerto Rico
Liam Morgado, qui est revenu de prêt où il ne jouait pas, repart à Louisville


Le mot du coach

Impact de Montréal

Les dents de scie…

Je suis optimiste car les jeunes s’imposent bien alors que les anciens ne fournissent plus. On est arrivé au changement de garde, il est temps que je façonne cette équipe à ma main car ce que m’avait laissé mon prédécesseur, même si de gros noms s’y trouvaient, étaient en bout de course. Je crois que le temps des Ciman, Dzemaili, Mancosu et peut-être même Bernardello est terminé. J’avais fait les choses à moitié lors du rajeunissement d’effectif à mon arrivée, maintenant une page se tournera.

Cela dit, nous sommes toujours dans la course, mais notre irrégularité peut nous jouer de vilains tours, mais en Play Offs tout sera possible.

Je vais prendre mon temps pour trouver le 3e JD. D’ailleurs, Dzemaili, qui arrive en fin de contrat en décembre, nous quittera et laissera donc une seconde place de JD. Qui sait, en plus, quel sort sera réservé à Ramírez, qui brille lui aussi par son irrégularité ?

De gros changement en perspective et une attention particulière à l’Académie et aux Drafts. Quand je vois comment Parker et Bravo, deux Rookies cette saison, ou da Silva et même Dilly Duka, se comportent, je me dis qu’on a tout intérêt à éviter les chères recrues du bout du monde, déjà âgées, pour privilégier les gens d’ici. C’est d’ailleurs probablement ma plus grosse erreur à mon arrivée : avoir privilégié les étrangers aux Nord-Américains.

La Gold Cup suivra, avec la présentation de Team Canada en préambule !
Journalisée
veddam
Part de loin...
Légendaire
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 15021


Loveboat Captain


« Répondre #58 le: 28 Juin 2017 à 13:55:15 »

C'est une période transitoire avec des résultats en conséquence. Cela ne veut pas dire qu'il n'y aura pas une belle surprise à la fin
Journalisée
Mark-Beaubien
Titulaire en "Pros"
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1335



« Répondre #59 le: 28 Juin 2017 à 15:51:48 »

GOLD CUP 2017 – Chronique d’un désastre annoncé

Nous sommes le 14 juillet, soit le sixième jour de la Gold Cup, à la fin des deuxièmes matchs de groupes, et la nouvelle est tombée : je ne suis plus entraîneur du Canada.

Après une raclée contre une équipe costaricienne trop forte pour nous (3-0), nous affrontions le Panama, une équipe bien plus à notre portée. Alors que nous faisions le jeu et que le score était toujours de 0-0, Gershon Koffie tacle méchamment un adversaire et écope d’un rouge… Quelques minutes plus tard, au tour de Matias Laba de récolter un second jaune. À 9 contre 11, on encaisse mais nous parvenons à revenir sur un long ballon à destination de notre seul avant de pointe : Akindele. Malheureusement, dans les arrêts de jeu, coup de poignard : on prend le deuxième but entraînant notre élimination de la compétition.

La Fédération attendra jusqu’à la fin de la compétition, malgré une courte mais insuffisante victoire contre Haïti (1-0), pour me signifier mon licenciement.

Je n’ai jamais réussi à créer un collectif avec ces joueurs, pourtant pas si mauvais que ça. Jamais je n’ai trouvé une tactique convenant à tous ces joueurs centraux. Le point très faible du Canada reste les flancs, aussi bien en défense qu’au milieu.

Aussi, l’entraînement d’avant-match est toujours resté bloqué sur le placement défensif, sans que je puisse le modifier.

Décidément, il y a longtemps que le coaching d’équipes nationales ne m’a plus réussi.

Je vais donc pouvoir me concentrer à 100% sur l’Impact… Enfin, je crois. Cette partie est de loin la plus bizarre et aléatoirement truquée que j’ai vu depuis longtemps. Sans le Canada, cela en vaut-il encore la peine ? Tout est fait pour me décourager on dirait.
Journalisée
Pages: 1 2 [3] 4   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Plan du site et du forum - Consultez la charte UDE

logo_o2switch_grey_150.png

Recherche personnalisée
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide ! Skin UDE réalisé par Sparcool
Page générée en 0.426 secondes avec 20 requêtes.

-